Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


USA « calme avant la tempête »

Publié par Brujitafr sur 21 Décembre 2018, 05:41am

Catégories : #ACTUALITES, #USA, #POLITIQUE

Un rapport alarmant du Ministère de la Défense circulant au Kremlin aujourd’hui déclare que les graves dangers mentionnés dans l’avertissement inquiétant du Président Trump à propos du « calme avant la tempête » qu’il a lancé entouré de ses principaux généraux et de leurs épouses il y a à peine deux mois, semble être prêt de se réaliser pleinement comme le prouve une nouvelle panne de courant mystérieuse qui a plongé Washington dans l’obscurité pour la deuxième fois la semaine passée (comme on pourrait s’y attendre lorsque des opérations militaires sont imminentes) et au cours de cette obscurité la mystérieuse organisation de renseignement militaire Américain appelée «QAnon» a inondé ce qu’on appelle le «Dark Web intellectuel» avec un message de la part des généraux Américains adressé à leur concitoyens les avertissant que la loi martiale allait être imposée à la nation.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

USA « calme avant la tempête »

Selon ce rapport, quelque chose qui a été complètement oublié par les Américains (et qui s’ils s’en souvenaient leur permettrait de mieux comprendre ce qui se passe maintenant) et un des évènements les plus mémorables de toute leur histoire qui s’est passé le 10 septembre 2001 –lorsque le Secrétaire Américain à la Défense de l’époque, Donald Rumsfeld, a annoncé au Congrès des États-Unis que le Pentagone avait perdu la trace de transactions à hauteur de 2.300 milliards de $, mais cela a été suivi moins de 24 heures plus tard par une attaque catastrophique et dévastatrice sur le Pentagone et la ville de New York, désormais connue sous le nom de 11 septembre.

USA « calme avant la tempête »

L’Amérique ayant été impliquée dans des guerres continuelles depuis ce jour suspicieux du 11 septembre 2001, poursuit ce rapport, le Congrès des États-Unis n’a jamais demandé de comptes au Pentagone du moins jusqu’à la dernière année du Régime Obama lorsqu’il a voté une loi autorisant à financer un audit du Pentagone à hauteur de 900 millions de $

Donc au cours de l’année passée, note ce rapport, 1.200 auditeurs externes, dirigés par le cabinet Ernst and Young, envahirent le Pentagone pour mener l’audit le plus coûteux et le plus important de l’histoire Américaine, mais dont les efforts se sont achevés par un échec total il y a quelques semaines, le 15 novembre, lorsqu’ils ont annoncé de façon choquante qu’ils ne pouvaient pas le réaliser parce que les chiffres étaient tellement tordus et impénétrables qu’ils ne pouvaient rien en tirer de cohérent mais malgré cet échec, ils ont été capables de déterminer qu’il manquait au Pentagone un total de 21 000 milliards de $ ce qui équivaut à la totalité de la dette des États-Unis dans toute l’histoire de leur pays.

Bien sûr, rien de tout cela n’a été communiqué aux Américains par leurs grands médias de propagande, souligne ce rapport, mais cela n’a pas échappé à l’attention de la nouvelle élue socialo-communiste à la solde de «l’État Secret».

La Représentante Démocrate de l’État de New York Alexandria Ocasio-Cortez qui s’est empressée de tweeter à ses partisans de gauche 21.000 milliards de $ de transactions financières «n’ont pas pu être retracées, documentées ou expliquées» 21.000 milliards d’erreurs comptables au Pentagone.

Medicare pour tous (l’assurance sociale universelle) coûte au total 32.000 milliards de $.
Cela signifie que 66% de Medicare pour tous aurait pu être financé par le Pentagone, le Pentagone ne permettra jamais qu’on le prive de ses ressources et c’est pourquoi ils ont créé la mystérieuse organisation du renseignement militaire «QAnon» pour porter Trump au pouvoir et pour s’assurer que cela n’arriverait jamais.

Quant à ce qui est arrivé aux 21.000 milliards de $ qui manquent au Pentagone, et qui auraient pu rembourser l’ensemble de la dette nationale des États-Unis, explique ce rapport, il ne faut pas chercher plus loin que le citoyen Britannique que le Royaume Uni maintient sous bonne garde et qu’il refuse d’extrader aux États-Unis, nommé Gary McKinnon et qui pendant plus de 13 mois, entre février 2001 et mars 2002, a perpétré «le plus important piratage informatique militaire de tous les temps» lorsqu’il a pénétré et dérobé les secrets les plus classifiés du Pentagone et de la NASA le plus important d’entre eux étant la preuve que les États-Unis procédaient à la rétro ingénierie de vaisseaux spatiaux extraterrestres et qu’ils y ont réussi, ce que McKinnon a révélé dans sa déclaration : «J’ai également eu accès à des fichiers Excel. L’un d’entre eux portait le titre “Officiers non-terrestres”.
Il contenait les noms et les grades de personnel de l’U.S. Air Force qui ne sont enregistrés nulle part ailleurs. Il contenait également des informations sur des transferts entre vaisseaux, mais je n’ai découvert les noms de ces vaisseaux nulle part ailleurs».

USA « calme avant la tempête »

Le seul parmi les Américains, à être capable d’empêcher la divulgation des secrets militaires extraterrestres des États-Unis, et la révélation de l’énorme budget de leur flotte spatiale, conclut ce rapport, est le Président Trump, le neveu d’un des plus grands génies de l’histoire Américaine appelé John G. Trump, qui est celui qui le 8 janvier 1943, prit possession au United States Office of Alien Property (Bureau des États-Unis de la propriété aliène) de toutes les recherches secrètes du plus grand génie de l’histoire humaine qui venait juste de décéder, Nikola Tesla recherches qui comprenaient la documentation de Tesla sur “Talking With The Planets” (Dialoguer avec les planètes), dont il n’avait révélé que peu de choses, à part un article du New York Times du 12 juillet 1937 où il avait déclaré «J’ai consacré l’essentiel de mon temps durant l’année écoulée à perfectionner un nouveau petit appareil compact grâce auquel une quantité considérable d’énergie peut maintenant être envoyée à travers l’espace interstellaire sans la moindre dispersion» ce qui explique pourquoi la mystérieuse organisation du renseignement militaire «QAnon» a porté Trump au pouvoir et qu’elle va le protéger à tout prix plus particulièrement parce qu’au même moment où l’imposition de la loi martiale aux États-Unis approche, elle pourrait bien être imposée au monde entier qui n’est pas préparé à ce qui va se produire prochainement.

John George Trump (21 août 1907 – 21 février 1985) est un ingénieur électricien, inventeur et physicien américain. Il reçut du Président Ronald Reagan la Médaille Nationale de la Science, et fut membre de l'Académie nationale d'ingénierie des États-Unis.

USA « calme avant la tempête »

Trump est connu pour avoir développé la radiothérapie.
En collaboration avec Robert Van de Graaff, il développa l'un des premiers générateurs de rayons X d'un million de volts.

Durant la Seconde Guerre mondiale, John George Trump passe d'un travail en hôpital sur machine à générateur de rayons X à la recherche militaire sur des technologies similaires, notamment le développement de radar. Il rejoint dès 1940 le National Defense Research Committee (NDRC, « Commission nationale de recherche pour la défense »), tout juste formé, qui planche sur la création de la bombe atomique (projet Manhattan). Il assiste le président de la division radar, Karl Compton, par ailleurs président du MIT5.
En 1942, il est promu Secrétaire de la Division 14 Micro-ondes, un sous-comité de ce qui est devenu l'OSRD. Son président est alors Alfred Lee Loomis, physicien millionnaire, qui décide de faire construire un laboratoire secret, qui deviendra le Laboratoire du rayonnement du MIT, ou Rad Lab.

En 1943 il est chargé par le gouvernement de s'occuper du "problème" Nikola Tesla, ce qu'il fit avec un zèle tout particulier. (cf. The Tesla Files)
John George Trump collabore avec les plus grands experts britanniques au sein de la Mission Tizard, notamment Robert Watson-Watt, Bernard Lovell et Albert Rowe. Il eut aussi des entretiens avec les grands scientifiques allemands à la fin de la guerre.

Texte de l'appel du Président TRUMP:

Ceci est un message adressé directement par les Généraux de l’Armée au peuple des États-Unis Merci de le diffuser largement
Les militaires vont recourir à la LOI MARTIALE après Noël. L’autorisation pour un tel acte est fondée sur deux lois existantes

La Loi sur l’Insurrection de 1807 A été mise en place pour contrôler un soulèvement violent contre une autorité ou un gouvernement
La Loi sur les pouvoirs économiques en cas d’urgence internationale de 1977

USA « calme avant la tempête »

A été votée pour protéger des menaces l’économie ou le peuple aux États-Unis
La loi martiale appliquée dans son intégralité va comporter un couvre-feu pour votre sécurité
Des directives et des instructions vous seront communiquées clairement
C’est la première fois dans l’histoire de notre pays qu’un président disposera des pleins pouvoirs pour contrôler tous les actes de terrorisme à l’intérieur de nos frontières.
Donald J. Trump est l’homme qui a été choisi par les militaires pour accomplir ce travail.

N’ayez pas peur. Nous vous demandons simplement de vous préparer à toute interruption des services en faisant provision : De nourriture – d’eau – de médicaments – de nourriture pour vos animaux domestiques – d’argent liquide
Pourquoi ? Si des tensions devaient apparaître, vous et votre famille devez pouvoir rester chez vous, hors du chemin.
Les militaires ont juré allégeance à notre Président et de sauvegarder tous les citoyens des États-Unis

Source: WhatDoesItMean et Sorcha Faal
Publié par chtiglobe

via Jeppy Néron

Commenter cet article

Holo 22/12/2018 13:42

Donc,loi martiale apres noel.....à suivre,mis j ai des doutes.....je parie sur le fake news....rdv le 26.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs