Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : Baisse de 9 % de la fréquentation des centres commerciaux

Publié par Brujitafr sur 28 Novembre 2018, 04:34am

Catégories : #ACTUALITES, #VIE QUOTIDIENNE, #ECONOMIE - FINANCE

FRANCE : Baisse de 9 % de la fréquentation des centres commerciaux
D’après une dépêche de l’agence Reuters relayée par le site Boursier.com, la fréquentation dans les centres commerciaux a chuté de 9 % lors du très important week-end du Black Friday.

Reste à voir l’impact final sur le chiffre d’affaires, car si la fréquentation peut être en baisse, les dépenses cumulées et les achats des présents peuvent en partie compenser, par une éventuelle hausse de leur panier moyen, la baisse de fréquentation.

« La chute de fréquentation a atteint 15 % pendant la seule journée de samedi, jour traditionnellement de plus forte affluence, avec une grande disparité entre l’Île-de-France et les autres régions, les blocages des routes et ronds-points ayant davantage pénalisé les centres de province uniquement accessibles en voiture. »

On apprend également que les distributeurs vont rencontrer le ministre de l’Économie, pour évaluer les impacts financiers du mouvement des gilets jaunes et aussi de convenir d’éventuelles mesures d’accompagnement pour le secteur…

Dans toutes les entreprises, la marge se fait « à la marge », c’est-à-dire sur les derniers pour cent de gains ou de chiffre. Quand une entreprise obtient une marge de 5 % après impôts, cela signifie que si elle perd 15 ou 20 % de chiffre, elle perd la totalité ou presque de sa marge.

Le système est bien plus fragile que ce que l’on pense à une baisse même marginale de consommation qui peut entraîner des effets très importants. C’est pour cela que la grève de la consommation peut être une arme économique redoutable.

Elle est aussi à double tranchant, car en consommant moins dans une économie où le PIB dépend à 70 % de la consommation, cela conduit tout droit à une récession.

Le fond du problème c’est de faire évoluer notre PIB et de réduire la part de la consommation et d’y augmenter la part de l’économie circulaire et de la réparation. Cela ne peut se faire que sur des périodes relativement longues et il faut évidemment que ce soit expliqué, et partagé dans le cadre d’un grand projet national.

Les multinationales ne peuvent que voir d’un mauvais œil l’idée de réduction de la consommation, car c’est pour beaucoup d’entre elles une baisse des profits.

Charles SANNAT

Source Reuters via boursier.com ici
 

Commenter cet article

zelectron 28/11/2018 12:27

lire pour la Suisse et non la suite

zelectron 28/11/2018 12:26

Consigne aux gilets jaunes : pour appuyer la revendication majeure de la compression du nombre de fonctionnaires de 1 million sur 10 ans, achetez uniquement les produits de 1ère nécessité et laissez tomber le reste pendant une période d'un mois !
et si le gouvernement ne réagit pas recommencer le mois suivant . . .

- nota: 1 million de fonctionnaires coûtent à 3,6 millions chacun la coquète somme de 3600 milliards pour l'ensemble de leur carrière jusqu'à la fin de leur retraite.(seuls les agents "régaliens" du terrain doivent rester en place, leurs "cadres" doivent être décimés [au sens figuré]) cette mesure diminuerait nos impôts de 10% pour le reste de notre vie tout en permettant le remboursement de la dette (2300 milliards d'€ et un budget de l'état en équilibre voire comme pour la suite avec des excédents conservés pour faire face aux imprévus.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs