Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Un haut responsable du ministère de l’Intérieur : « L’enjeu de samedi, c’est le basculement ou non dans l’insurrection »

Publié par Brujitafr sur 5 Décembre 2018, 11:24am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

La nouvelle stratégie de l’Intérieur face aux Gilets jaunes

 

Tous à Paris samedi ! Ce régime de corrompus, qui vend la France à des intérêts étrangers, qui troque les Français contre des Africains et qui méprise nos traditions, n’a jamais été aussi vacillant que depuis 3 semaines. Tous à Paris samedi pour crier notre amour de la France et la colère de voir notre nation s’effondrer à cause des politiques successives de trahisons nationales. Le Parisien : Des forces de l’ordre plus offensives et plus mobiles… Ce sont les mots d’ordre lancés trois jours après le cauchemar de la manifestation des Gilets jaunes du 1er décembre, et quatre jours avant un 4e acte redouté dans la capitale. « Nous sommes très inquiets, confie un haut responsable du ministère de l’Intérieur. L’enjeu de samedi, c’est le basculement ou non dans l’insurrection… » Le ministre Christophe Castaner a lancé un « appel au calme », invitant même « les Gilets jaunes raisonnables » à ne pas se rassembler à Paris. « Le message du ministre de l’Intérieur a été très clair : il faut être plus stratégique et aller plus au contact des casseurs », rapporte David Le Bars, secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN). Hors de question de revoir dans le monde entier les images désastreuses d’un Paris dévasté, en proie aux pillages et de forces de l’ordre reculant devant les charges de manifestants.
Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
Un haut responsable du ministère de l’Intérieur : « L’enjeu de samedi, c’est le basculement ou non dans l’insurrection »

Sous le feu des critiques après les débordements de samedi, le ministère de l’Intérieur va adapter son dispositif avant un week-end qui s’annonce à hauts risques.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Des forces de l’ordre plus offensives et plus mobiles… Ce sont les mots d’ordre lancés trois jours après le cauchemar de la manifestation des Gilets jaunes du 1er décembre, et quatre jours avant un 4e acte redouté dans la capitale. « Nous sommes très inquiets, confie un haut responsable du ministère de l’Intérieur. L’enjeu de samedi, c’est le basculement ou non dans l’insurrection… » Le ministre Christophe Castaner a lancé un « appel au calme », invitant même « les Gilets jaunes raisonnables » à ne pas se rassembler à Paris.

« Le message du ministre de l’Intérieur a été très clair : il faut être plus stratégique et aller plus au contact des casseurs », rapporte David Le Bars, secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN). Hors de question de revoir dans le monde entier les images désastreuses d’un Paris dévasté, en proie aux pillages et de forces de l’ordre reculant devant les charges de manifestants.

source

Commenter cet article

zelectron 05/12/2018 11:50

Un haut responsable MAIS PAS COUPABLE du ministère de l’Intérieur ?

steribox 05/12/2018 11:42

Dans un cas comme dans l'autre , rien de bon n'en sortiras , car soit Macron reprend les reines du cirque qu'il a déclenché et là c'est une dictature Macronienne qui nous attend , soit le mouvement anarchique des gilets jaunes prend les reines par l'intermédiaire de représentants auto-proclamé et là aussi c'est une dictature qui nous attend , mais finalement c'est peut-être ce qui peut arriver de "mieux" à ce pays ...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs