Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


COINCE PAR LA DETTE MACRON SERA FORCE DE MASSACRER LES FRANCAIS ENCORE PLUS EN 2019

Publié par Brujitafr sur 3 Janvier 2019, 07:46am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #ECONOMIE - FINANCE

COINCE PAR LA DETTE MACRON SERA FORCE DE MASSACRER LES FRANCAIS ENCORE PLUS EN 2019
COINCE PAR LA DETTE MACRON SERA FORCE DE MASSACRER LES FRANCAIS ENCORE PLUS EN 2019

Macron a engagé 10 milliards de plus pour tenter de calmer les Gilets Jaunes, sans parler des promesses bidons faites aux policiers. Ces 10 milliards il ne les a pas, évidemment. Donc, il lui faudra les trouver dans la poche des Français et cela dès 2019.

Soutenez une information indépendante

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Traduction: encore plus de grèves et un mouvement des Gilets Jaunes amplifié qui vont paralyser le pays puisque désormais,

IL N Y A PLUS DE CONSENTEMENT A L'IMPOT.

Macron va donc tempérer jusqu'au mois de mai où se tiendront les élections européennes, et après il tentera d'imposer ses nouveaux impôts qui seront déguisés en sauvetage de la planète, des vieux, des jeunes, des chômeurs, des éléphants d'Afrique, etc; etc....

Bref, 2019 se présente sous le patronage de l'inventeur de l'explosif, Mr Alfred Nobel.

Mais, mais, ce n'est pas tout !!!

(j'ai l'impression qu'en 2019 tous les démons financiers vont sortir de l'enfer).

Macron aura aussi affaire à deux récessions.

La première qui a été déclenchée en octobre-novembre, et l'autre, encore plus massive, fin décembre 2018 avec la Nème explosion de Wall Street et dont les effets se feront sentir en avril 2019.

Cela veut dire encore plus de licenciements, encore plus de boutiques et usines qui ferment, et encore plus de charges sociales pour les comptes de la France, donc une dette qui sera creusée encore plus, donc encore plus de services publics fermés, ce qui déclenchera une nouvelle colère du peuple, et ainsi de suite.

 

Bref, un très très beau cercle infernal digne de Dante. 

Aujourd'hui Macron a deux options:

1) s'enfuir au Luxembourg...

2) dissoudre l'Assemblée Nationale et instaurer la parfaite proportionnelle afin que l'Assemblée soit la plus fidèle représentatrice du peuple.

 

En d'autres termes, s'il veut rester à son poste, il n'aura pas d'autre choix que de diriger avec un nouveau gouvernement de cohabitation (et sans aucun député à lui ou très peu, vu qu'En Marche a 90% de chances d'exploser en plein vol avec ces nouvelles élections).

En clair, si Macron ne veut pas être lynché par le peuple français, il a tout intérêt à composer avec la proportionnelle afin de déporter la responsabilité de la faillite sur le nouveau gouvernement.

 

C'est le seul plan de secours qui lui reste, vu son niveau phénoménal d'impopularité.

Dans tous les cas, les astres financiers se présentent très très mal pour la France en 2019, ce qui est vrai drame dans le sens où le pays ne dispose d'aucun homme ou femme politique sur lequel il pourrait compter en remplacement. 

 

Et notre lecteur Spartacus est arrivé à point nommé pour ajouter de l'eau à mon moulin. Par exemple avec les 1,2 de Français qui vont perdre sur leur APL grâce au changement de calcul, et ce sont surtout les jeunes qui vont être massacrés: les revenus de l'année en cours sont désormais pris en compte et actualisés tous les 3 mois. Par exemple, un apprenti va perdre 200€ par mois, du jour au lendemain avec ce nouveau calcul lire ici Capital..

Remerciez Mr Macron, Mr Darminin et tous les techno-énarques de Bercy pour cet appauvrissement global des Français qui iront sans aucun doute augmenter le nombre de Gilets Jaunes en février 2019. 

 

PS: sachez que vous devrez payer encore plus pour vos retraites complémentaires "C’est une réforme votée par les partenaires sociaux fin 2015 pour renflouer les caisses et qu’on avait presque oubliée.

Et pourtant… ce 1er janvier, les règles du jeu vont changer pour les deux régimes de retraites complémentaires du secteur privé : l’Arrco, à laquelle cotisent 18 millions de salariés (dont les cadres), et l’Agirc, qui réunit cette fois les 4 millions de cadres. Le sujet est d’importance puisque la retraite complémentaire représente en moyenne un tiers de la retraite globale chez les non-cadres (402 euros pour un homme ; 247 euros pour une femme), et plus de la moitié de la pension totale des cadres (843 euros pour un homme, 343 euros pour une femme)" lire ici le Parisien, merci à N1.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2019

Commenter cet article

zelectron 04/01/2019 11:10

Macron est la goutte d'eau viciée qui fait déborder la fosse septique

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs