Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


4 MAJ The Economist’s annual look 2019 + TRADUCTION en français

Publié par Brujitafr sur 30 Novembre 2018, 06:52am

Catégories : #MEDIAS, #Nouvel Ordre Mondial, #ACTUALITES

MAJ 1

Voici l'image vu en MIROIR de la couverture The World in 2019.

Comme cela il est possible de lire les légendes.

 

 

MAJ 2

2019, demandez le programme

de nos amis les Rothschild !

4 MAJ The Economist’s annual look 2019 + TRADUCTION en français
4 MAJ The Economist’s annual look 2019 + TRADUCTION en français
4 MAJ The Economist’s annual look 2019 + TRADUCTION en français
4 MAJ The Economist’s annual look 2019 + TRADUCTION en français

MAJ 3 TRADUCTION en français ( envoyé par Maître Confucius)

 

La publication annuelle de

"The Economist", prévoit que 2019

sera une année agitée !

LONDRES, ROYAUME UNI - 22 novembre 2018 - Le Monde en 2019, publication annuelle de The Economist , prédit que 2019 sera agitée, citant davantage de populistes au pouvoir du Brésil à l'Italie, une guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine et un public croissant méfiance de la technologie et des géants de la technologie.

Le Monde en 2019 sera dans les kiosques à compter du jeudi 22 novembre et peut être trouvé sur https://worldin2019.economist.com  et dans l' application The Economist .

Daniel Franklin, rédacteur en chef de The World en 2019, a déclaré à propos de cette publication: «Vous trouverez un festin de prévisions dans ces pages. Sur le front politique, le Trump Show passe à la deuxième série, qui fait maintenant face à une Chambre des représentants sous contrôle démocrate; au-delà des États-Unis, des pays comptant plus d'un tiers de la population mondiale organiseront des élections nationales en 2019, notamment l'Inde, l'Indonésie, le Nigeria et l'ensemble de l'Union européenne. ”

M. Franklin a poursuivi: «En ce qui concerne l'économie, les États-Unis connaîtront leur expansion la plus longue de tous les temps, mais une guerre commerciale, une hausse des taux d'intérêt et une réduction des mesures de stimulation fiscale pourraient entraîner des problèmes. En bref, le monde en 2019 semble bancal. "

M. Franklin a identifié une douzaine de plats à emporter pour 2019:

  1. Le vent économique est en train de changer. Au milieu de l’année, l’Amérique battra le record de son expansion la plus longue et ininterrompue, mais d’ici la fin de l’année, elle risque de sombrer dans une récession. Le taux de croissance de la Chine va ralentir, tandis que celui de l'Inde s'accélère. La Syrie post-chaos sera en tête de la ligue de croissance mondiale; à l’autre bout, le Venezuela et l’Iran se rétréciront. En Europe, l'Italie flirtera avec la crise financière.
     
  2. Les marchés convergent. Mais de quelle manière? Le marché boursier américain va-t-il se replier ou le reste du monde augmenter? Le pari intelligent est sur ce dernier. Les patrons américains devraient cependant profiter de la vie tant qu’ils le peuvent: les bons moments pour USA Inc ne dureront pas.
     
  3. La démocratie a une grande année. Les pays comptant plus d'un tiers de la population mondiale organiseront des élections dans l'ensemble du pays, notamment en Inde, la plus grande démocratie du monde, ainsi qu'en Indonésie et au Nigéria. Les optimistes espèrent que cela marquera le début d'un renversement de la tendance mondiale à la dégradation des libertés constatée ces dernières années.
     
  4. Le Brexit arrive. Et comme la Grande-Bretagne quitte l'Union européenne, les récriminations vont s'intensifier. Pendant ce temps, l’UE aura une nouvelle commission, un nouveau parlement et un nouveau président à la Banque centrale européenne.
     
  5. La Chine s'inquiète du chiffre neuf. Les années se terminant par neuf sont marquées par des anniversaires difficiles qui inquiètent les dirigeants chinois. En 2019, cela fait 100 ans que le Mouvement du 4 mai est une manifestation très célébrée et 30 ans depuis la répression sanglante des manifestations dirigées par des  étudiants sur la place Tiananmen.
     
  6. Des personnages célèbres reviennent à l'honneur. Ils le font grâce à leurs anniversaires: 150 ans depuis la naissance du Mahatma Gandhi, 500 ans depuis l'arrivée d'Hernán Cortés au Mexique et depuis la mort de Léonard de Vinci (le génie toscan voyage jusqu'en 2019 pour partager ses observations  sur le monde moderne et ses dessins). inspirer notre couverture).
     
  7. Un nouveau Moonrush commence. Cinquante ans après que Neil Armstrong ait fait son grand saut pour l’humanité, des engins spatiaux (dont certains privés) se dirigent vers la Lune. Pendant ce temps, la sonde New Horizons de la NASA atteint Ultima Thule, la rencontre la plus lointaine de l'histoire des vols spatiaux.
     
  8. On ne peut pas se cacher de ou pour la technologie. Qu'il s'agisse d'intelligence artificielle ou de reconnaissance faciale, la technologie sera partout. Mais la Silicon Valley a peut-être atteint un sommet et les géants de la technologie seront à la vue des régulateurs américains et européens.
     
  9. Big Culture fait sensation. L'Amérique a l'enthousiasme du Shed à New York (un nouvel espace géant pour les arts). L'Allemagne subit le choc du nouveau forum controversé Humboldt à Berlin.
     
  10. Les repères statistiques concentrent les esprits. La moitié du monde est en ligne, le PIB de l'Inde dépasse celui de la Grande-Bretagne, la population du Nigéria atteint 200 millions et, en Amérique, la génération du millénaire est plus nombreuse que la génération du baby-boom, devenant ainsi la plus grande génération du pays.
     
  11. C'est l'année de… les partenariats végétaliens, «sociaux lents», identités personnelles et civiles (gagner du terrain sur le mariage traditionnel dans un nombre croissant de pays). Grâce à l'ONU, c'est aussi l'année des langues indigènes. Les entreprises devront être de plus en plus sensibles aux tendances sociales et à la politique qui les entoure.
     
  12. La bataille de 2019 commence. Les combats opposent le président Donald Trump et un Congrès contrôlé par les démocrates. Et ce sera féroce.

Parmi les écrivains invités de cette 33e édition du Monde en 2019, citons: Jeremy Corbyn, dirigeant syndical britannique; Stacey Cunningham, responsable de la bourse de New York; Laurene Powell Jobs, présidente et fondatrice d'Emerson Collective; Huateng "Pony" Ma, PDG de Tencent; Ellen Johnson Sirleaf, ancienne présidente du Libéria; Steven Pinker, professeur et auteur à l'Université Harvard; Isabelle Kocher, PDG d'Engie; Tobi Lütke, PDG de Shopify; Fabiola Gianotti, directrice générale du CERN; et Neil MacGregor, directeur du Humboldt Forum.

Il existe également une section spéciale sur Open Future, une conversation sur la façon de réinventer le libéralisme pour le XXIe siècle, lancée dans le cadre du 175e anniversaire de The Economist , comprenant des contributions de Yuval Noah Harari, historien et auteur; Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international et Angelina Jolie, actrice et envoyée spéciale du HCR.

L' édition imprimée The World in 2019 est disponible à la vente dans les kiosques à journaux ou dans The Economist Store Le site Web ( https://worldin2019.economist.com ) et l'édition de l'application, qui peuvent être lus dans l' application The Economist sur iTunes et Google Play, sont également en ligne aujourd'hui.

Pour interroger le rédacteur en chef de The World en 2019, Daniel Franklin, ou tout autre journaliste économiste, veuillez contacter:

Holly Donahue / The Economist (Royaume-Uni), hollydonahue@economist.com/+44 (0) 20 7576 8379

Tom Amos / The Economist (États-Unis), tomamos@economist.com/1+ 212 541 0583

À propos de The Economist ( www.economist.com )
Avec un public mondial croissant et une réputation d'analyse perspicace et de perspective sur chaque aspect des événements mondiaux, The Economist est l'une des publications d'actualité les plus largement reconnues et les plus lues au monde. En plus des éditions hebdomadaires imprimées et numériques et du site Web, The Economist publie Espresso, une application d'actualités quotidiennes, Global Business Review, un produit bilingue anglais-chinois et un économiste VR, une application de réalité virtuelle. Economist Radio produit plusieurs podcasts par semaine et Economist Films produit des vidéos en format court et long. The Economist entretient des communautés sociales solides sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Snapchat, LINE, Medium et d'autres réseaux sociaux. Récipiendaire de nombreux prix de marketing et de rédaction, The Economist a été nommée la source d'informations la plus fiable dans le rapport 2017 du projet Trusting News..

 

LONDON, UNITED KINGDOM - November 22nd 2018 - The World in 2019, the annual publication from The Economist, predicts that 2019 will be jittery, citing more populists in power from Brazil to Italy, a trade war under way between America and China and growing public wariness of technology and giant tech companies.

The World in 2019 will be on newsstands starting Thursday, November 22nd and can be found on https://worldin2019.economist.com and within The Economist app.

Daniel Franklin, editor of The World in 2019, said of the publication: “You will find a feast of forecasts in these pages. On the political front, the Trump Show moves into Series Two, now facing a Democratic-controlled House of Representatives; beyond America, countries with more than a third of the world's population will hold nation-wide elections in 2019--among them India, Indonesia, Nigeria and the whole of the European Union.”

Mr Franklin continued: “As for the economy, by mid-year America will be in its longest-ever expansion, but a trade war, rising interest rates and waning stimulus from tax cuts could spell trouble ahead. In short, the world in 2019 looks wobbly.”

Mr Franklin has identified a dozen takeaways for 2019:

  1. The economic wind is changing. By mid-year America will break its record for its longest uninterrupted expansion, but by the end of the year it could be heading into a recession. China’s growth rate will slow down, while India’s speeds up. Post-chaos Syria will top the global growth league; at the other end will be a shrinking Venezuela and Iran. In Europe, Italy will flirt with financial crisis.
     
  2. The markets converge. But which way? Will America’s stockmarket fall back, or the rest of the world rise? The smart bet is on the latter. America’s bosses, however, should enjoy life while they can: the good times for USA Inc won’t last.
     
  3. Democracy has a big year. Countries with more than a third of the world’s population will hold nationwide elections—including India, the world’s biggest democracy, as well as Indonesia and Nigeria. Optimists hope this will bring the beginnings of a reversal in the global trend of recent years towards declining freedoms.
     
  4. Brexit happens. And as Britain leaves the European Union the recriminations will intensify. The EU, meanwhile, will get a new commission, a new parliament and a new head for the European Central Bank.
     
  5. China gets nervous about the number nine. Years ending in nine bring a clutch of awkward anniversaries that worry China’s leaders. In 2019 it is 100 years since the May Fourth Movement, a much-celebrated protest, and 30 years since the bloody suppression of student-led demonstrations in Tiananmen Square.
     
  6. Famous figures return to the limelight. They do so thanks to their anniversaries: 150 years since Mahatma Gandhi’s birth, 500 years since Hernán Cortés arrived in Mexico and since Leonardo da Vinci’s death (the Tuscan genius time-travels to 2019 to share his observations about the modern world, and his drawings inspire our cover).
     
  7. A new Moonrush begins. Fifty years after Neil Armstrong took his giant leap for mankind, spacecraft (some of them private) are heading back to the Moon. Meanwhile, NASA’s New Horizons probe reaches Ultima Thule, in the most distant encounter in the history of spaceflight.
     
  8. There’s no hiding from, or for, tech. Whether it’s artificial intelligence or facial recognition, tech will be everywhere. But Silicon Valley may have peaked, and the tech giants will be in regulators’ sights in both America and Europe.
     
  9. Big Culture makes a splash. America has the excitement of The Shed in New York (a giant new space for the arts). Germany experiences the shock of the controversial new Humboldt Forum in Berlin.
     
  10. Statistical landmarks concentrate minds. Half the world is online, India’s GDP overtakes Britain’s, Nigeria’s population reaches 200m and in America millennials outnumber baby-boomers to become the country’s largest generation.
     
  11. It’s the year of…the vegan, “slow social”, gender self-ID and civil partnerships (gaining ground on traditional marriage in a growing number of countries). Thanks to the UN, it is also the year of indigenous languages. Businesses will need to be increasingly alive to social trends and the politics surrounding them.
     
  12. The battle of 2019 begins. The fighting is between President Donald Trump and a Democrat-controlled Congress. And it will be fierce.

Guest writers in this 33rd edition of The World in 2019 include: Jeremy Corbyn, Britain’s Labour leader; Stacey Cunningham, the head of the New York Stock Exchange; Laurene Powell Jobs, president and founder of Emerson Collective; Huateng “Pony” Ma, CEO of Tencent; Ellen Johnson Sirleaf, former president of Liberia; Steven Pinker, Harvard University professor and author; Isabelle Kocher, CEO of Engie; Tobi Lütke, CEO of Shopify;  Fabiola Gianotti, director-general of CERN; and Neil MacGregor, director, Humboldt Forum.

There is also a special section on Open Future, a conversation on how to reinvent liberalism for the 21st century, launched as part of The Economist’s 175th anniversary, including contributions by Yuval Noah Harari, historian and author; Christine Lagarde, managing director of the International Monetary Fund and Angelina Jolie, actor and special envoy of the UNHCR.

The World in 2019 print edition is available for purchase today on newsstands or on The Economist Store. The website (https://worldin2019.economist.com) and app edition, which can be read within The Economist app on iTunes and Google Play are also live today.

To interview the editor of The World in 2019, Daniel Franklin, or any other Economist journalist, please contact:

Holly Donahue/The Economist (UK), hollydonahue@economist.com/+44 (0)20 7576 8379

Tom Amos/The Economist (US), tomamos@economist.com/1+ 212 541 0583

About The Economist (www.economist.com)
With a growing global audience and a reputation for insightful analysis and perspective on every aspect of world events, The Economist is one of the most widely recognised and well-read current affairs publications in the world. In addition to the weekly print and digital editions and website, The Economist publishes Espresso, a daily news app, Global Business Review, a bilingual English-Chinese product and a Economist VR, a virtual-reality app. Economist Radio produces several podcasts a week, and Economist Films produces short- and long-form video. The Economist maintains robust social communities on Facebook, Twitter, LinkedIn, Snapchat, LINE, Medium and other social networks. A recipient of many editorial and marketing awards, The Economist was named the most trusted news source in the 2017 Trusting News Project Report.

source

Commenter cet article

zelectron 30/11/2018 10:24

encore plus de prévisions "pipi de chat" : boule de cristal ?, marc de café ?

Holo 28/11/2018 14:24

En politique,rien,je dis bien rien,n' arrive par hasard.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs