Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


FRANCE : Le Chef de la police municipale de Rodez assassiné dans la rue par 9 coups de couteau

Publié par Brujitafr sur 2 Octobre 2018, 05:41am

Catégories : #ACTUALITES, #VIE QUOTIDIENNE, #AIR DU TEMPS, #POLITIQUE

FRANCE : Le Chef de la police municipale de Rodez assassiné dans la rue par 9 coups de couteau
Le meurtrier présumé du directeur général adjoint de la mairie de Rodez, en charge de la police municipale, avait eu affaire 42 fois à la police pour des faits de violences, y compris sur son chien. Il se serait vanté de son crime en garde à vue.
 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.



L'homme qui a tué Pascal Filoe, le chef de la police municipale de Rodez le 27 septembre en lui assénant plusieurs coups de couteau en plein de centre ville, avait été interpellé 42 fois pour des faits de violence, selon des informations révélées par France 3.

Parmi les interventions de la police, certaines concernaient des faits de violence à l'encontre de son propre chien. Comme cela avait rapidement été envisagé, l'individu originaire de Belgique a expliqué en garde à vue que c'était bien le retrait de son chien pour le placer à la SPA, la semaine précédente par la police municipale, qui avait motivé son acte. Dans ses aveux, le suspect «rendait Pascal Filoe responsable», a confirmé le vice-procureur Cherif Chabbi à l'AFP, qui parle de «rancœur après la disparition de son chien». Il se serait en outre vanté de son crime, selon une source proche de l'enquête citée par France 3. Pascal Filoe, père de trois enfants, âgé d'une quarantaine d'années, a été frappé à coups de couteau, à 9 reprises et non 3 comme l'avaient indiqué dans un premier temps les enquêteurs. D'après la mairie de Rodez, l'agresseur a tendu un guet-apens au chef de la police : il l'attendait dans une ruelle et lui a sauté dessus alors que ce dernier quittait la mairie pour se rendre à une réunion.
 
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs