Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


MAJ - Mouvement des Gilets Jaunes, allocution Macron du 10 décembre 2018… Macronus 1er postule t’il à un “César” 2019 ? + Macron prétend proposer une augmentation du SMIC...qui était déjà prévue

Publié par Brujitafr sur 11 Décembre 2018, 06:06am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

MAJ - Mouvement des Gilets Jaunes, allocution Macron du 10 décembre 2018… Macronus 1er postule t’il à un “César” 2019 ? + Macron prétend proposer une augmentation du SMIC...qui était déjà prévue

ou L’allocution d’un mignon

 

Résistance 71

 

11 décembre 2018

 

N’était-il pas mignon ce Macron avec ses petites pattes posées bien à plat devant lui sur le burlingue ? On aurait dit une marmotte aux abois, prête à siffler pour que toutes rentrent dans leur tanière.

 

Grand numéro de démagogie pleurnicharde se voulant solennelle. Il a passé ces quelques dernières semaines à répéter le numéro avec ses dresseurs: il fallait à tout prix lui faire perdre cette condescendance, cette attitude hautaine si son clan voulait avoir un minimum de crédibilité. Pas mal, en si peu de temps d’avoir corrigé le comportement de Macronus 1er, marionnette des banquiers transnationaux, mais gageons que le naturel reviendra au galop dans pas si longtemps.

Alors, 13 minutes de démagogie et d’hypocrisie sans borne qui ont vu le Zident d’une ripoublique à la dérive nous faire le numéro de politique politicienne d’usage. On se serait cru en campagne électorale sous stéroïdes, c’est pas peu dire !

On commence par la fermeté sur la violence, le “désordre et l’anarchie”, bien entendu, mots particulièrement choisis pour continuer à faire peur au quidam au sujet de “l’anarchie”, ce chaos innommable qui voit un black bloc cagoulé dormant sous le lit de chaque citoyen, alors qu’en réalité, en chaque citoyen sommeille un anarchiste qui le plus souvent s’ignore à grand renfort de propagande, car l’anarchie (qui veut dire sans hiérarchie) fait partie de la nature sociale profonde de l’être humain, qui a vécu en anarchie dans ce que certains ont appelé un “communisme primordial” pendant des centaines de milliers d’années (pour plus de détails voir notre “Manifeste pour la société des sociétés”). Bien entendu le Zident ne fait aucune mention du monopole pseudo-légal de la violence étatique.

Macron et les siens doivent se rendre à une évidence: tant qu’il y a dans la société une classe minoritaire dominante qui écrase et exploite l’autre classe majoritaire et nie l’égalité intrinsèque de chaque être humain, la classe dominée par la violence physique et sociale est en état de légitime défense permanent !… L’ordre “républicain” est une construction oligarchique, un moyen de contrôle parmi d’autres et tout aussi despotique que les autres, ce n’est qu’une question de degré. Nous en mesurons quotidiennement les variations thermostatiques régulées par l’oligarchie en place.

Macron et les siens devraient se référer à la violence de la domination et l’analyser de ce point de vue. Bien entendu, ils ne le feront jamais !

Puis on a eu droit au numéro de Cosette chez les Ténardier, avec la pensée “émue” pour les petits retraités, les salariés qui ne peuvent plus joindre les deux bouts, les mères célibataires ou divorcées. Là, Micronus n’a pas du tout convaincu, il ne fut pas faux-cul mais tout simplement faux. Obama lui, y allait de sa petite larme de crocodile, ah Hollywood quand tu nous tiens ! Macronus 1er est trop sec, pas assez impliqué dans son rôle, ses maîtres vont l’envoyer en stage à l’Actors Studio à n’en pas douter, bien qu’il arrive bientôt au rideau final. Il n’arrive pas à pleurer à la commande. Il demeure un dandy trop prisonnier de son image sans doute.

Pour en revenir à ce passage, une question simple à Gugusse 1er: pourquoi ne pas y avoir pensé avant de prendre tes mesures de destruction ? Réponse simple: pas prévu le coup des gilets jaunes et de la colère profonde du peuple surgissant telle un geyser, c’est pêché par arrogance. La cause n’est pas “40 ans de politique” antérieure, mais le système de fonctionnement lui-même dont il est un des cerbères et un des maîtres d’œuvre de la destruction sociale pour ses maîtres de la banque transnationale.

Ensuite vient le morceau de choix, vers le milieu de l’allocution. Macronus prend l’air grave et concerné et fait son “autocritique”, terminant ce passage sur sa “légitimité” qu’il ne tiendrait, selon lui, que du peuple français qui l’aurait élu (avec 53% d’abstention politique) et qu’il ne tiendrait, tenez-vous bien, “d’aucun parti et d’aucune coterie”… Là les bras nous en tombent…

Quid de la banque Rothschild, quid du clan Drahi, quid de toute la… coterie… qui l’a fait installer au pouvoir pour y parfaire leur œuvre de destruction ? ah Macronus… sur ce coup là le masque est bien tombé, mais y en avait-il vraiment un ? Tu es transparent d’hypocrisie et de mépris, tu n’est qu’un petit marquis qu’une clique de malfaisant essaie de faire jouer dans les hautes sphères politiques. Il n’y a pas de “hautes sphères” politique ou autres, tout ceci n’est que fabrication, illusion, tour de passe-passe et il est temps de faire redescendre tout ce petit monde sur terre.

Puis, le Zident nous dit que le peuple se “divise” dans le chaos de la contestation… Pardon ?… Il n’a jamais été aussi uni qu’hors des boisseaux de la ripoublique et uni sur les ronds-points et dans les rues de la colère. Là encore tu prends les gens pour des cons Manu… Tout le monde a vu la cohésion du peuple hors des instances et des institutions dont il n’a absolument pas besoin.

Dans la relation étatique de la division nécessaire, le peuple est effectivement divisé à dessein par la coterie au pouvoir. Hors sol républicain, hors de l’État, le peuple reprend NATURELLEMENT sa relation organique à l’autre et s’organise le plus naturellement du monde. Les gens n’ont pas besoin de toi et de toute la clique politicarde et patronale pour exister… absolument pas, pas contre VOUS avez besoin du peuple pour exister dans votre bulle factice et illusoire. On va y mettre un terme, ce n’est qu’une question de temps.

On a vu le peuple uni plus que jamais les 17 et 24 novembre et 1er et 8 décembre derniers. N’es-tu pas convaincu Manu ?… Regarde et écoute bien les entretiens de rue et regarde la suite. Le peuple est une entité organique qui suit les lois naturelles qui le meuvent. L’État, les institutions, la société marchande, l’argent, le salariat ne sont que des inventions de la division qu’il nous faut transcender, desquels nous devons lâcher-prise pour nous unir dans cette complémentarité naturelle qui nous a été retirée de force, muselée qu’elle est dans le carcan des institutions rigides et anti-naturelles d’un État, outil de la division oligarchique et cancer de la société humaine.

Vinrent ensuite, les promesses, sur l’augmentation du SMIC (alors que sa propre ministre du travail venait de dire qu’il n’en était pas question… quelle cohésion, quelle synchronisme dans le discours, les idées et les convictions !…), les impôts, des primes demandées aux patrons, primes non imposables et exemptes de charges… On veut voir ça… “vivre mieux de son travail”, faudrait d’abord qu’il y en ait Manu… et tout le blablabla qui s’ensuit: pure démagogie d’apaisement, même en campagne électorale, t’aurais pas osé faire ce coup là. Le désespoir transpire trop Manu, aucune crédibilité. Toi et les tiens faites dans vos frocs… et à juste titre, le ras le bol va renverser le système demain, après-demain, dans 6 mois ?.. peu importe, c’est la logique naturelle des choses Manu ! La nature reprend ses droits !

Ensuite pour parler de “vraie amélioration”, cela ne pourra se produire qu’en dehors de la relation dominant/dominé qui n’existe que parce que le pouvoir a été autorisé à sortir du corps social pour se créer et se maintenir en une entité séparée. C’est cela qu’il faut abolir Manu et pour ce faire il faut redissoudre le pouvoir politique dans le peuple et te court-circuiter, toi et les tiens, ceux de ta coterie.

Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !… L’histoire objective est formelle là-dessus.

Tout ce que Macronus 1er a fait est de lâcher du lest en période de crise du pouvoir face à un peuple en colère incontrôlable de l’intérieur. Le fait est que si la crise se durcit, c’en est fait du système, et Manu et sa coterie le savent et tente la division ultime.

Tout ce qu’a annoncé Macronus ne sera pas appliqué, sera renégocié à un moment ou un autre. Le but du gouvernement est de faire rentrer les Gilets Jaunes à la niche pour les fêtes de fin d’année et penser qu’ils ne ressortiront plus en 2019 en les ayant divisé, anesthésié sur leur base de revendications entre ceux qui se contenteront de la parole du Zident et ceux qui voudront continuer la lutte.

Ce discours est un discours de dupes. N’oubliez jamais que ce que ces ordures donnent d’une main, ils le reprennent en double de l’autre main dans le temps.

La formule de clôture de son allocution met la cerise sur le gâteau de l’hypocrisie consommée:Mon seul souci, c’est vous, mon seul souci c’est la France…nous dit-il. Grosse ficelle pour un type mis en place par la banque Rothschild et soutenu financièrement et politiquement par une coterie de milliardaires ultra-libéraux dont le seul but est le démantèlement du pays et la vente de tous ses biens aux privés les plus offrants.

Qui peut croire un seul instant aux paroles d’un tel vendu, d’une telle marionnette ?… C’en serait risible si ce n’était pas tant cousu de fil blanc.

Gilets Jaunes ! La lutte continue !… Union, Réflexion, Action pour la société des sociétés, la Commune des communes, sans armes, ni haine, ni violence ! Lâchons prise de cette société marchande inique et criminelle favorisée par l’outil qu’elle a fini par acheter: l’État et sa violence de tous les instants contre nous, le peuple aujourd’hui dans la rue, pour y rester.

Nous sommes tous inter-reliés.

= = =

MAJ - Mouvement des Gilets Jaunes, allocution Macron du 10 décembre 2018… Macronus 1er postule t’il à un “César” 2019 ? + Macron prétend proposer une augmentation du SMIC...qui était déjà prévue

MAJ -

Macron prétend proposer une augmentation du SMIC...qui était déjà prévue


 


A l'annonce de ce soir, certains français se diront peut-être que Macron a sorti une nouvelle mesure pour faire taire la grogne citoyenne...mais pas du tout. En fait, rien de nouveau à l'horizon. Cette journaliste de France Info a précisé le baratin présidentiel et tout devient plus clair d'un coup. Pour commencer, il ne s'agit pas d'une augmentation du SMIC mais de la prime d'activité.

 

Contacté par franceinfo, l'Elysée a confirmé que ces 100 euros d'augmentation comprenaient les hausses déjà prévues de la prime d'activité (30 euros en avril 2019, 20 euros en octobre 2020 et 20 euros en octobre 2021).https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/smic-heures-supplementaires-prime-de-fin-d-annee-csg-les-quatre-annonces-d-emmanuel-macron-pour-calmer-la-colere-des-gilets-jaunes_3094237.html#xtor=CS2-765-[twitter]-  via @franceinfo

 

Et pour être bien précis : « En résumé, au lieu d'être étalée jusqu'à la fin du quinquennat, cette hausse de 70 euros interviendra dès 2019. Couplée aux 20 euros d'augmentation automatique du smic au 1er janvier, on arrive presque aux 100 euros annoncés par le président ».

Alors là je peux vous dire qu'il nous a tous bien ba**é sur cette question à 100 balles.
Au smic, vous gagnerez 1154+100=1254€ net par mois en janvier 2019. Sans cette annonce, vous seriez naturellement passé à 1224€ net par mois d'ici fin 2021. A savoir que d'après ce qui a été dit seuls les personnes touchant entre 0.5 et 1.2 smic y auront droit.
En fait, tout cela consiste seulement en un avancement du calendrier de hausse de la prime d'activité.
Pendant ce temps-là, le taux d'intérêt du livret A, celui des petits épargnants, est bloqué à 0.75% jusqu'en Janvier 2020, sur décision du ministre des finances, Bruno Lemaire. En 2017, l'inflation a été de 1%, en 2018 nous sommes pour l'instant à 1.9% depuis le début de l'année, et avec cette augmentation du smic ça ne va pas aller en s'arrangeant.

Conclusion, cette hausse du smic ne concerne qu'une prime d'activité, qui devait déjà augmenter de 70€ d'ici fin 2021, et si on y ajoute 20€ d'augmentation automatique du smic (inflation) du 1er janvier 2019, et qu'on saupoudre tout cela d'une inflation de 1% en moyenne jusqu'en 2021 (cela peut ociller normalement entre 0.5 et 2.5%, mais on peut s'attendre à de sérieuses courbes montantes maintenant), on obtient 8.67% d'augmentation de pouvoir d'achat contre 5% d'inflation (sachant qu'en 2008 il y a eu 2.8% d'inflation). Moins tout ce qu'il a pris et prendra à côté.
En gros ça représente un billet de 40€ dans la poche chaque mois pour les travailleurs pauvres. Et dans 5 ans, ce sera comme s'il s'était rien passé.

Il s'est servi de son éloquence et sa bonne tenue théatrale pour faire bonne figure et annoncer les gros titres. Il y a dans ce discours je crois, autant de promesses que d'entourloupes.

Via source

Commenter cet article

zelectron 11/12/2018 11:51

l’être humain, qui a vécu en anarchie dans ce que certains ont appelé un “communisme primordial” . . .

le texte ci-dessus indépendamment de sa très bonne description de la macronitude méphitique fait une grave erreur c'est LA FAMILLE qui est le noyau social prépondérant de l'humanité avec ses vicissitudes évidentes, mais de "communo-marxisme" point !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs