Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


L’allocation de rentrée scolaire (ARS) bientôt réformée ?

Publié par Brujitafr sur 17 Août 2018, 05:42am

Catégories : #ACTUALITES, #ECONOMIE - FINANCE, #VIE QUOTIDIENNE

En hausse de 1% par rapport à l’année passée, le montant de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) ne fait pas l’unanimité auprès des associations.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) bientôt réformée ?

L'ARS a commencé à être versée

C’est ce jeudi 16 août 2018 qu’est versée aux ménages qui en bénéficient l’allocation de rentrée scolaire (ARS). Cette année, 2,8 millions de ménages vont en profiter. Une allocation au montant qui varie en fonction du nombre et de la tranche d’âge des enfants, et qui reste soumise aux conditions de ressources. Ainsi, avec deux enfants, il faut qu’un ménage gagne moins de 2.500 € par mois pour en bénéficier.

Cette année, le montant de l’ARS varie entre 367 € (pour un enfant âgé de 6 à 10 ans) à 401 € (pour un enfant âgé de 15 à 18 ans) en passant par 388 € (pour un enfant de 11 à 14 €). Cette aide de l’État, qui coûte cette année aux pouvoirs publics la coquette somme de deux milliards d’euros, est en légère hausse (+ 1%) par rapport à l’année précédente. Un bon point quand on sait que le coût de la rentrée scolaire a quant à lui chuté d’environ 3%.

 

Couvrir les frais de rentrée scolaire d'un enfant

Cette allocation est bien entendu destinée à couvrir les frais inhérents à la rentrée scolaire d’un enfant. Elle a pour but d’aider les parents financièrement, s'agissant d’acheter des fournitures scolaires. Cela dit, plusieurs associations estiment qu’elle n’est pas suffisante dans tous les cas. Et de fait, plus un enfant grandit, plus sa scolarité coûte cher.

Alors que le coût de la rentrée pour un enfant du primaire n’est que de 160 €, il atteint plus de 400 € pour un lycéen de filière générale, voire plus de 650 € pour un lycéen en filière professionnelle. Dans le plan de lutte contre la pauvreté que doit présenter le gouvernement, la réforme de l’ARS ne semble pas figurer au rang des priorités.

À lire aussi Les 10 commandements pour une rentrée des classes pas chère

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs