Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Google sera un acteur de la troisième guerre mondiale

Publié par Brujitafr sur 28 Septembre 2018, 17:39pm

Catégories : #ACTUALITES, #INTERNET - COMMUNICATION, #3 ème guerre mondiale, #SCIENCES - TECHNOLOGIE, #POLITIQUE, #USA

Google sera un acteur de la troisième guerre mondiale

Des milliards d'utilisateurs utilisent quotidiennement les services de Google (Alphabet) qui a pour  devise "Don't Be Evil" (ne soit pas méchant).

Dans un avenir proche, ils vont avoir affaire à la face cachée de la firme de Moutain View. Une face qui n'aura rien à envier aux pires cauchemars technologiques façon Skynet et Matrix.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.



Cela fait des années que les conspirationnistes en parlent mais désormais c'est quasi-officiel, le masque est tombé, Google entame sa mutation. De système de contrôle, il se prépare à devenir un outil d'anéantissement au service de l'élite.

En d'autres termes, aujourd'hui, vous utilisez Google pour bloguer (Blogger), pour voir des videos (Youtube), pour lire des livres (Google Book), pour vous déplacer (Google Maps) et pour communiquer (Gmail) et toutes vos données personnelles servent à alimenter les bases de données des firmes de publicité.

Demain, il y a de fortes chances que vous soyez pris en chasse par un des drones Google qui sillonnera chaque parcelle de notre planète. Et puisque votre profil ne correspond pas à celui désiré, vous serez alors au choix, soit pulvérisé par un tir de roquette, soit empoisonné par un gaz chimique ou bien, au cas où vous vous seriez réfugié dans un abri, dissous par un nuage d'acide.

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les assassinats par drones existent depuis longtemps, des milliers de missions sont ordonnées chaque année et le ratio est catastrophique puisque pour 2 cibles exécutées, on déplore 98 victimes collatérales. Et "Déplorer" n'est pas le terme adéquat puisque pour faire bonne mesure, la mission des drones se déroule généralement en plusieurs salves, une sur la cible (et les gens autour d'elle), une autre sur les premiers passants qui porteraient secours aux survivants et éventuellement une dernière sur le convoi mortuaire au moment de l’enterrement de la cible principale.


Les chiffres sont formels: pour 1 cible atteinte, 49 innocents doivent périr !

Extrait de "Good Kill" (2014)

À ce stade, les gens intelligents auront compris que les assassinats par drone constituent une des métastases du Mal à l'état pur. On ne tue pas parce-que l'on est obligé mais parce-que cela procure une jubilation intense. Et c'est ainsi que l'on en compte plus les fêtes de mariage gâchées par l'arrivée impromptue d'une missile qui transforme les invités en un tas de bouillie sanguinolente. Même les écoles et les hôpitaux sont visés. En général, on en parle quelques jours dans les journaux puis les gens oublient et l'affaire est classée comme le démontre une fois de plus la tragédie qui a vu la mort d'une quarantaine d'enfants dans un bus au Yémen

Utilisés depuis des années, les drones ont fait des milliers de victimes civiles et ce au détriment du droit international puisque l'ONU juge illégal le principe d'une frappe préventive sur le territoire d'une nation souveraine.

Et c'est donc grâce au silence complice des médias et de la caste politique que cette pratique mortifère a pu prospérer. Seule ombre au tableau : souvent les pilotes de drones sont hantés par leurs méfaits et sont incapables d'assumer leurs fonctions plus de quelques mois mais grâce à Google,
ce petit souci va être corrigé car bientôt les drones seront guidés par une IA dépourvue d'émotion.

En mars 2018, une fuite de documents a révélé au public l'existence du projet Maven qui consiste à mettre les algorithmes d'intelligence artificielle de Google au service de l'armée américaine. Il s'agit dans un premier temps d'analyser les vidéos prises par des drones dans des zones de conflit.

Cette nouvelle a suscité une vague d'indignation auprès du public, mais aussi auprès des employés de Google. Des milliers d'entre eux ont signé une pétition demandant l'abandon du projet, tandis qu'une dizaine sont allés jusqu'à démissionner en signe de protestation.

 

Des milliers d’employés de Google indignés par une collaboration militaire avec le Pentagone (VIDEO)



Les dirigeants de Google ont cependant confirmé que le projet serait bien mené à son terme jusqu'en en 2019 mais face à la mutinerie des employés, le CEO de Google, Sundar Pichai, a promis que Google ne travaillerait plus jamais sur des armes améliorées par l’IA.

 
Mais il y a quelques semaines, nouveau coup de tonnerre. Google Cloud a annoncé le recrutement d’Andrew Moore au poste de directeur de l’intelligence artificielle d’ici la fin de l’année 2018.
 Une nouvelle qui a provoqué le mécontentement de certains employés, à cause de ses implications passées dans l’utilisation de l’intelligence artificielle au service de l’armée américaine.

En effet, Andrew Moore est co-président d’un groupe de travail d’intelligence artificielle créé par le Center for a New American Security (CNAS), étroitement lié avec l’armée américaine. Et en 2017, lors d’un discours à la conférence "Artificial Intelligence and Global Security",
Moore affirmait qu’il serait ” techniquement possible ” de ” surveiller le monde entier à l’aide de drones autonomes “.

Au cours de ce discours, il a également mentionné la possibilité d’incorporer des assistants virtuels comme Google Assistant ou Amazon Alexa dans les applications militaires. Et en 2017, Moore a contribué à l’élaboration d’un rapport sur l’utilisation d’armes autonomes par l’US Navy.

Autant dire que l’arrivée d’Andrew Moore au poste de directeur de l’IA risque de raviver la controverse suscitée chez Google par le Project Maven. Selon un ancien employé de la firme de Mountain View, ” ce recrutement est comme un coup de poing dans le visage des 4000 employés qui ont signé la pétition contre le Project Maven “.

Dans une lettre ouverte, des milliers d’universitaires américains ont protesté contre la coopération du géant d’Internet Google à l’assassinat de personnes par les drones télécommandés.

Mais à l’avenir, les meurtres seront réalisés à l’aide de « l’intelligence artificielle », c’est-à-dire de logiciels informatiques complètement autonomes dans la veine de Google Maps, permettant d'agrandir chaque pixel jusqu'à l'échelle d'un véhicule ou d'un individu en temps réel ou bien encore du "machine learning " des moteurs d'apprentissage artificiel pour systèmes autonomes.

Aujourd'hui, les pilotes aux télécommandes de drones ont naturellement des problèmes psychologiques considérables à cause de leurs meurtres par simple pression sur un bouton et sont souvent" usés " après seulement quelques mois. 
Pour les partisans du génocide de la race humaine " L’intelligence artificielle " devient alors préférable car elle n’a pas de cœur et ne connaît donc ni émotions, ni intuition, ni conscience. Elle est beaucoup plus efficace et précise quand il s’agit de tuer. Ceux qui laissent aux ordinateurs la décision de vie ou de mort peuvent aussi bien donner carte blanche pour éliminer toute l’humanité.


En cette fin d'année 2018, Google s'est donc formellement engagé aux côtés  de l'armée américaine afin de fournir une IA dédiée aux  meurtres de masse. Il ne s'agira pas seulement d'analyser les données cartographiées mais aussi de piloter des drones autonomes capables selon les dires d'Andrew Moore de surveiller le monde entier.

C'est donc un pas de plus qui a été fait vers cette guerre d’anéantissement que sera la troisième guerre mondiale. Cette guerre annoncée depuis des décennies prendra la forme d'un génocide dicté par les problèmes de surpopulation vis à vis des ressources limitées de la planète. Les principales capitales seront rasées par des bombes nucléaires tactiques. Des armes chimiques et bactériologiques décimeront une partie du cheptel puis les survivants auront affaire à des drones autonomes pilotés par Google.

Toutes les grandes puissances se préparent à cette redistribution des cartes. Un nouvel ordre mondial est censé germer après ce génocide et pour ses services rendus, Google en sera certainement l'une des pierres d’achoppement aux côtés d'autres géants tels qu'Amazon, IBM ou Microsoft qui ont eux aussi participé à l'appel d'offres du projet Maven.

Avec ce projet de drones autonomes pilotés par IA, nous assistons donc à la concrétisation de nos pires cauchemars. Certains de mes lecteurs ont déjà eu des visions de ce futur post-apocalyptique et me les ont confiées.
D’après les infos en ma possession, des drones autonomes capables de vaporiser des nuages d'acide ou des gaz chimiques seront utilisés en Europe (en France) ainsi qu'au Maghreb (au Maroc).
Nous voilà donc prévenus...

source

Google sera un acteur de la troisième guerre mondiale

Voici comment consulter

tout ce que Google sait de vous

Commenter cet article

zelectron 28/09/2018 08:02

les IA-drones : c'est tout nouveau, ça vient de sortir !

zelectron 28/09/2018 07:55

blogs : Environ 1 020 000 000 résultats (0,45 secondes) il y a 1 minute

zelectron 28/09/2018 08:04

MOINS de BIENS PLUS de LIENS : Environ 90 résultats (0,64 secondes)

Brujitafr 28/09/2018 08:01

Ok et pour le mien ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs