Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Cet automne le climat perd la boule !

Publié par Brujitafr sur 21 Octobre 2018, 05:41am

Catégories : #ACTUALITES, #CIEL et ESPACE, #NATURE - ECOLOGIE, #climat

Cet automne le climat perd la boule !

Depuis plusieurs mois, le monde est frappé par un vague de cataclysmes que le public oublie aussitôt. Cet automne ne déroge pas à la règle, les catastrophes climatiques s'accumulent mais les médias se gardent bien de faire la lumière sur ce sujet et dans le meilleur des cas, ils se contentent de mettre tout sur le dos du changement climatique.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.



Le problème c'est que le changement climatique, cela fait des décennies que l'on en parle et que désormais nous sommes en train de passer un cap, celui où le système n'arrivera pas à compenser tous les dégâts et que le public pourrait enfin comprendre que son mode de vie touche à sa fin.

En ce moment, les médias rapportent les catastrophes mais ils se gardent bien de donner la vision d'ensemble des événements qui affectent la planète car il ne faut surtout pas que les gens se rendent compte de l'étendue des dégâts sur divers plans, climatiques, sismiques et géologiques.

Sur le plan sismique, nous constatons une certains accalmie depuis quelques jours, les gros séismes se sont faits plus rares. La situation a changé, les alignements planétaires ne suffisent plus à prédire les séismes mais par contre l'observation des trous coronaux à la surface du soleil se révèle toujours utile.
Il faut savoir que les gros séismes peuvent être déclenchés magnétiquement lors d'une ouverture dans le champs magnétique du soleil. À ce moment là, l’interaction se réalise à la vitesse de la lumière et ces gros séismes sont prédictibles au jour prés.

Mais les jours suivants, une tempête géomagnétique déferle sur la Terre et les particules solaires ionisées affectent atmosphérique ainsi que la croûte terrestre. Il s'ensuit des ouragans et dans certains cas des gros séismes. C'est ce qui s'est arrivé avec le séisme en Indonésie consécutivement à un trou coronal au moment d'un alignement avec Mercure. Le séisme attendu a été causé non pas par l'interaction magnétique directe de cet astre mais par les effets du vent solaire quelques jours plus tard.

Voici une vidéo des "Suspicious observers " qui illustre ce phénomène et à titre d'information, je rappelle qu'un satellite a été mis sur orbite afin de surveiller les précurseurs sismiques.

Sur le terrain, le séisme du 28 septembre et le tsunami qui l'a suivi ont anéanti toute la ville de Palu, une ville de 350 000 habitants ! C'est le genre d'infos que les médias cachent au public. Comme à leur habitude les médias cachent systématiquement l'ampleur des catastrophes.

Celle ci a fait au moins 5000 victimes, la responsabilité des autorités est écrasante. On a dit aux habitants qu'il n'y avait plus aucun risque de tsunami alors même que le système d'alerte était défaillant faute de financement.

Et là, on annonce que le gouvernement a décidé d'abandonner cette ville détruite et de la reconstruire ailleurs. La raison à ce déménagement est évidemment occultée, on cache aux habitants que cette ville a été construite sur un sol limoneux susceptible de se liquéfier au moment d'un séisme et c'est ce qui est arrivé le 28 septembre dernier.
Dans ce désastre, il y a donc une double défaillance des autorités, elles n'ont pas financé l'entretien des bouées d'alerte et elles ont autorisé la construction d'une grande ville sur un sol qui se transforme en boue liquide à la moindre secousse. Face à ces fautes, la passivité des habitants est tout simplement incroyable, on a réellement affaire à des moutons résignés à mourir.

 


Autre grande catastrophe de ces derniers jours, l'ouragan Michael qui a frappé une partie de la Floride. Avec des vents de 250 km/h, c'est l'un des plus puissants à avoir touché l'Amérique continentale depuis des décennies. Il a laissé derrière lui un paysage apocalyptiques. Toute la ville de Mexico City a été rasée. Cette fois encore, les médias minimisent la catastrophe et préfèrent montrer ses effets positifs sur l'emploi et la reconstruction. Selon eux, le nombre total s’élève à 30 mais ils ometent de dire que des centaines d'habitants n'ont toujours pas donne signe de vie. Il faut dire que l'ouragan a crée un zone large de de 150 km où il faudra des mois pour rétablir le courant et les communications.
 

L'ouragan Michael a beau être le troisième plus puissant répertorié aux USA, sur le terrain médiatique, il est déjà en train d'être oublié. Il ne faut surtout pas que le public prenne conscience que cette succession rapprochée de grands cataclysmes sort de la normale.

Mais mis à part ces 2 gros désastres, d'autres cataclysmes ont frappé le monde au même moment. Ils correspondent le plus souvent à des tsunamis de pluie. En en laps de temps très court, de grandes quantités de pluie tombent au même endroit et provoquent de grandes inondations.

 

C'est ce qui est arrivé en Tunisie à Nabeul. Le 22 septembre, cette ville a connu les pires précipitations depuis 300 ans. Il y a eu des morts et des dégâts considérables qui ont traumatisé la population tunisienne peu habituée à des cataclysmes d'une telle ampleur.

Rebelote le 18 octobre. Les précipitations causent au moins 5 morts à travers le pays. Le cataclysme se transforme alors en crise politique, certains habitants dénoncent les autorités qui selon eux, ne font rien pour les protéger.

Non loin de là, le 10 Octobre sur l’île de Majorque, des inondations exceptionnelles ont causé au moins 13 morts.

Et à l'heure où je vous parle, plusieurs pays du littoral méditerranéen (l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, l'Espagne et l'Italie) ainsi que le Portugal sont concernés par des pluies diluviennes avec de violentes inondations meurtrières.

 



En France, le 15 octobre dans le département de l'Aude, des précipitations exceptionnelles ont généré localement l'équivalent de 3 mois de pluie concentrées sur quelques heures. La crue dans la vallée de l'Aude a atteint un niveau sans précédent depuis 1891. Les images des dégâts sont saisissantes, il y a plus de 10 morts, la France est sous le choc. Confronté aux polémiques, le chef du  gouvernement s'est contenté de déclarer que le désastre était imprévisible.

Même son de cloche dans les médias qui pointe du doigt l'ancienneté du matériel de Météo France
dont les supercalculateurs datent de prés de 20 ans. Mais en fait, ce sont les modèles informatiques qui sont complètement à revoir. De toute évidence, il leur manque certains paramètres notamment ceux relatifs à la météo spatiale qui ont été décrits plus haut.


Donc depuis quelques semaines, nous assistons à des phénomènes météo extrêmes. De l'ouragan Michael aux inondations de Tunisie en passant pas celles de l'Aude, plusieurs records anciens ont été battus. Les modèles usuels ne s'appliquent plus et les météorologues en perdent leur latin. C'est tout le système de prévention et de protection qui est en train de sombrer. À Palu, celui ci était carrément hors service mais ailleurs il a fonctionné pour le meilleur (aux USA) et pour le pire en Tunisie et en France où les experts ont été surpris par l'ampleur des cataclysmes.

De toute évidence, les choses sont en train de changer et les anciens modèles ne fonctionne plus. Cela ne sert à rien de s'en prendre aux météorologues ou aux autorités car ils ne font que ce qu'on leur a enseigné, rien de plus.
On le leur a pas appris qu'une planète inconnue se promène dans le système solaire depuis l'an 2000 et qu'elle responsable de l'augmentation des cataclysmes de toute sorte depuis cette époque. Et à l'intention de ceux qui douteraient encore qu'une telle chose soit possible,
je rappelle que même d'autres planètes du système solaire connaissant de grands changements et que par conséquent l'origine à tout cela ne peut être qu'astronomique.

Mais mis à part les désastres en tous genre, cet automne voit également d'autres climatiques extraordinaire avec un pic de chaleur anormal pour la saison. Celui ci persiste depuis le mois de Septembre et d'ores et déjà certains région de France connaissent la sécheresse. C'est du jamais vu !

Tout le monde peut constater que les températures sont plus chaudes qu'à l’accoutumée. On a la sensation agréable d'être au printemps mais seuls quelques sites spécialisés mentionnent ce fait. Dans leur ensemble les médias n'en parlent pas trop hormis cet article de France 3 qui vient de paraître  :
Sécheresse et chaleurs : l'été joue les prolongations en octobre

Et sur Twitter, on annonce carrément un OVNI météorologique !

 

 

 

Sur l'Europe, le semestre avril-septembre 2018 est un "ovni climatologique" avec une anomalie de +2.37°C sur 6 mois (par rapport à la moyenne 1910-2000), soit +0.85°C au-dessus du précédent record (avr-sep 2016, +1.52°C).

données @NOAA : http://www.ncdc.noaa.gov/cag/global/time-series/europe/land/6/9/1910-2018 

Cet automne le climat perd la boule !

Au Japon, les cerisiers fleurissent avec 6 mois d'avance !

Cette floraison inhabituelle pourrait résulter de la météo enregistrée cette année, avec une saison très active pour les typhons, selon des experts interrogés par les médias japonais. Ces derniers ont repéré les fleurs dans plusieurs endroits réputés pour leurs cerisiers. Selon l'agence météo Weathernews, plus de 300 personnes dans le pays ont signalé des cerisiers en fleurs dans leur voisinage, lors d'une enquête menée la semaine dernière.


Cet événement est un possible marqueur temporel des prédictions de l'abbé Souffrant :
"L’année des deux printemps, la République mourra dans l’opprobre général ..."

En Suisse

Une grande partie de la France victime de sécheresse, des températures estivales à Lille, des trombes d'eau dévastatrices dans le sud : octobre est marqué par une météo exceptionnelle et 2018 pourrait entrer dans les annales des années les plus chaudes.

Et chez vous ?

Comme une impression de 2ème printemps ?

Brujitafr

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs