Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


MAJ - RENFORCEMENT DES FLOTTES AMERICAINES : TRUMP REALISE SON PROGRAMME MILITARISTE

Publié par Brujitafr sur 8 Mai 2018, 16:26pm

Catégories : #USA, #CONFLICTS DANS LE MONDE, #3 ème guerre mondiale

la marine américaine a annoncé la reprise de patrouilles en Atlantique Nord et la réactivation de la IIe Flotte, qui avait joué un rôle majeur durant la Guerre froide.

= Contrairement aux apparences il s'agit d'une bonne nouvelle, cette flotte sera chargée d'empêcher une invasion russe par le nord de l'Europe.

MAJ - RENFORCEMENT DES FLOTTES AMERICAINES : TRUMP REALISE SON PROGRAMME MILITARISTE
« Les vents d'une seconde guerre froide soufflent comme jamais »
- ‘Geopolitical Futures’ (7 mai 2018).
 
« Nous voilà de retour à une ère de concurrence entre grandes
puissances, où l’environnement sécuritaire est confronté à des défis
plus complexes »
- Amiral John Richardson, chef des opérations
de l’US Navy (nov. 2017).
 
« L'acier américain et des mains américaines ont fabriqué un message
de 100.000 tonnes au reste du monde: la puissance américaine ne
connaît pas d'égale »
- Donald Trump (22 juillet 2017,
inaugurant le porte-avion USS Gerald Ford).
 
Il n’est pire aveugle ce que celui qui refuse de voir !
Il n’est rien de plus anti-géopolitique que l’émotion (et ce qu’on
appelle « suivre la politique du chien crevé dérivant au fil de l’eau)
!!!
En ce qui concerne la nature du Régime Trump et ceux qui l’ont amené
au pouvoir, que de fausses analyses et d’illusions sur le véritable
programme de Donald Trump …
 
 
 
I –
LA REORGANISATION DE L’US NAVY AU CŒUR DE LA NOUVELLE « GUERRE FROIDE 2.0 »
 
Pourtant on pouvait dès la fin 2016 analyser les faits réels et le
dessous des cartes. Je l’ai fait, moi, expliquant pourquoi Trump
allait amener l’impérialisme américain à un nouveau sommet de
militarisme ! Et mes analyses prévisionnelles n’ont cessé de se
confirmer (1). Croire en un Trump « isolationniste » (sic) c’étaitt
refuser dès le départ de voir que le lobby militaro-industriel était
présent derrière Trump dès sa campagne électorale. Notamment par un
panel de près de cents généraux et amiraux (tous des faucons) qui le
conseillaient. Que son gouvernement a concrétisé le retour des mêmes
faucons au Pentagone où à la CIA.
 
Et surtout que son programme prévoyait un accroissement sans précédent
de l’US Navy, de plus d’un quart de ses vaisseaux actuels, dont le but
est évidemment le renforcement de la domination mondiale de la
thalassocratie américaine !
 
FACE A LA RUSSIE, LES USA REACTIVENT LEUR IIe FLOTTE
 
Évoquant des «menaces croissantes», la marine américaine a annoncé la
reprise de patrouilles en Atlantique Nord et la réactivation de la IIe
Flotte, qui avait joué un rôle majeur durant la Guerre froide. Sept
ans après l'avoir démantelée, dans un contexte de « nouveaux dangers »
et de « montée en puissance de la Russie », disent les amiraux de
Trump.
 
L'amiral John Richardson s'est chargé de cette annonce vendredi à
Norfolk, port de la côte Est où se trouve une grande base navale des
forces américaines. « Nous voilà de retour à une ère de concurrence
entre grandes puissances, où l'environnement sécuritaire est confronté
à des défis plus complexes », a justifié l'officier de l'US Navy. «
C'est pourquoi nous comptons aujourd'hui sur la IIe Flotte pour
s'attaquer à ces défis, en particulier dans le nord de l'Atlantique »,
a-t-il ajouté. La 2e Flotte avait été dissoute en 2011 pour des
raisons budgétaires et de réorganisation militaire. Elle a auparavant
joué un rôle capital dans les décennies de Guerre froide.
 
Ces derniers mois ont été mises en avant par l’OTAN « des intrusions
récurrentes de bombardiers stratégiques et sous-marins nucléaires
russes près des côtes de pays de l'Otan », alors que les USA affirment
que « la Russie met actuellement les bouchées doubles pour moderniser
ses forces nucléaires ».
 
« L'état-major de la IIe Flotte, qui n'existe à l'heure actuelle que
sur le papier mais sera actif le 1er juillet, passera graduellement
d'une quinzaine de personnes à plus de 250, parmi lesquelles 85
officiers et 164 engagés », a précisé l'US Navy.
 
En présentant en janvier la nouvelle «Stratégie de défense nationale»
des Etats-Unis (2), le ministre américain de la Défense Jim Mattis
avait dénoncé les « menaces croissantes de la part de la Chine et de
la Russie », accusant ces pays de «t enter de créer un monde conforme
à leur modèle autoritaire ».
 
LA FLOTTE DE L'ATLANTIQUE REACTIVEE, LES USA SE METTENT EN ORDRE DE BATAILLE
 
À peine quelques jours après le déploiement de la méga VIe flotte US
en Méditerranée, laquelle a pris pour cible de ses attaques des 3 et 4
avril le sol syrien, l’US Navy réactivait sa IIe Flotte, celle pour
l’Atlantique Nord.
 
« La Russie a beaucoup investi dans sa marine, en particulier dans les
sous-marins. Depuis 2014, treize autres submersibles ont été livrés.
Les activités sous-marines russes sont maintenant au plus haut niveau
depuis la (fin de la) guerre froide. Ces sous-marins opèrent partout
dans l’Atlantique et encore plus près de nos côtes », a affirmé Jens
Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, dans un entretien donné
en décembre 2017 au ‘Frankfurter Allgemeinen Sonntagszeitung’ (FAS),
en commentant cette décision de Washington.
 
À Deir ez-Zor une grande bataille se prépare : l'Armée arabe syrienne
et ses alliés sont déterminés à expulser les occupants. Parallèlement,
en Méditerranée, « l'été risque d'être bien chaud », commente la
presse iranienne, lucide.
 
En novembre 2017, l’OTAN a annoncé « la création d’un commandement
dédié à la protection des routes maritimes dans l’Atlantique Nord », à
l’image de l’ex-Commandement allié Atlantique (SACLANT), dissous en
2003. « Cette mesure vise à permettre l’envoi de renforts américains
et canadiens dans le cas d’un conflit impliquant les pays baltes »,
ces derniers s’estimant « menacés par la Russie ».
 
L’amiral John Richardson, le chef des opérations de l’US Navy,
commente ces mesures : « Nous voilà de retour à une ère de concurrence
entre grandes puissances, où l’environnement sécuritaire est confronté
à des défis plus complexes (…) C’est pourquoi nous comptons
aujourd’hui sur la IIe Flotte pour s’attaquer à ces défis, en
particulier dans le nord de l’Atlantique ».
 
LA IIe FLOTTE US AU CŒUR DE LA GUERRE FROIDE
 
Pendant la guerre froide, la IIe Flotte a tenu un rôle très important.
Elle a été activée pour le blocus de Cuba pendant la crise des
missiles de 1962, ou encore pour l’’Opération Urgent Fury’, l’invasion
de la Grenade, en 1983. Au moment de sa dissolution, elle supervisait
126 navires, 4.500 aéronefs et 90.000 marins.
 
Signe des temps, les USA se revoient dans une posture guerrière face à
la Russie. Dans ce même sens et s’agissant de la Méditerranée, les
responsables de la marine américaine envisagent « d’y maintenir un
groupe aéronaval permanent ». Le prétexte invoqué est évidemment les
activités navales russes mais ce déploiement vise entre autres à
préparer une vaste offensive contre la Syrie et ses alliés.
 
« LES VENTS D'UNE SECONDE GUERRE FROIDE SOUFFLENT COMME JAMAIS »
(‘GEOPOLITICAL FUTURES’, MAY 7, 2018)
 
‘Geopolitical Futures’, dirigé par le géopolitologue américain George
Friedman (l’ex patron du Think Tank US ‘Stratfor’) analyse la
réactivation de la IIe Flotte (3) :
 
« Les vents d'une seconde guerre froide soufflent comme jamais. Le
chef des opérations navales des États-Unis a annoncé le rétablissement
de la IIe flotte américaine, responsable des opérations navales sur la
côte est des États-Unis et dans le nord de l'océan Atlantique. La
deuxième flotte a été dissoute en 2011, principalement en raison de
compressions budgétaires, mais aussi parce qu'elle était jugée
obsolète - les États-Unis n'ont fait face à aucune menace sur la côte
Est. Les ressources étaient mieux déployées dans les guerres au
Moyen-Orient et essayaient de «pivoter» vers le Pacifique. Maintenant,
selon le CNO, les États-Unis sont confrontés à une ère de concurrence
de grande puissance renouvelée, et cela signifie que la IIe flotte
doit être prête pour le devoir. Un porte-parole du Pentagone a ajouté
que le nouveau Commandement des forces interarmées de l'OTAN serait
basé dans la même ville que le quartier général de la IIe Flotte -
Norfolk, Virginie - et a déclaré que ces deux mouvements étaient
motivés par "une Russie renaissante". »
Au-delà des distractions quotidiennes
 
 
 
 
 
II –
LE PROGRAMME DE TRUMP EN COURS DE REALISATION :
RENFORCER COMME JAMAIS LA MACHINE DE GUERRE AMERICAINE :
PLUS DE TROUPES, DE BATEAUX ET D'AVIONS !
 
« Nous allons entamer un grand effort national pour reconstruire notre
armée gravement anémiée », annonçait sans équivoque le milliardaire
devenu président. Durant sa campagne, Donald Trump a promis
d'augmenter les moyens de l'armée américaine: par exemple « une marine
à 350 navires » (308 prévus pour l'instant pour l'horizon 2020), ou «
une armée de terre à 540.000 hommes » (450.000 prévus pour l'instant
en 2018). « Les fabricants d'armes américains se frottent les mains et
leurs actions sont en hausse ». Mais pour cela, Donald Trump devra
trouver un accord avec le Congrès pour faire sauter les limites
actuellement posées par la loi sur les dépenses militaires. Ce qui ne
devrait poser aucun problème, sénat et congrès étant aux mains d’un
parti républicain dominé par les « lobbies de la guerre » (lobby
militaro-industriel, faucons, lobby pro-israélien AIPAC, etc), ces
mêmes lobbies dominant aussi une grande partie des élus républicains.
 
Ces dépenses sont de l'ordre de 3,3% du PIB. Elles restent près de
trois fois supérieures à celles de la Chine, le numéro 2 mondial qui
met les bouchées doubles en ce moment, et plus de 8 fois supérieures à
celles de la Russie (selon les chiffres de l'institut suédois Sipri,
référence en la matière). Elles vont donc sensiblement augmenter
encore …
 
EXIGER PLUS DES ALLIES TRADITIONNELS :
LA REORGANISATION ET LA RELANCE DE L’OTAN ET DE L’OTASE
 
Certains analystes naïfs – j’appelle cela la « Géopolitique de
l’émotion », qui est tout sauf de la Géopolitique – proclamaient début
2017 que « l’Europe » (mauvaise appellation de l’UE, la petite-Europe
croupion de Bruxelles) « se tournerait vers la Russie » (sic). Analyse
ubuesque au moment où le Parlement Europén votait ses résolutions
russophobes et où le Pentagone tombait aux mains du général Mattis,
homme-clé de la mise au pas et du développement de l’OTAN à l’Est (4)
!
 
Donald Trump estime que « l'Amérique paye trop pour la défense de ses
alliés », en Europe via l'Otan, ou en Asie via les alliances
stratégiques nouées avec des pays comme le Japon ou la Corée du Sud.
L'armée américaine compte notamment 28.500 hommes stationnés en Corée
du Sud, environ 50.000 au Japon. « Le général Mattis devra clarifier
auprès des alliés les intentions de l'administration Trump ». Mais «
les bases dispersées à travers le monde (près de 400) grâce à ces
alliances sont un élément clé de la puissance militaire américaine, à
laquelle M. Trump ne semble vouloir donner aucun signe de renoncement
».
 
Mattis sera là dans son élément car il a fait une grande partie de sa
carrière à la tête précisément de l’OTAN : James Mattis occupe de 2007
à 2009 le poste de commandant suprême allié, lors de la transformation
de l'OTAN et de son extension à l’Est européen, aux frontières de la
Russie.
 
LE PROGRAMME EN ACTION :
TRUMP INAUGURE LE 11E PORTE-AVIONS AMERICAIN
 
Le président Donald Trump a inauguré dès juillet 2017 le USS Gerald
Ford, onzième porte-avions de la flotte américaine et premier d'une
nouvelle génération à propulsion nucléaire. "L'acier américain et des
mains américaines ont fabriqué un message de 100.000 tonnes au reste
du monde: la puissance américaine ne connaît pas d'égale", a déclaré
le commandant en chef à bord du navire dans une ambiance de fête
patriotique, sur l'immense base navale de Norfolk, à trois quarts
d'heure de vol au sud de Washington.
 
NOTES ET RENVOIS :
 
(1) Cfr. sur EODE THINK TANK/ LA PRESIDENCE TRUMP : VERS UN NOUVEAU
STADE DE L’IMPERIALISME AMERICAIN …
 
(2) Cfr. sur LUC MICHEL’S GEOPOLITICAL DAILY/
THE NEW U.S. NATIONAL SECURITY STRATEGY (I):
THE RUSSIAN REACTIONS AND THE BANKRUPTCY OF CONSERVATIVE FRENCH
INTELLECTUALS OR RUSSIAN ON THE ANALYSIS OF THE TRUMP REGIME
Et THE NEW U.S. NATIONAL SECURITY STRATEGY (II):
‘THE UNITED STATES’ DEFENSE STRATEGY IS AN AGGRESSIVE STRATEGY’ (PUTIN)
 
(3) Jacob L. Shapiro, “Beyond the Daily Distractions”, Geopolitical
Futures, May 7, 2018;
Excerpt from original English article : “The winds of a second Cold
War are blowing strong as ever. The U.S. chief of naval operations
announced the re-establishment of the U.S. 2nd Fleet, responsible for
naval operations on the East Coast of the United States and the
northern Atlantic Ocean. The 2nd Fleet was disbanded in 2011, mostly
because of budget cuts but also because it was deemed obsolete – the
U.S. faced no threats on the Eastern Seaboard. Resources were better
deployed in Middle East wars and trying to “pivot” to the Pacific.
Now, according to the CNO, the U.S. faces an era of renewed great
power competition, and that means the 2nd Fleet must be ready for
duty. A Pentagon spokesman added that NATO’s new Joint Forces Command
would be based in the same city as 2nd Fleet headquarters – Norfolk,
Virginia – and said both moves were prompted by “a resurgent Russia.”
(The post “Beyond the Daily Distractions” appeared first on
‘Geopolitical Futures’).
 
(4) Cfr. sur EODE/ GEOPOLITICS/
LESS U.S. DOMINATION IN THE WORLD WITH TRUMP? TRUMP IS ALREADY
FLIRTING WITH THE US LOBBY OF WEAPONS INDUSTRIES TO REINFORCE US NAVY!
 
(Sources : Reuters – Fars - Geopolitical Futures – EODE Think Tank)
 
Photo :
Le président Donald Trump au milieu des officiers américains à
l’inauguration du USS Gerald Ford, onzième porte-avions de la flotte
américaine, à Washington, 22 juillet 2017.
 
LUC MICHEL (ЛЮК МИШЕЛЬ) & EODE
 
* Avec le Géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique :
Géopolitique – Géoéconomie – Géoidéologie – Géohistoire –
Géopolitismes - Néoeurasisme – Néopanafricanisme
(Vu de Moscou et Malabo) :
PAGE SPECIALE Luc MICHEL’s Geopolitical Daily
________________
 
* Luc MICHEL (Люк МИШЕЛЬ) :
PAGE OFFICIELLE III – GEOPOLITIQUE
* EODE :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs