Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


MIGRANTS: le 93 débordé = l'Etat ne veut pas les compter

Publié par Brujitafr sur 8 Juillet 2018, 05:52am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

Immigration clandestine : la Seine-Saint-Denis débordée

Selon un rapport parlementaire, les illégaux pèsent entre 8 % et 20 % de la population dans ce département. Les autorités ne parviennent pas à ajuster leurs politiques publiques. Les élus en appellent à Matignon.

 

Je lis, j’aime, je vous soutiens

Pourquoi l'État peine à évaluer le nombre d'étrangers illégaux en Seine-Saint-Denis

Migrants : ce qu'on vous cache

En baisse dans l'ensemble de l'Europe, le nombre de demandeurs d'asile continue d'augmenter en France. C'est l'une des réalités, parmi d'autres, que l'opinion ignore. Et pour cause : le discours dominant affirme que la crise migratoire est derrière nous. Le Figaro Magazine fait l'inventaire des vérités passées sous silence parce qu'elles dérangent.

 

Le flou sur le nombre de clandestins en France est volontairement entretenu

Je lis, j’aime, je vous soutiens
 

Il a fallu que Gérard Collomb soit poussé dans ses retranchements pour qu'il consente à lâcher que notre pays compte actuellement «autour de 300.000 personnes en situation irrégulière». Le ministre de l'Intérieur a reconnu en présentant sa loi asile et immigration que le faible taux d'exécution des obligations de quitter le territoire français créait une situation qui n'était «bonne pour personne», mais il a refusé de donner des chiffres précis. Son cabinet parle d'un taux «qui oscille entre 7 et 10 %». La Cour des comptes, elle, l'avait évalué à 5 % en 2015, avant le pic européen du flux migratoire. Seule certitude aujourd'hui: la France reste une destination attractive pour les migrants qui savent avoir peu de chances d'obtenir le statut de réfugié.

» LIRE AUSSI - Demandes d'asile en France: «Un cap a été franchi»

L'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), qui traite les demandes d'asile, constate dans un document interne que sur les cinq premiers mois de 2018, elles sont en hausse de plus de 15 % par rapport à la même période l'année dernière. Les deux premiers pays de provenance des primo-demandeurs d'asile sont l'Afghanistan et l'Albanie. Ce simple fait met en évidence une des failles les plus importantes de notre système de lutte contre l'immigration clandestine: l'absence de distinction entre les pays classés «sûrs» par l'Ofpra, dont l'Albanie fait partie, et les pays non sûrs.

Le maquis des procédures du droit d'asile encourage l'immigration illégale

Les ressortissants des pays sûrs ...

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs