Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Un nombre record de robots ont remplacé les humains en 2018

Publié par Brujitafr sur 4 Mars 2019, 17:34pm

Catégories : #USA, #ACTUALITES, #SCIENCES - TECHNOLOGIE

Les entreprises américaines ont déployé plus de robots l’année dernière que jamais auparavant, car le prix et la disponibilité des machines de pointe capables de réaliser des tâches spécialisées ont baissé, a rapporté Reuters.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Un nombre record de robots ont remplacé les humains en 2018

Selon la Association for Advancing Automation (A3), un groupe industriel basé à Ann Arbor, dans le Michigan, les livraisons de robots ont atteint 35 880 en 2018, en hausse de 7% par rapport à 2017. Ce qui est intéressant, c’est que, bien que la plupart des robots aient toujours été achetés par l’industrie automobile, 16 702 expéditions ont été destinées à des entreprises non automobiles, soit une augmentation de 41% alors que les commandes ont baissé de 12% dans le secteur automobile.

Une croissance remarquable a été constatée dans des domaines comme l’alimentation et les biens de consommation (48 %), les plastiques et le caoutchouc (37 %), les sciences de la vie (31 %), l’électronique (22 %).

Pendant ce temps, les livraisons vers l’industrie automobile ont ralenti, avec seulement 19 178 unités expédiées aux clients nord-américains des équipementiers automobiles en 2018. Il s’agit d’une baisse de 12 % par rapport aux 21 732 unités expédiées en 2017. Dans l’ensemble, l’industrie automobile ne représentait que 53 % des expéditions totales de robots en Amérique du Nord en 2018, sa plus faible part en pourcentage depuis 2010. –A3

“L’industrie alimentaire commence vraiment à décoller”, a déclaré Dan Hasley, directeur des ventes et du marketing de Kawasaki Robotics (USA), ajoutant que “les aliments et les boissons sont l’un des segments qui répondent vraiment aux marchés du travail serrés”.

“Bien que l’industrie automobile ait toujours été un chef de file dans l’implantation de la robotique ici en Amérique du Nord, nous sommes très heureux de voir que d’autres industries continuent de profiter des avantages de l’automatisation”, a déclaré Jeff Burnstein, président d’A3. “Et comme nous l’ont dit nos membres et lors de salons comme Automate, ces ventes et expéditions ne sont plus seulement destinées à de grandes multinationales. Les petites et moyennes entreprises utilisent des robots pour relever des défis du monde réel, ce qui les aide à être plus compétitives à l’échelle mondiale.”

Le vice-président de A3, Bob Doyle, note que l’automatisation va au-delà de la fabrication automobile et d’autres grands constructeurs pour s’étendre aux entrepôts et aux petites usines.

L’une d’entre elles est Metro Plastics Technologies Inc, une entreprise familiale de Noblesville, dans l’Indiana, qui ne compte que 125 employés et qui a vu le jour dans les années 1970 pour fabriquer, entre autres, des bagues. En mars dernier, l’entreprise a acheté son premier robot, une machine autonome qui transporte les pièces finies de la zone de production aux inspecteurs de qualité. Dans le passé, ce travail était effectué par des travailleurs qui conduisaient des chariots élévateurs. –Reuters

“Nous avions trois chariots élévateurs à fourche capables de soulever 2 tonnes”, a déclaré Ken Hahn, PDG de Metro Plastics, ajoutant : “Nous nous en sommes débarrassés.”

Au lieu de cela, Hahn a acheté un robot à 40 000 $ qui coûte environ deux fois plus cher que l’option la moins chère qu’il avait envisagée – mais bien en dessous des 125 000 $ que les machines peuvent faire marcher.

Les entreprises cherchant à réduire les coûts de main-d’œuvre dans un marché du travail serré se tournent de plus en plus vers l’automatisation – alors que celles qui veulent ramener de la main d’oeuvre étrangère en réponse aux politiques commerciales de l’administration Trump – des robots sans salaires qui n’ont pas besoin de collègues représentent clairement une meilleure alternative aux êtres humains.

Source: Zero Hedge, le 4 mars 2019Traduction Nouvelordremondial.cc

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs