Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Il y a la position de Donald Trump et celle de son voisin immédiat Justin Trudeau: Le Canada vise un taux d’admission de 350.000 immigrants en 2021

Publié par Brujitafr sur 10 Novembre 2018, 07:44am

Catégories : #ACTUALITES, #AIR DU TEMPS, #Nouvel Ordre Mondial

Il y a la position de Donald Trump et celle de son voisin immédiat Justin Trudeau: Le Canada vise un taux d’admission de 350.000 immigrants en 2021
* * Les autorités gouvernementales et les entreprises privées dénoncent le manque de main-d'oeuvre au Québec et au Canada. L'immigration est devenue la réponse à ce manque "criant et urgent" de personnel. Force est de constater que si des immigrants d'Amérique du Sud ne seraient pas embauchés dans le domaine de l'agriculture au Québec, les tablettes de fruits et légumes seraient vides puisque personne ne veut plus faire ce pénible travail de la terre. Il y a pénurie dans plusieurs autres secteurs économiques et la main-d'oeuvre provenant de l'immigration est une réponse probablement efficace et durable. Toutefois, je ne crois pas qu'une majorité d'immigrants reçus soient aptes et volontaires à se trouver un travail et à prendre part à la communauté canadienne. Je doute même que plusieurs d'entre eux qui bénéficient de "belles conditions d'accueil", considérant la misère dans leur propre pays, refusent de s'intégrer à la vie sociétale. Le "parler en français" est déjà un obstacle majeur d'intégration, sans compter le choc culturel auquel doivent faire face différents groupes d'immigrants. La crise de la main-d'oeuvre est, à un certain niveau, un prétexte utile pour laisser entrer une masse importante d'immigrants et cette situation, je crois, est créée volontairement, comme dans plusieurs pays européens, pour semer la division et le désordre dans la civilisation humaine. Et c'est bien ça "le plan"!  
 
L'agence des Nations Unies pour les réfugiés a demandé directement à Ahmed Hussen d'accepter un plus grand nombre de réfugiés somaliens, en particulier les plus vulnérables, tels que ceux en situation d'urgence médicale et les mères célibataires:
 
Le gouvernement de Trudeau poursuit sa politique d’ouverture. Le Canada a révélé, le 31 octobre, les taux d’immigration pour les trois prochaines années. Dans son Plan pluriannuel des niveaux d’immigration de 2019-2021, le ministre canadien de l’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, Ahmed Hussen, un immigrant musulman somalien arrivé au Canada à l'âge de 16 ans, a annoncé vouloir atteindre un taux d’admissions de 350.000 en 2021, soit près de 1% de la population canadienne.
 
“Le nouveau plan soutient les entreprises et les employeurs canadiens en leur assurant d’avoir accès à la main-d’œuvre qualifiée dont ils ont besoin pour stimuler l’innovation, et nous aide à maintenir notre pays à l’avant-garde de l’économie mondiale. En nous appuyant sur les bases solides établies l’année dernière et en poursuivant l’augmentation des niveaux d’immigration économique, nous aidons le Canada à demeurer compétitif et à attirer des talents du monde entier”, a déclaré dans un communiqué Ahmed Hussen, lui même issu de l’immigration et originaire de la Somalie.
 
Le Canada est convaincu que l’immigration peut être une force économique pour le pays d’où une majorité de travailleurs et entrepreneurs parmi les dossiers d’immigration acceptés. Près de 72% des admissions supplémentaires sont accordées aux programmes d’immigration économique en 2021, d’après un communiqué du ministère canadien.
 
“L’immigration économique, plus particulièrement, aide le Canada à demeurer concurrentiel et à attirer des talents de partout dans le monde. Les immigrants apportent des ensembles de compétences uniques, des idées novatrices et une expérience mondiale, ce qui aide l’économie du pays à croître et à prospérer”, indique le ministère dans un communiqué.
 
En 2019, le Canada accueillera donc 330.800 migrants dont 191.600 issus de l’immigration économique, notamment des travailleurs qualifiés et des chefs d’entreprise, 88.500 issus de la réunification de familles, 46.450 réfugiés et personnes protégées, et 4.250 immigrants au vu de circonstances d’ordre humanitaire ou autre.
 
En 2018, le nombre total d’admissions atteindra 341.000 immigrants dont 195.800 de l’immigration économique, 91.000 du regroupement familial, 49.700 réfugiés et personnes protégées, et 4.500 issus de l’immigration humanitaire ou autre.
 
Pour la cible de planification de 2021, le taux s’élèvera à 350.00 immigrants dont 202.300 de la catégorie d’immigration économique, 91.000 de celle du regroupement familial, 51.700 de réfugiés et personnes protégées, et enfin 5.000 d’immigrants humanitaires ou autres.
 
Source:
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs