Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Des chercheurs israéliens parviennent à reprogrammer des cellules cancéreuses

Publié par Brujitafr sur 11 Juillet 2018, 05:45am

Catégories : #SANTE

Des chercheurs israéliens parviennent à reprogrammer des cellules cancéreuses

Un groupe de chercheurs à l’Université Ben-Gurion (UBG) du Neguev, en Israel, a développé une nouvelle molécule qui bloque la croissance de cellules cancéreuses et les reprogramme pour être non cancéreuses.

Je lis, j’aime, je vous soutiens

Le nouveau traitement est basé sur l’inhibition de la production d’une protéine, la chaîne 1 de voltage dépendant et d’anion sélectif (VDAC1), dont les niveaux très hauts caractérisent de nombreuses tumeurs.

La recherche a été menée par le professeur Varda Shoshan-Barmatz du Département de Sciences de la Vie et de l’Institut National pour la Biotechnologie du Neguev (INBN), qui font tous les deux partis de l’Université Ben-Gurion. La protéine VDAC1 régule les mitochondries, qui contrôlent le métabolisme des cellules. Les cellules cancéreuses sont connues pour avoir un métabolisme très actif.

« Les cellules cancéreuses ont cent fois plus de VDAC1 que les cellules normales », précise Shoshan-Barmatz. Son équipe a donc développé une molécule appelée la siRNA, qui lorsqu’elle est appliquée aux cellules arrête la croissance des cellules cancéreuses. Ce traitement a pu réduire des tumeurs cancéreuses chez la souris mais également ramener les cellules malignes dans le droit chemin en les retransformant en cellules normales.

L’étude a été conduite à la fois in vitro et sur des souris atteintes de cancer du cerveau, du poumon et du sein. Les cellules normales, qui n’ont pas autant besoin de la protéine VDAC1, n’ont pas réagi négativement à la baisse du niveau de protéines, a-t-elle déclaré. Le traitement avec le siRNA contre le VDAC1 a inhibé la croissance des cellules cancéreuses mais pas des cellules non cancéreuses, indiquant que le traitement pourrait potentiellement être sans danger.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

The Times of Israel

Commenter cet article

ANONYME 12/07/2018 22:26

La recherche israélienne est en passe d'éradiquer le cancer...les connards de BdS, les connards d'antisionistes appelleront-ils à boycotter ce traitement?... j'espère qu'ils commenceront par donner l'exemple en le refusant pour eux-mêmes et pour leurs proches

nikko 12/07/2018 21:34

Et ce n'est pas testé sur des humains? Pas demain la veille donc....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs