Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Les news de Cambronne du 10/03/2019

Publié par Brujitafr sur 10 Mars 2019, 06:22am

Catégories : #ACTUALITES

Les news de Cambronne du 10/03/2019
SUJETS QUI DERANGENT

Pujadas en grande forme: Propagande d'état hallucinante digne de la Corée du nord sur LCI - *Rarement on aura vu une émission de propagande pareille au 20H. Tous les invités sont d'accord pour servir la soupe à Macron, aucun contradicteur, une ...

 

 

La BCE déversera autant d’argent que les Allemands le jugeront acceptable…

 
 
 
 

Petit retour sur la guerre de la France contre Daesh

 
par Paul
La France est entrée en guerre contre l’État islamique le 19 septembre 2014 en acceptant de participer à la coalition formée par les États-Unis pour lutter contre l’organisation armée. Cela n’a pas été évoqué à l’époque, mais cela constituait un changement profond d’attitude. L’EI n’est pas né en 2013 comme semblait alors découvrir le gouvernement, mais en 2003 sous un autre nom. En 2006, devenue l’État islamique en Irak (EII) cette organisation ravageait le pays jusqu’au cœur de sa capitale. Nous étions alors, nous Français, d’un silence total devant les horreurs que perpétrait cette filiale d’Al-Qaïda Sources
 
TÉMOIGNAGE ACCABLANT D'UN POLICIER DE LA BAC. 
La police McDonald :
Les coulisses des manifestations lors de la loi Travail
Depuis des mois les manifestations ne faiblissent pas contre la loi Travail, les débordements des casseurs et des forces de maintien de l'ordre ne baissent pas non plus. Pour expliquer cette situation, un policier d'une brigade anti-criminalité (BAC) parisienne témoigne des dysfonctionnements chroniques qui laminent sa profession : les ordres qui n'arrivent jamais pour interpeller les individus violents, les conditions dégradées de la police depuis des années, l’abus et la peur de la sanction lourde contre ceux qui oseraient parler, le surmenage des effectifs, les jeunes recrues sacrifiées….
 
 
Il n'y a pas que des sales mec dans la Bac, mais ce service incite à des dérives.
Nancy : un policier de la Bac devenu "sauveur en série"
 

 

https://3.bp.blogspot.com/-oqKrk1zrE7U/XIJOEpe74mI/AAAAAAABLIM/m2TfPb8rl80FpZn5bgsg1qP44Y4RBuy1gCLcBGAs/s1600/COLUCHE%2BFRANCE.jpg
 
 
Coluche balance même sur les pratiques des journalistes, des abstentionnistes...
1980 : Coluche "Je suis le candidat des revendications des abstentionnistes"
Rien n'a changé? Erreur, c'est devenu bien pire.
 
 
Le long et intelligent discours de Coluche, sans langue de bois comme toujours
 
 
Coluche est mort, un camionneur payé pour faire le sale travail.
 
 
Balavoine a aussi été assassiné. Sous Mitterrand, il ne fallait pas faire de vague.
La colère de Daniel Balavoine face à François Mitterrand
 
BELLOUBET, MINISTRE DE LA "JUSTICE" DOIT DÉMISSIONNER. 
AGRESSION A LA PRISON DE CONDÉ-SUR-SARTHE. 
 
 
Agression de Condé-sur-Sarthe : "1.400 euros pour risquer notre vie, ça n'est pas surpayé", dénoncent les surveillants qui bloquent la prison
Au lendemain de l'agression de deux de leurs collègues par un détenu radicalisé, mardi, les surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe protestent contre leurs conditions de travail.
Cette femme voilée a été reçu par son mari détenu dangereux dans un appartement meublé avec salle de bain pour la visite des familles. Il serait mieux de placer notre argent dans la sécurité que dans le confort de détenus dangereux.
---------------------
"On a l'impression d'un laxisme généralisé", dénonce Louis Aliot
Le député Rassemblement national, invité de franceinfo mercredi, a estimé que le système carcéral n'était pas adapté "aux gens radicalisés". 
 
Un prisonnier s'est récemment évadé en hélicoptère d'une prison, aucun filet n'avait été tendu au dessus de la cour centrale. Belloubet. Démission!
 
« C’est l’agression de trop, on ne pouvait pas laisser passer ça parce que là, il s’agit de nos vies, tonne le costaud Marcel Duredon, secrétaire local du syndicat Force ouvrière à Fleury-Mérogis. Ça fait vingt-neuf ans que je fais ce métier, et que je vois les conditions de travail se désagréger. » Christian, 33 ans, dont dix comme surveillant à Fleury, acquiesce : « Tous les jours, on nous demande de faire des miracles. Parce que travailler dans ces conditions, ici, aujourd’hui, c’est faire des miracles. »
Description des agressions récentes à 15 mn
 
La ministre Belloubet a dit que les surveillants avaient mal fait le travail. Elle va le regretter, l'expérience de l'an dernier ajouté au mouvement GJ, c'est de la dynamite.
 
 
 
** Retour des djhadistes en Europe : les vraies raisons.
Les milliers de combattants de l'Etat Islamiques qui vont rentrer en Europe peuvent-ils ne pas commettre d'attentats ? Le terrorisme va-t-il frapper des innocents ou la classe politique ? Qu'a-t-on prévu pour les déradicaliser ? Pourquoi le gouvernement a-t-il consenti à ce retour en masse ?
 
 
IL NE FAUT PAS DÉNONCER L'ISLAMISATION DE L'ADMINISTRATION. ACHARNEMENT SUR UN POLICIER. 
 
EXCLUSIF : Sébastien Jallamion, brigadier-chef de la Police Nationale à Lyon, témoigne des incroyables persécutions dont il est victime de la part de sa hiérarchie et du système judiciaire, ainsi que de l'agression sauvage dont il a été victime – pour la seule raison qu'il avait mis sur son compte Facebook une photo du chef terroriste de l'État Islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, avec une cible sur sa tête !
 
QUI VEUT LA PEAU DE LAURENT CUENCA ?
Laurent CUENCA, ce trop gentil CRS d’AGEN sur lequel l’administration et les syndicats s’étaient acharnés parce qu’ému par la succession de suicides dans la Police et le malaise grandissant dans la profession il avait créé une association pour venir en aide à ses collègues en difficulté. Sanctionné durement par l’actuel Ministre de L’intérieur par 6 mois d’exclusion pour manquement à l’obligation de réserve et donc déloyauté, il avait été dans la foulée mis à la retraite pour incapacité sur la foi d’un dossier comportant d’énormes irrégularités dont l’Administration commençait à convenir puisqu’elle venait de s’en excuser partiellement mais imparfaitement.
 
A mort le flic ! Témoignage-choc du policier Jallamion
 
Un policier qui crève un œil à un GJ ne sera pas inquiété, mais il peut avoir de très graves ennuis pour une simple opinion sur facebook ou pour avoir dénoncé les violences commises par un collègue
 
 
 


Eolien: Stop au programme inutile et dévastateur
20.000 éoliennes géantes inutiles qui vont ravager la France pour quelques % d'électricité en plus
Le prix de l'électricité des particuliers qui va doubler
Une politique énergétique qui conduit dans un gouffre financier
Des nuisances et le massacre des paysages de la France

NON à l'éolien en France
« l’acceptabilité sociale de l’éolien » est égale à  zéro.

Pour moraliser l’éolien ce lobby se drape dans le drapeau de la vertu de l’écologie et utilise des bases scientifiques frauduleuses et des études économiques truquées.

Mais en réalité l’éolien n’est ni une affaire d’électricité, ni d’écologie, mais une vaste opération financière internationale ou des fonds d’investissements privés pillent impunément et légalement de 7 milliards d’euros par an, l’économie de la France, avec l’autorisation et l’encouragement de ses dirigeants.

De nombreux élus sont inquiets et soutiennent désormais la FED. (fédération environnement durable)

La France mérite mieux que ces taxes éoliennes énergétiques « écologiques » injustes, basées sur une idéologie de la peur et des mensonges.
https://www.environnementdurable.net/

 

J’ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu - ​ Àla fin d’une conversation qui roulait sur la « construction européenne », l’ancien ministre des Affaires étrangères du général De Gaulle, qui savait t...
 
François Asselineau sera sur Radio Gazelle le 10 mars 2019 à 17h - L’article François Asselineau sera sur Radio Gazelle le 10 mars 2019 à 17h est apparu en premier sur Union Populaire Républicaine | UPR.
 
 
Les députés grassement payés par nos impôts ne se rendent même pas à l'Assemblée Nationale... - Symbolique intéressante: deux serpents qui se partagent le sceptre du pouvoir Suite de l'article »
 
 
Pesticides : La Réunion à l'aube d'un scandale sanitaire ? - Depuis des décennies, explique l'auteur de cette tribune, l'île de La Réunion est le théâtre d'une pollution massive due aux pesticides de synthèse. L'ut...
 

Professeur hollandais : “Aucun pays occidental n’a réussi à intégrer avec succès les musulmans”

Professeur hollandais :

Professeur hollandais : "Aucun pays occidental n'a réussi à intégrer avec succès les musulmans" Sur la base de ses 20 années d'études sur l'intégration et l'assimilation, Ruud Koopmans, professeur néerlandais de sociologie, est arrivé à la conclusion que les musulmans sont plus difficiles à intégrer que les autres groupes de migrants. Ruud Koopmans affirme qu'aucun pays occidental n'a réussi à intégrer les musulmans avec succès. "Les musulmans sont bien pires en matiè

Psychiatrie : Marlène Schiappa s’invite dans votre cuisine et impose ses règles de vie commune ! - Selon Marlène Sciappa, « seulement 20% des tâches ménagères sont accomplies par les hommes ». Devrait-on donc légiférer pour atteindre...

 

Facebook va censurer les publicités anti-vaccins,les groupes et les pages qui “propagent la désinformation”

Strasbourg : la dégradation de la stèle de l’ancienne synagogue était accidentelle

Martin Shkreli dirige son entreprise depuis la prison en utilisant un téléphone portable de contrebande

L’avocat du cardinal Pell démissionne : « sentence malveillante » - Il est trop dégoûté, trop en colère, « pas assez objectif » raconte à la presse australienne Robert Ritcher, un des avocats du cardinal Pell. Il a donc déc..

https://www.nouvelordremondial.cc/2014/03/23/malaysia-airlines-un-appel-lance-au-pilote-sous-une-fausse-identite/

Un procès dans un tribunal d'Occitanie frôle le ridicule - Mercredi dernier, les magistrats du tribunal de Grande Instance d’Auch (Occitanie) se sont retrouvés dans une situation délicate lorsqu’ils ont dû se rendr..

Les fabuleuses trouvailles du Dr Georges Ceulemans sur le cancer (suite) - En juillet 2016, j'ai publié des extraits du livre d'un médecin belge, le Dr Georges Ceulemans, sur le cancer. Voir ICI. Mais étant donné son très grand in...

Un chancelier musulman pour l'Allemagne ? «Pourquoi pas», selon un député de la CDU - [image: Preview] Lors d'un entretien, le président du groupe CDU/CSU au Bundestag évoque la possibilité de placer un musulman pour représenter les conserva... -------------------------------------------------------------------

 POUR LE PLAISIR DES YEUX
 
by paul
 
 
Quand le temps n'a pas de prise pour créer la perfection dans la durée...
 

Une fois encore – sur un merveilleux artisan… qui prend son temps pour faire dans la perfection.Il décore des gardes, c’est son métier. Un métier passion.Voici pour le bonheur de l’âme et des yeux : vidéo https://www.youtube.com/embed/j67w-uALyLY?feature=oembed

----------------------------------------------------------

NATURE EN DANGER

Ce député sait comment éradiquer les bouteilles plastiques. Il nous explique. - Si les industriels privilégient les bouteilles en plastique, c'est parce que ça leur coûte moins cher. Mais imaginons que ça ne soit plus le cas... Lire ...

Il pleut de plus en plus sur le Groenland ! - La limite pluie/neige ne cesse de remonter vers le nord, rendant plus humide la météo du Groenland. Un phénomène qui accélère la fonte de l’inlandsis.

-----------------------------------------------------------------
SANTE

Perso, je dirais des guerres, plus les conséquences de ces guerres avant les maladies....
 
De quoi meurt-on à travers le monde ? - Une étude révèle les causes de décès les plus répandues sur la planète, des cancers aux accidents de voiture ! Tout le monde meurt un jour. Mais de quoi..
 
 
Quand vous mangez du pain au pavot, vous ingérez aussi de la morphine - D’après les dernières recherches menées par Jean-Claude Alvarez, chef de service du laboratoire pharmacologie-toxicologie, il est fort probable que bon no.
 
------------------------------------------------------------
 
ECONOMIE  
 

Japon : Tokyo admet que 40% de ses données économiques sont des « infox » ! Selon un rapport du ministère de l’Intérieur publié jeudi soir, près de la moitié des statistiques clés du gouvernement économique du Japon doivent être examinées avec 22 statistiques distinctes, soit environ 40 % des 56 publications économiques clés du gouvernement, qui se révèlent être des « infox »   Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

 
 
Jim Rickards: Trop de dettes et pas assez de gens pour les payer - Le rythme de création de dettes dépasse celui de la croissance économique et la démographie diminue la faculté future de remboursement.Dans une précéden...
 
 
Système monétaire hors-monde SFQ - Système monétaire hors-monde SFQ Introduction au système financier quantique et réinitialisation des devises mondiales Système SFQ avancé sans équivalent P..

 -------------------------------------------------

POLITIQUE FRANCE 

-----------------------------------------------

SURVEILLANCE

Le terrifiant « système de crédit social » chinois a déjà empêché des millions de personnes de voyager - Imaginez le scénario suivant : vos bagages sont prêts, vos chambres d’hôtels sont réservées, vous êtes prêts à profiter de vos vacances… Mais il y a just...

--------------------------------------------------------
 
GILETS JAUNES
 
Benjamin Cauchy: “Le prix du carburant est au même prix que le 17 novembre. 70% de taxes sur le litre, les français sont toujours étranglés par Macron.” - Benjamin Cauchy: “Le prix du carburant est au même prix que le 17 novembre. 70% de taxes sur le litre, les français sont toujours étranglés par Macron.
 
 
Gilets jaunes : plus de 13 000 tirs de LBD depuis le début du mouvement selon Nunez - [image: Preview] Devant les sénateurs, le 7 mars, le secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Intérieur a précisé que 13 095 tirs de LBD avaient été enre...
 
------------------------------------------------------------
POLITIQUE ETRANGERE
 
 
VENEZUELA: La frustration de l’impasse s’installe
 
 
À Istanbul, la police fait usage de gaz lacrymogène contre une marche de féministes - Réunies à Istanbul pour la traditionnelle marche des féministes organisée à l’occasion de la Journée internationale des femmes, des militantes ont essuyé d...
 
Khamenei (Iran) : « Les Européens sont mauvais, très mauvais » - [image: L'Ayatollah Ali Khamenei] Le leader suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a exprimé clairement sa défiance de l’Europe lors d’un discours donn..
 
Gigantesque panne électrique au Venezuela : Maduro dénonce « la guerre de l'électricité » - Une gigantesque panne électrique plongeait le 7 mars au soir Caracas et la majeure partie du Venezuela dans le noir complet. Le gouvernement de Nicolas Mad...
-------------------------------------------------------
 
FAITS DE SOCIETE
 
Comme Batman, le patron de Facebook aurait son propre tunnel secret -Alors que la protection du patron de Facebook coûte des millions de dollars par an, plusieurs informations indiquent q...
 
Raisonner avec le silence des animaux - Il est instructif de réfléchir sur la signification des mythes dans nos sociétés, en particulier celui du progrès, ce que fait brillamment le philosophe ...
 
 
-------------------------------------------------------------------
FAITS DIVERS D'HIVER

Paris : 2 corps repêchés dans le lac du parc Montsouris - *C’est un promeneur qui a alerté la police ce vendredi matin.* Un homme qui se promenait dans le parc Montsouris à Paris (XIVe) ce matin peu après son ou..

-------------------------------------------------------------------
ZONE DE GUERRE

Les Etats-Unis ne peuvent ignorer ce qui s’est passé dans les combats aériens entre l’Inde et le Pakistan - Par Valentin Vasilescu On sait déjà que les États-Unis installent des micropuces sur les armes exportées avec lesquelles ils peuvent localiser leur positio..

 

--------------------------------------------------------

ENVIRONNEMENT/CLIMAT

« Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture » affirme Mulliez - [image: muliez permaculture] Le fondateur du groupe de grande distribution Auchan, Gérard Mulliez, a estimé jeudi que "tout le monde sera obligé de faire ...

---------------------------------------------------------------

INSOLITE

--------------------------------------------------------------

HISTOIRE

À la découverte du Sergent Stubby,

le chien le plus décoré

de la Première Guerre Mondiale

Qui aurait pu imaginer que ce chiot trouvé sur le campus de l’Université de Yale et ramené clandestinement sur le front en 1918 accomplirait des actes héroïques et deviendrait le chien le plus décoré de la Première Guerre Mondiale ? Voici l’incroyable histoire du Sergent Stubby.

CONROY ADOPTE STUBBY EN 1917

En 1917, le soldat Robert J. Conroy suit un entrainement militaire à proximité de l’Université de Yale. C’est là qu’il découvre un jeune chiot à queue courte qui erre sur le campus. Il décide de l’adopter et le nomme Stubby, qui signifie littéralement « trapu ».

Bien que les journaux de l’époque le présentent comme un Pit Bull, étant donné qu’il en possède certains attributs, il est impossible de connaître la race exacte du jeune chien, et de nombreux spécialistes estiment qu’il est issu d’un croisement.

Conroy ramène clandestinement Stubby au camp militaire. Les chiens n’y sont normalement pas tolérés, mais les soldats apprécient tellement la compagnie de l’animal qu’il est finalement autorisé à rester.

Dans les mois qui suivent, le jeune chien est patiemment dressé par les soldats, et devient la mascotte du 102e bataillon d’infanterie.

Conroy embarque clandestinement Stubby à bord de l’US Minnesota et le cache dans la soute à charbon

Conroy va aller encore plus loin en embarquant clandestinement Stubby sur le navire qui conduit son bataillon en France. Une fois à bord de l’USS Minnesota, il le cache dans une soute à charbon jusqu’à ce que le navire prenne la mer.

Si la plupart des soldats sont ravis de l’arrivée de ce soutien moral inespéré, leur commandant l’est beaucoup moins. Ce dernier va toutefois finir par changer d’avis après que Stubby l’ait salué le plus naturellement du monde.

Le 102e bataillon d’infanterie atteint les lignes de front françaises le 5 février 1918. Stubby s’habitue rapidement aux explosions et aux tirs constants qui font désormais partie de son quotidien.

LES EXPLOSIONS ET LES TIRS CONSTANTS FONT DÉSORMAIS PARTIR DU QUOTIDIEN DE STUBBY

Après avoir malencontreusement inhalé du gaz toxique, il est conduit à l’hôpital où il est soigné comme n’importe quel autre soldat. Un incident qui va fortement sensibiliser son odorat aux émanations mortelles du gaz et lui permettre de sauver des dizaines de vies.

Quelques semaines plus tard, une nouvelle attaque au gaz est menée par les Allemands. Celle-ci a lieu tôt le matin alors que la plupart des soldats américains sont encore endormis, et les aboiements répétés de Stubby vont réveiller les soldats avant qu’ils n’en inhalent une dose mortelle.

Vers la fin de la guerre, les attaques au gaz se multiplient et obligent les soldats à porter des masques

IL IDENTIFIE LES BLESSÉS ET PRÉVIENT LES SECOURS

L’ouïe hors du commun de Stubby va aussi se révéler d’une grande utilité sur le champ de bataille. Capable de distinguer la langue de Goethe de celle de Shakespeare, le chien parcourt les champs de bataille à la recherche de soldats alliés blessés et aboie jusqu’à ce que les médecins arrivent sur les lieux et les prennent en charge.

Il a également appris à pleurnicher chaque fois qu’il perçoit un tir d’artillerie ennemi, et ce signal d’alerte va sauver plus d’une fois la mise des Américains en leur permettant de se mettre à couvert à temps.

Stubby va aussi grandement contribuer à la capture d’un espion ennemi. Alors que ce dernier cartographie les tranchées alliées, il aperçoit l’animal et l’interpelle en allemand. Stubby se jette sur lui et parvient à l’immobiliser jusqu’à l’arrivée des américains.

Le sergent Stubby sur le front en 1918

Suite à cet acte de bravoure, il est promu au grade de sergent et devient officiellement le premier chien à atteindre un tel rang dans l’armée américaine. Plus insolite encore, il dépasse en cette occasion le rang de son propriétaire, alors caporal.

Lors d’une bataille, Stubby est grièvement blessé par l’explosion d’un obus. Touché par les éclats à la poitrine et aux jambes, il est transporté à l’hôpital où il subit une longue et délicate intervention chirurgicale. Il finit par se rétablir complètement et tient compagnie aux soldats blessés durant sa convalescence.

Lorsque la guerre s’achève, Stubby a participé à pas moins de 17 batailles, contribué à sauver des dizaines de vies et a glané 14 distinctions militaires pour ses divers actes de bravoure. À son retour sur le sol américain, il devient une véritable célébrité, participe à des défilés militaires et rencontre même le président Woodrow Wilson.

STUBBY A PARTICIPÉ À 17 BATAILLES DURANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE ET A CONTRIBUÉ À SAUVER DES DIZAINES DE VIES

Le général John Pershing décorant Stubby en 1921

Quelques années plus tard, Conroy s’installe à Georgetown, où il étudie le droit. Son fidèle compagnon devient la mascotte de l’équipe de football de la ville, et n’hésite pas à divertir les spectateurs à la mi-temps. Stubby décède dans les bras de son maître le 16 mars 1926 et sa dépouille est naturalisée et exposée au Smithsonian Institution.

https://dailygeekshow.com/chien-heros-guerre-stubby-sergent/

----------------------------------------------------------

Les origines du symbole de la torche olympique

Source Jordan Maxwell

 

 

L’utilisation de la torche est une idée d’Adolphe Hitler.

 

Tout naturellement, l’Amérique utilise le symbole de la torche aussi.

Voir : The Relay of Fire Ignited by the Nazis (le Relai du Feu initié par les Nazis) et voir Torche Olympique Hitler

Sur une idée de Carl Diem, retenue par Joseph Goebbels, le premier relais avec la torche a eu lieu lors des Jeux olympiques d’été de 1936 à Berlin. Ce fait historique entraîne occasionnellement des controverses sur le bien fondé de cette pratique, car elle fut décidée à l’origine pour participer à la glorification du Troisième Reich. Depuis, le relais et l’allumage de la flamme ont eu lieu à chaque Jeux olympiques d’été. Wiki

----------------------------------------------------

GRAND DOSSIER

 

Le projet Rivkin : Comment la mondialisation utilise le multiculturalisme pour assujettir des nations souveraines.

© Défrancisation, le 19 Avril 2011

 

 

Parce qu’il faut parfois lire la presse étrangère pour découvrir les enjeux géopolitiques concernant notre pays, Défrancisation diffuse en exclusivité et grâce à ses lecteurs la traduction française d’un article paru le 12 mars 2011 dans le journal américain Foreign Policy Journal. Un document de plus qui confirme l’insupportable ingérence des autorités américaines en France, qui pour mener à bien le projet mondialiste, ont clairement décidé de transformer l’ensemble du caractère de la France, à commencer par sa propre identité en utilisant les minorités ethniques et religieuses destinées à servir les intérêts américains.

Un grand merci à l’équipe de traducteurs pour leur long et formidable travail : Pi31416, BernaD, BDPE, l’Entrepreneur, Klaußius Germanicus, Hugues et Derville qui nous a communiqué l’information.

Cet article est long mais particulièrement important dans son ensemble, c’est pourquoi nous avons décidé de le publier en intégralité.

Le projet Rivkin : comment la mondialisation utilise le multiculturalisme pour assujettir des nations souveraines.

Le meilleur moyen de résoudre les conflits ethniques en France et de s’assurer que la France ne relèvera pas la tête pour s’opposer aux intérêts mondialistes US, c’est de créer une nouvelle synthèse culturelle dans laquelle il n’y aurait plus de culture française ou islamique, mais, sous l’étiquette des « droits de l’homme » et de l’ « égalité », une culture d’adolescents alimentée par Hollywood, MTV, le cyberespace, McDonald’s et Pepsi.

Du 19 au 22 Octobre 2010, Charles Rivkin, ambassadeur américain en France , a invité une délégation de 29 membres du Pacific Council on International Policy (PCIP) à une conférence en France, dont le but déclaré était de discuter des présences arabes et islamiques dans le pays [1] . La réunion faisait partie d’un vaste programme subversif ayant pour objectif de transformer l’ensemble du caractère de la France, et en particulier la conscience de la jeunesse française, programme comprenant l’utilisation des jeunes musulmans de France dans une stratégie mondialiste typiquement manipulatrice et se cachant derrière l’habituel paravent des « droits de l’homme» et de l’«égalité».

La délégation s’est ensuite penchée sur trois thèmes. Tout d’abord, le groupe a eu un échange d’idées avec le Dr. Bassma Kodmani, directeur du « Arab Reform Institute » sur la dynamique Franco-Musulmane en France, ainsi qu’avec Madame Rachida Dati, la première femme ministre d’origine maghrébine, et maire du 7ème arrondissement à Paris. Le tout fut suivi d’un déplacement à la Grande Mosquée de Paris pour une rencontre avec le Recteur et Directeur de Théologie, afin d’arriver à une appréciation plus profonde de cette dynamique. Deuxièmement, rencontres avec monsieur Jean-Noel Poirier, VP-affaires externes chez Areva, et avec monsieur Brice Lalonde, ancien ministre de l’environnement et référant climatique, le tout dans un but de familiarisation avec les politiques énergétiques et nucléaires en France et aux USA. Finalement, la délégation s’est penchée sur les relations entre médias et culture en Californie (Hollywood), d’une part, et en France de l’autre par des rencontres au Louvre, au Musée d’Orsay, et chez France 24, média d’informations internationales et d’affaires courantes [2].

L’accent était mis avant tout sur le multiculturalisme, non seulement sur les relations avec les Arabes et les musulmans en France, mais surtout, sur l’influence de la culture hollywoodienne sur les Français.

 

Le PCIP, dont Rivkin est membre, a été fondée en 1995 comme un appendice régional de l’omniprésent groupe de réflexion Council on Foreign Relations (CFR) [3]. Il est basé à Los Angeles avec des membres et des activités le long de la côte ouest des États-Unis et à l’étranger. Le financement provient, entre autres : Carnegie Corporation of New York, Chicago Council on Foreign Relations, City National Bank, The Ford Foundation, Bill and Melinda Gates Foundation, The William & Flora Hewlett Foundation, Rockefeller Brothers Fund, The Rockefeller Foundation, United States Institute of Peace.[4] Le PCIP est donc un autre grand acteur dans le réseau mondialiste en comprenant des centaines d’organisations reliées entre elles, dans les lobbies, la société civile, les ONG et les think tanks, associés au gouvernement des États-Unis avec avec aussi des banques et d’autres sociétés. (…)

Pourquoi la France ?

La France a longtemps été une épine dans le flanc de la mondialisation US, à cause de son attachement obstiné aux intérêts français autour du monde, plutôt qu’à ceux d’une « communauté mondiale » préfabriquée. Est-ce que ce fut seulement une coïncidence si la révolte étudiante de 1968, déclenchée pour une raison on ne peut plus puérile, arriva au moment où, à la fois, la CIA faisait un gros effort pour le financement des mouvements étudiants dans le monde, et où le président De Gaulle donnait bien du souci aux USA ?

De Gaulle se refusait de jouer la carte américaine de l’après-guerre. Il retira la France du commandement militaire de l’OTAN. Même pendant la 2e Guerre mondiale, comme chef des Français Libres, les USA se méfiaient de lui [5] . Il aurait été tout particulièrement inquiétant de voir De Gaulle plaider pour une Europe unie pour contrebalancer l’hégémonie US. [6] En 1959, lors d’un discours à Strasbourg : « Oui, c’est l’Europe de l’Atlantique à l’Oural, c’est l’ensemble de l’Europe qui décidera du destin du monde« .
L’expression impliquait la détente entre une Europe neutraliste à venir et l’URSS. En 1967 il décréta un embargo des ventes d’armes à Israël et se rapprocha du monde arabe. C’est le type d’homme d’état dont les mondialistes ont peur. Entre les bouffonneries de Sarkozy et la tension montante avec la jeunesse musulmane, un choc en retour pourrait amener au pouvoir un régime anti-mondialiste intransigeant et « xénophobe ». Dans le contexte actuel, quel meilleur moyen de saper le nationalisme français et décapiter toute résurgence d’une force anti-mondialiste que d’exploiter la vaste composante islamique non-assimilée de la France, tout comme la révolution bolchévique fut en grande partie le fait des minorités défavorisées de l’Empire Russe ?

Il est également curieux de noter l’intérêt porté par la délégation du PCIP à l’influence d’Hollywood sur la culture française. Cette préoccupation pourrait paraitre étrange au premier abord. Cependant, Hollywood, symbole d’une excroissance culturelle internationale, est un agent important de la mondialisation pour ce qui se révèle être une guerre culturelle mondiale. Le but ultime de la mondialisation n’est pas de promouvoir les identités et les cultures ethniques, mais plutôt de les submerger dans un vaste melting pot de consumérisme global, de déraciner l’individu de son identité et de son héritage, et de remplacer tout cela par le Centre Commercial mondial, et le « village global ». C’est ainsi que le multiculturalisme devrait être considéré : comme l’opposé de ce qu’il paraît. Bien loin de multinationales voulant promouvoir un soi-disant multiculturalisme pour garantir l’existence d’une diversité de cultures, comme l’expression le laisse croire; cela fait au contraire partie d’un processus dialectique par lequel, sous couvert d’un idéal humaniste, les populations d’héritages très différentes sont déplacées à la surface de la terre comme des pions sur un échiquier. C’est un exemple de la « double pensée » orwellienne.[7] Il est remarquable que les instigateurs de ces « révolutions de velours » qui balaient maintenant l’Afrique du nord et arrivent près de l’Iran sont pour la majorité des jeunes « sécularisés » sans racines traditionnelles fortes.

De la même manière, le meilleur moyen de résoudre les conflits ethniques en France et de s’assurer que la France ne relèvera pas la tête pour s’opposer aux intérêts mondialistes US, c’est de créer une nouvelle synthèse culturelle dans laquelle il n’y aurait plus de culture française ou islamique, mais, sous l’étiquette des « droits de l’homme » et de l »égalité », une culture d’adolescents alimentée par Hollywood, MTV, le cyberespace, McDonald’s et Pepsi. Que tout cela soit plus qu’une hypothèse, la preuve en est dans la manière dont les révoltes des jeunesses sécularisées qui se déroulent en ce moment en Afrique du nord ont été engendrées par une alliance d’intérêts privés, sponsorisés par le Département d’État US et diverses ONG comme Freedom House.[8] Les « révolutionnaires » d’Afrique du nord sont exactement les « musulmans » que les multinationales adorent: engendrés et nourris de mentalité de cyberconsommation.

Alors, où Rivkin et le Département d’état US veulent-ils en venir en France pour autant s’intéresser à la place d’Hollywood et des musulmans dans ce pays ?

___________________________________

Page 2 :

 

Le programme globaliste visant la France est déclaré suffisamment clairement : c’est la ré-éducation de la jeunesse française

En 2010, lorsque Rivkin invita une délégation du PCIP en France, il leur révéla son programme d’américanisation de la France, programme qui implique les minorités musulmanes, ainsi que l’endoctrination de ces jeunes Français ayant des ambitions mondialistes. Le ‘slogan’ de ce programme consistait en une référence constante à la responsabilité historique conjointe que la France et l’Amérique ont vis-à-vis de l’ « Égalité ». Ce programme ‘confidentiel’ fut révélé sur Wikileaks. Il a pour titre: « Stratégie d’implication des minorités » [9]. Rivkin y développe un programme ayant de vastes conséquences pour les affaires internes d’un pays souverain, tel qu’on veut mettre en application des changements d’attitude profonds de la part de jeunes musulmans et de jeunes Français, et ce, afin qu’ils se fondent en un nouveau genre humain: un « Homo Economicus », ce que l’analyste financier G. Pascal Zachary appelle « LE MOI Mondialiste » [10] , le tout pour le bénéfice de ce que Rivkin appelle les « intérêts nationaux » des USA. Donc, Rivkin stipule que cette « Stratégie d’implication des minorités », vise directement les musulmans français. Il y stipule que: « Nous coordonnerons les activités des différentes sections de l’ambassade (USA), ayant pour cibles les ‘leaders’ communautaires influents, et nous évaluerons par la suite les résultats de notre stratégie au moyen de signes indicateurs de diverses natures [11].

Rivkin est certain que l’histoire de la France, teintée de libéralisme, « nous servira quant à la mise en pratique de cette stratégie, … selon laquelle nous faisons pression sur la France…. ». Notez l’expression: « faisons pression sur la France ». L’ordre du jour mondialiste (de l’Amérique) est lié, selon Rivkin, au plan de transformation de la France en une « entité politique intégrée selon nos intérêts quant à l’expansion de la démocratie et l’accroissement de la stabilité mondiale ».
Le programme vise les « élites » françaises et les communautés musulmanes, mais peut viser aussi la population au sens large, avec l’accent mis sur les jeunes.

Il faut donc inclure ici une redéfinition de l’Histoire de France, et y mettre l’accent sur le rôle des minorités non-françaises dans l’ensemble de cette histoire redéfinie. Cela sous-entend que la génération de jeunes américains Pepsi/MTV, ainsi que leurs guides/mentors issus des universités, serviront de repéres (de phares) en vue d’une transformation (formattage) de la culture française, et une ré-écriture de l’Histoire de France selon un schéma mondialiste. Pour y parvenir, il faut: « poursuivre et intensifier nos efforts visant les musées français, ainsi que les éducateurs français, afin qu’ils se plient à une réforme des programmes d’histoire enseignés dans les établissements scolaires français ». (NDLR, revoir : septembre 2010, réforme des cours d’histoire des collèges français).

La « tactique numéro trois » du programme « Stratégie d’implication des minorités » est intitulée « Lancement d’un projet d’aide sociale proactive à la jeunesse »

[Note de la traduction, Outreach = recherche des personnes qui ne demandent pas l’aide sociale dont elles pourraient bénéficier. Je le traduirai systématiquement par “aide sociale proactive”.]

 

Comme dans d’autres états visés par le ministère américain des affaires étrangères et leurs alliés du Réseau Soros [tels que] Freedom House (Maison de la Liberté), Movement.org, National Endowment for Democracy (Dotation nationale pour la démocratie), Solidarity Center [12] (Centre solidarité) et cetera, la jeunesse révoltée constitue le point central du changement recherché.

Menant la charge dans cet effort, l’initiative de l’ambassadeur pour une aide sociale proactive opérant la liaison entre les divers services administratifs (inter-agency Youth Outreach Initiative) vise à « engendrer une dynamique positive au sein de la jeunesse française, dynamique qui mènera à un meilleur soutien pour les objectifs et les valeurs américains. » Ces intentions peuvent-elles être déclarées plus clairement? C’est l’américanisation, culturelle et politique.

C’est ici qu’on peut le plus facilement passer outre les phrases toutes faites et voir ce qui se cache derrière cette stratégie: former une génération « qui mènera à un meilleur soutien pour les objectifs et les valeurs américaines ». On fera passer aux yeux des Français ces « objectifs et les valeurs américaines » pour des « valeurs françaises » sur la base des idéaux bourgeois de 1789 qui continuent à encombrer l’idéologie française tant à gauche qu’à droite.

On enseignera aux jeunes Français à croire qu’ils maintiennent les traditions françaises, alors qu’ils se conduisent en idiots utiles de l’américanisation et de la banalité du supermarché global qui l’accompagne. On trace ainsi les grandes lignes d’un programme de portée considérable incorporant un éventail de méthodes endoctrinement :

« Pour atteindre ces buts nous bâtirons sur les vastes programmes déjà en place et développerons des moyens nouveaux, inventifs, pour influencer la jeunesse de France en recourant à de nouveaux média, à des partenariats d’entreprise, à des concours nationaux, à des aides sociales proactives ciblées, à des invités spéciaux américains [13]. »

Ce programme qui cible la jeunesse de France est semblable à celui qui ciblait la jeunesse qui a formé l’avant-garde des « révolutions de velours » de l’Europe de l’Est à l’Afrique du Nord. Les leaders en puissance seront accueillis par le ministère américain des Affaires étrangères en France et entraînés à jouer un rôle dans la France future à la mode américaine : « Nous élaborerons aussi de nouveaux outils afin d’identifier les futurs leaders français, en tirer des leçons, et les influencer.» « A mesure que nous élargirons la formation et les occasions d’échange de la jeunesse de France, nous continuerons à nous assurer absolument que les échanges que nous soutenons sont inclusifs.» « Nous bâtirons sur les réseaux de jeunes préexistants en France, et en créerons de nouveaux dans le cyberespace, connectant les uns aux autres les futurs leaders de la France en un forum dont nous aiderons à former les valeurs – des valeurs d’inclusion, de respect mutuel, de dialogue ouvert. [14]»

 

En plus d’influencer les musulmans de France, Rivkin préconise ici quelque chose de nouveau . Il déclare qu’une partie importante du programme tendra à cultiver dans la jeunesse française, dans les leaders potentiels, les idéaux « américains », sous couvert d’idéaux français. Le ministère américain des Affaires Étrangères et ses alliés du privé et des ONG ont l’intention de « former leurs valeurs. » Le programme globaliste visant la France est déclaré suffisamment clairement: c’est la ré-éducation de la jeunesse française. D’aucuns penseraient que c’est le rôle le plus important du gouvernement français, de l’Eglise catholique, et de la famille, de ces deux dernières en particulier.

A l’image des États choisis pour leur « révolutions de velours », une partie de cette stratégie inclut la démarcation des limites politiques acceptables. Comme Hillary Clinton l’a récemment déclaré à propos du genre d’État de l’après-kadhafi auquel s’attendent les pouvoirs américains en place, la nouvelle Libye devrait être une « démocratie inclusive, » ouverte à toutes les opinions, du moment que ces opinions incluent un engagement à soutenir « l’égalité » et la « démocratie »; en d’autres termes, il faut en Libye un nouvel exercice de la liberté, tant que cette liberté ne va pas au-delà de la définition qu’en a l’Amérique. Et si quelqu’un franchit la ligne de la démocratie acceptable, il y a des bombes américaines prêtes à intervenir.

En conséquence, la « Tactique numéro 5? déclare :

« Cinquièmement, nous continuerons notre projet de partager les meilleures pratiques avec les jeunes leaders, y compris les jeunes leaders politiques de tous les partis modérés pour qu’ils aient la trousse à outils et le guidage pour aller de l’avant. Nous créerons ou encouragerons des programmes d’échange et de formation qui enseignent la valeur durable de l’inclusion large aux écoles, aux groupes de citoyens, aux bloggueurs, aux conseillers politiques, et aux hommes politiques locaux.[15]» Rivkin fait là l’ébauche d’un programme de formation des futurs leaders politiques et municipaux de la France.

Alors que les programmes des ONG ayant l’aval du gouvernement américain, comme la Dotation Nationale pour la Democratie (National Endowment for Democracy) sont conçus pour développer des programmes et des stratégies complets à l’usage des partis politiques de « démocraties émergeantes » (sic), ceci peut être rationalisé en déclarant que certains États souffrent d’un manque d’expérience en politique de parti libérale-démocratique. On peut difficilement user du même argument pour justifier l’ingérence américaine dans la politique de parti en France.

 

A cet effet Rivkin déclare que les mille professeurs d’anglais américains employés dans les écoles françaises seront équipés des matériaux de propagande nécessaires à inculquer à leurs élèves les idéaux désirés :
« Nous fournirons aussi les outils pour enseigner la tolérance à ce réseau de plus de mille étudiants universitaires américains qui enseignent l’anglais chaque année dans les écoles françaises. »
Ce programme de grande ampleur sera coordonné par le « Groupe de Travail des Minorités » (Minority Working Group) en « tandem » avec « l’Initiative d’aide sociale proactive à la jeunesse » (Youth Outreach Initiative). Une des questions surveillées par ce groupe sera la « réduction du soutien populaire aux partis politiques et aux plateformes xénophobe », et ce afin de garantir que le programme fonctionne comme il devrait, pour contrer le succès de tout parti « extrême » ou « xénophobe » qui pourrait poser un défi à la globalisation.

Rivkin révèle la nature subversive du programme quand il déclare: « Bien que nous ne pourrions jamais nous attribuer le mérite de ces développements positifs, nous concentrerons nos efforts sur la mise à exécution des activités décrites ci-dessus, qui aiguillonnent, exhortent et stimulent le mouvement dans la bonne direction. »

Quelle serait la réaction si le gouvernement français, à travers son ambassade à Washington entreprenait un programme de changement radical des Etats-Unis en conformité avec les « intérêts nationaux français » inculquant, grâce à un « programme agressif d’aide sociale proactive » ciblé sur la jeunesse, les « idéaux français » déguisés en « idéaux américains des droits de l’homme »?

Quelle serait la réaction de l’administration américaine si elle découvrait que le gouvernement français essayait d’influencer l’attitude des Afro-Américains, des Amérindiens, et des Latino-Américains ?

Et si les représentants français recevaient l’ordre de saisir chaque occasion de harceler les représentants américains pour qu’ils demandent pourquoi il n’y a pas plus d’Amérindiens au gouvernement ?

Quelle serait la réaction officielle des Etats-Unis s’il s’avérait que les professeurs de français dans les écoles américaines essayaient d’inculquer aux élèves américains des idées au service des intérêts français, et de rediriger leurs attitudes dans une direction francophile en politique extérieure ?

On peut déduire cette réaction hypothétique de celle des Etats-Unis face à la « conspiration soviétique » lorsque des comités du Sénat et du Congrès furent formés pour enquêter sur quiconque s’était trouvé vaguement associé ou accusé d’être aligné à l’URSS. Où est la différence? Les Etats-Unis sont coupables d’une stratégie subversive au profit de leur élite globaliste coopérante. Ce n’est pas comme si les Etats-Unis avait un héritage culturel qui leur permette de se présenter à quelque nation européenne que ce soit, et encore moins à la France, en modèle de bon goût et de raffinement artistique sur lequel reconstruire une identité nationale dans un processus dialectique qui demanderait une déconstruction culturelle.

________________________________
Page 3

Le rôle du multiculturalisme dans l’agenda mondialiste

L’offensive Rivkin est la dernière d’un programme de longue durée visant à saper l’identité française.

 

Nombre d’objectifs ont été imposés sous la bannière du multiculturalisme et de ses slogans associés –« égalité », « droits de l’Homme ». Comme le mot « démocratie », utilisé dans l’histoire récente pour justifier le bombardement de divers États, ces slogans sont souvent une rhétorique destinée à tromper les naïfs, pendant que sont cachés les véritables objectifs de ceux que motivent le pouvoir et la cupidité. On pourrait songer à la manière avec laquelle le problème des travailleurs étrangers a été instrumentalisé pour justifier les guerres anglo-boers, dont le but était de livrer les richesses minières sud-africaines à Cecil Rhodes, Alfred Beit et consorts. Un cas similaire s’est reproduit récemment, sous le nom de « combat contre l’Apartheid ». Alors que le monde célébrait l’accession au pouvoir de l’ANC, les entreprises publiques ou parapubliques étaient en cours de privatisation pour être vendues au capitalisme mondial, sans qu’en profitent le moindrement les Africains. Patriarche du capitalisme sud-africain, dont la famille était l’ennemie héréditaire des Afrikaners, Harry Oppenheimer mourut en 2000. Nelson Mandela lui rendit cependant hommage : « Sa contribution pour l’établissement d’un partenariat entre les grandes entreprises (big business) et le nouveau gouvernement démocratique ne sera jamais assez appréciée. » [16] La « démocratie » d’Oppenheimer et des autres ploutocrates en tandem avec l’ANC a donné licence au Capital mondial d’exploiter le pays. En 1996, Mandela exposa le résultat de cette « longue marche pour la liberté » : « La privatisation est la politique fondamentale de l’ANC et le restera. » [17]

Même résultat en Afrique du Sud qu’au Kosovo : la « libération » des minerais au nom de la « démocratie ». (Au Kosovo, étaient défendus les droits des musulmans sous domination serbe, alors que d’autres musulmans, indépendants, étaient bombardés pour être soumis aux USA et à leurs alliés).
En commentaire à la privatisation de l’eau de Johannesbourg, désormais contrôlée par la société française Suez-Lyonnaise des Eaux, l’ANC publia un communiqué selon lequel « Eskom (équivalent local d’EDF) est une entreprise parapublique créée durant l’Apartheid, que le gouvernement démocratiquement élu a entrepris de privatiser, dans le but de lever des fonds. » [18] Le destin des entreprises parapubliques importe davantage que le renversement de l’Apartheid pour comprendre ce qui s’est passé en Afrique du Sud, et constitue un cas d’école pour l’étude du fonctionnement de la mondialisation.

Le caractère du capitalisme mondial.

La nature de la dialectique mondialiste a été expliquée de manière particulièrement convaincante par Noam Chomsky :

« Le capitalisme n’est pas foncièrement raciste ; il peut exploiter le racisme pour ses fins, mais le racisme ne lui est pas intrinsèque. Le capitalisme veut fondamentalement des gens qui seraient des rouages interchangeables, et leurs différences, comme celles basées sur la race, sont ordinairement inutiles. Elles peuvent être fonctionnelles un temps, pour surexploiter une main-d’œuvre, mais ces situations sont exceptionnelles. Au long cours, vous pouvez vous attendre à ce que le capitalisme soit antiraciste, précisément parce que le capitalisme est antihumain et que la race est une caractéristique humaine (qui n’a aucune raison d’être négative). Ainsi donc, les identifications basées sur la race interfèrent avec l’idéal capitaliste de base, selon lequel les gens devraient être disponibles seulement comme consommateurs et producteurs, rouages interchangeables qui achèteront toute la camelote produite : c’est leur fonction ultime, et toute autre caractéristique qu’ils pourraient avoir est inopportune et habituellement néfaste. » [19]

La France comme laboratoire social de la globalisation: Paris comme « ville globale ».

L’offensive Rivkin est la dernière d’un programme de longue durée visant à saper l’identité française. La France est une dichotomie de cosmopolitisme, résultat de la révolution de sa bourgeoisie de 1789, qui garde néanmoins un traditionalisme et un nationalisme têtus, que les globalistes appellent « xénophobie ». Elle se manifeste même de modestes façons telles que l’obligation légale qu’ont les fonctionnaires et les hommes politiques de s’adresser en français aux médias étrangers, même s’ils maîtrisent d’autres langues, ou encore la résistance généralisée aux McDonald.
La France, comme une grande partie du reste du monde, mène une bataille perdue d’avance contre la globalisation. La rubrique de Jeff Steiner intitulée « Américains en France, » parle de la façon dont les Français se sont naguère opposés à l’ouverture de la chaîne américaine de restauration rapide comme faisant partie d’une « invasion culturelle américaine. »

Cela semble être du passé, puisque McDonald est si bien devenue une partie de la culture française qu’il n’est plus vu comme une importation d’Amérique, mais comme 100% français. En un mot, la France, comme bien d’autres pays, a pris goût à McDonald. J’ai été dans plusieurs McDonald en France et, excepté un à Strasbourg dont l’extérieur est bâti en style traditionnel alsacien, tous les McDonald que j’ai vus en France ne diffèrent en rien des américains.

Certes, il y a ceux qui vouent toujours McDo aux gémonies (ils constituent aujourd’hui un tout petit groupe auquel presque personne ne fait attention) en tant que symbole de l’américanisation de la France, et qui y voient aussi la France perdre son individualité culinaire. Le menu d’un McDonald français est presque la copie exacte de ce que vous trouveriez dans n’importe quel McDonald d’Amérique. Il m’a paru un peu bizarre de pouvoir passer commande comme je l’aurais fait aux Etats-Unis, je veux dire en anglais, avec juste une ou deux prépositions rajoutées en français.
Pour parler franc, les Français qui mangent chez McDonald se sentent tout aussi chez eux que n’importe quel Américain. [20]

Cet exemple apparemment mineur est en réalité d’une grande importance car il montre comment aussi une culture forte que celle, jusqu’à récemment, d’une nation immensément fière, peut succomber, surtout sous les coups d’un marketing ciblant les jeunes.

 

[NdT] « impress » est ici un coup de tampon.

C’est une démonstration typique de la standardisation qu’implique la culture d’entreprise américaine. C’est ce que désire l’élite globaliste à l’échelle mondiale, jusque dans les détails de ce qu’on mange. Il est à noter que l’avant-garde de la résistance initiale à l’ouverture des McDonald est venue des fermiers, un segment traditionaliste de la population de l’Europe, qui de plus en plus sont une exception et deviendront sous le régime globaliste une espèce disparue au cours du processus de corporatisation agricole.
Néanmoins, étant donné le rôle historique de la France dans le maintien de la souveraineté face aux intérêts américains, et même aujourd’hui avec son opposition à la guerre d’Irak, la France reste un des rares états potentiellement dérangeants d’Europe.

Un autre sujet de souci est que les Français, en dépit de leur acceptation des McDonald, et de leur goût pour la télévision-poubelle américaine, traduiraient les restes de leur « xénophobie » en portant au pouvoir un parti véhémentement anti-globaliste, comme le réflètent les fluctuations électorales du Front National dont la politique ne s’accorderait ni à la politique étrangère américaine, ni à la privatisation et l’américanisation culturelle.

Par conséquent le Front National, comme les autres partis anti-globalistes, peut être attaqué par des slogans qui font diversion sur le « racisme » et la « haine » afin de détourner l’attention du véritable souci qui est l’anti-globalisation.

Ceci est une raison majeure pour laquelle le programme interventionniste et subversif de Rivkin pousse à l’assimilation des musulmans dans la société française, ce qui aurait aussi pour résultat de transformer de fond en comble la conscience française en un moule plus complètement cosmopolite.
Cette intention est suffisamment claire dans les documents de l’ambassade Rivkin où il est déclaré que l’Ambassade surveillera les effets du programme d’aide sociale proactive sur le « recul du soutien populaire aux partis politiques et plateformes xénophobes. »

Dans leur étude de l’entreprise globale intitulée « Global Reach » [21] qui se basait sur des interviews de cadres d’entreprise, R.J. Barnet et R.E. Muller ont montré que les élites françaises d’affaires cherchent depuis longtemps à saper les fondations de la tradition française. Le président de la IBM World Trade Corporation, Jacques Maisonrouge, « se plaît à souligner que « à bas les frontières », slogan révolutionnaire du soulèvement de 1968 à l’université de Paris (à laquelle certains de ses enfants ont pris part) est aussi un slogan de bienvenue chez IBM. » [22]

Maisonrouge a déclaré que les « Managers Mondiaux » (comme Barnett et Muller appellent les cadres d’entreprise) croient qu’ils rendent le monde « plus petit et plus homogène. » [23] Maisonrouge décrit de manière approbatrice le cadre d’entreprise globale comme « des carriéristes internationaux détribalisés. » [24] C’est cette « détribalisation » qui est la base d’une culture consumériste mondiale nécessaire à une création plus efficace d’une économie mondiale.
Au cours des années 1970 Howard Perlmutter et Hasan Ozekhan, membres du Programme Mondial des Institutions à l’Ecole des Finances de Wharton préparèrent un plan pour un « cité globale. »
Paris fut choisie à cet effet. Le professeur Perlmutter était conseiller auprès d’entreprises globales. Son plan fut commandé par l’agence de planification du gouvernement français afin de déterminer au mieux comment faire de Paris une « cité globale. »
Perlmutter prédisait que les villes deviendraient « cités globales » au cours des années 1980. Pour Paris cela requérait de « devenir moins française » et de subir une « dénationalisation. »
Cela, disait-il, requiert un « changement psycho-culturel d’image par rapport à l’impression traditionnelle de « xénophobie », changement dont les Français semblent ne pas vouloir. » Les parallèles sont évidents avec le présent programme de Rivkin.

Perlmutter suggérait que le meilleur moyen de débarrasser la France de son nationalisme était d’y introduire le multiculturalisme. Il se faisait l’avocat de « la globalisation des évènements culturels » tels que les festivals de rock internationaux comme antidote contre « une culture trop nationale et parfois nationaliste. » [25] Ce dessein de saper la culture française « trop nationale et parfois nationaliste » est-il le but de l’intérêt porté par Rivkin aux associations entre la culture française et celle d’Hollywood, comme le rapport le PCIP lui-même concernant la délégation qui s’est rencontrée en France en 2010, quand cette « délégation a exploré les connections entre les média et la culture en Californie (Hollywood) et en France ». [26]

Rivkin connaît la valeur du divertissement dans la transformation des attitudes, surtout chez les jeunes. Après avoir travaillé comme analyste financier d’entreprise chez Salomon Brothers, Rivkin est entré à la Jim Henson Company en tant que directeur du planning stratégique. Deux ans plus tard il était promu vice-président.

La Jim Henson Company, outre produire les sympathiques personnages de « Sesame Street, » avait un agenda social ciblant les très jeunes enfants.
Le dessein d’ingénierie sociale devient évident quand on se souvient que cette production était financée par le Fondation Ford, la Carnegie Corporation, et le Ministère de l’Education des USA.
Lawrence Balter, professeur de psychologie appliquée à l’Université de New-York, a écrit à propos de cette production qu’elle « initiait les enfants à un large éventail d’idées, d’informations, d’expériences à propos de divers sujets comme la mort, l’orgueil culturel, les relations entre les races, les handicapés, le mariage, la grossesse, et même l’exploration de l’espace. »

Cette série [Sesame Street} fut la première à avoir recours à des chercheurs en pédagogie, et à former un Département de Recherche. [27]
Il est d’intérêt passager que le Carnegie Corporation et la Fondation Ford parrainnent aussi le Pacific Council on International Policy (Concile du Pacifique sur la Politique Internationale).
Que l’on croie ou non que de telles méthodes visant les enfants de l’école maternelle sont dignes d’éloge dépend de la perspective de chacun, de la même façon que quelqu’un pourrait approuver le programme Rivkin pour inculquer à la jeunesse française les idéaux globalistes au service des « intérêts américains. »

______________________________________________

Page 4 :

Créer le consommateur mondial : homo economicus : le moi universel.

La doctrine Rivkin pour la France –qui, selon le document divulgué, doit être conduite de manière subtile– est un vaste programme subversif pour transformer en particulier les jeunes en clones mondiaux dépourvus d’identité culturelle, tout en procédant, à la manière de la « double pensée » orwellienne, au nom du « multiculturalisme ».

Comme l’a souligné Chomsky, le capitalisme mondial considère les être humains comme les rouages interchangeables d’un cycle de production et de consommation.

Le sommet de l’évolution humaine en entreprise est la transformation en « détribalisés, en hommes de carrière internationale », décrits avec enthousiasme par Pascal Zachary, journaliste financier, comme étant une « aristocratie mondiale informelle », recrutée par les entreprises dans le monde entier, dépendants totalement de leurs compagnies et « peu du grand public », une nouvelle classe désentravée de liens nationaux, culturels ou ethniques.

Barnett et Müller citent John Powers (Pfizer), selon lequel les multinationales sont des « agents de changement, socialement, économiquement et culturellement. » Ils déclarent que les dirigeants mondiaux voient le « nationalisme irrationnel » comme inhibant « la libre circulation des capitaux, des technologies, des biens à l’échelon mondial ». Un aspect crucial du nationalisme est que les « différences d’attitudes psychologiques et culturelles compliquent l’homogénéisation de la planète en une unité intégrée. Le nationalisme culturel est également un grave problème car il menace le concept de supermarché mondial. »

C’est ce « nationalisme culturel », qui est décrit par Rivkin et les autres partisans du mondialisme, comme de la « xénophobie » -encore que la « xénophobie » puisse servir une aventure militaire, quand pots-de-vin, embargos et menaces ne ramènent pas un État réticent dans la ligne, comme la Serbie, l’Iraq, et peut-être bientôt, la Libye. Alors, l’élite mondialiste américaine et ses alliés deviennent patriotes, quoique sans beaucoup se battre.

Barnett et Müller citent A W Clausen quand il dirigeait la Bank of America, affirmant que les différences nationales, culturelles et raciales créent des « problèmes de commercialisation », et déplorant que n’existe pas « un marché mondial uniforme ». Harry Heltzer, directeur de 3M, déclarait que les multinationales sont une « voix puissante pour la paix mondiale parce que leur allégeance ne va pas à une quelconque nation, langue, race ou croyance, mais à l’une des meilleures aspirations de l’humanité : que les peuples du monde puissent être unis dans un partenariat économique. »

Ces « meilleures aspirations de l’humanité » connues ailleurs comme la cupidité, l’avarice, le culte de Mammon… ont saccagé la terre, déséquilibré l’économie, et reposent sur l’usure, qui en des temps meilleurs était considérée comme un péché. Ces « meilleures aspirations » ont causé plus de guerres que tout dictateur « xénophobe », le plus souvent au nom de la « paix dans le monde » et de la « démocratie ».

La doctrine Rivkin pour la France –qui, selon le document divulgué, doit être conduite de manière subtile– est un vaste programme subversif pour transformer en particulier les jeunes en clones mondiaux dépourvus d’identité culturelle, tout en procédant, à la manière de la « double pensée » orwellienne, au nom du « multiculturalisme ».

Source : Foreign Policy Journal

Notes

[1] “2010 France Country Dialogue,” PCIP, http://www.pacificcouncil.org/page.aspx?pid=583

[2] “2010 France Country Dialogue,” ibid.

[3] “Founded in 1995 in partnership with the Council on Foreign Relations,” PCIP, Governance, http://www.pacificcouncil.org/page.aspx?pid=373

[4] Corporate and Foundation funding: http://www.pacificcouncil.org/page.aspx?pid=513

[5] S Berthon, Allies At War, (London: Collins, 2001), p. 21.

[6] A Crawley, De Gaulle (London: The Literary Guild, 1969), p. 439.

[7] “The power of holding two contradictory beliefs in one’s mind simultaneously, and accepting both of them….” George Orwell, Nineteen Eighty-Four (London: Martin Secker and Warburg, 1949), Part 1, Ch. 3, p. 32

[8] K R Bolton, “Twitters of the World Revolution: The Digital New-New Left,” Foreign Policy Journal, February 28, 2011, http://www.foreignpolicyjournal.com/2011/02/28/twitterers-of-the-world-revolution-the-digital-new-new-left/

Tony Cartalucci, “Google’s Revolution Factory – Alliance of Youth Movements: Color Revolution 2.0,” Global Research, February 23, 2011, http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=23283

[9] C Rivkin, “Minority Engagement Report,” US Embassy, Paris, http://www.wikileaks.fi/cable/2010/01/10PARIS58.html

[10] G Pascal Zachary, The Global Me: Why Nations will Succeed or Fail in the Next Generation (New South Wales, Australia: Allen and Unwin, 2000).

[11] C Rivkin, op. cit.

[12] K R Bolton, “The Globalist Web of Subversion,” Foreign Policy Journal, February 7, 2011, http://www.foreignpolicyjournal.com/2011/02/07/the-globalist-web-of-subversion

[13] C Rivkin, op. cit.

[14] C Rivkin, ibid.

[15] C Rivkin, ibid.

[16] “Mandela honours ‘monumental’ Oppenheimer”, The Star, South Africa, August 21, 2000, http://www.iol.co.za/index.php?set_id=1&click_id=13&art_id=ct20000821001004683O150279

[17] Lynda Loxton, , “Mandela: We are going to Privatise,” The Saturday Star, May 25, 1996, p.1.

[18] ANC daily news briefing, June 27, 2001. See also “Eskom”, ANC Daily News Briefing, June 20, 2001,70.84.171.10/~etools/newsbrief/2001/news0621.txt

[19] Noam Chomsky, Understanding Power: The Indispensable Chomsky (New York: The New York Press, 2002), pp. 88-89.

[20] J Steiner, “Americans in France: Culture: McDonalds in France,” http://www.americansinfrance.net/culture/mcdonalds_in_france.cfm

[21] R J Barnet and R E Müller, Global Reach: The Power of the Multinational Corporations (New York: Simon and Schuster, 1974).

[22] R J Barnet and R E Müller, Ibid., p. 19. For an update on Maisonrouge see: IBM, http://www-03.ibm.com/ibm/history/exhibits/builders/builders_maisonrouge.html

[23] Barnett &, Müller, ibid., p. 62.

[24] R J Barnet and R E Müller, ibid.

[25] R J Barnet and R E Müller, ibid., pp. 113-114.

[26] “2010 France Country Dialogue,” PCIP, op. cit.

[27] L Balter, Parenthood in America: An Encyclopaedia, Vol. 1 (Santa Barbara, California: ABC-CLIO, 2000), p. 556.

[28] G Pascal Zachary, The Global Me (New South Wales: Allen & Unwin, 2000).

[29] Barnett & Müller, op.cit., p. 31.

[30] Barnett & Müller, ibid.,p. 58.

[31] Barnett & Müller, ibid.

[32] Barnett & Müller, ibid., p. 106.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs