Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Nucléaire iranien : pour Bruno Le Maire, il n'est "pas acceptable" que les États-Unis soient "le gendarme économique de la planète"

Publié par Brujitafr sur 11 Mai 2018, 05:49am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #ECONOMIE - FINANCE, #USA

Nucléaire iranien : pour Bruno Le Maire, il n'est "pas acceptable" que les États-Unis soient "le gendarme économique de la planète"

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a estimé, mercredi sur France Culture, que la décision du retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien aura des conséquences économique importantes pour les entreprises françaises.

Le ministre de l'Économie a qualifié, mercredi 9 mai sur France Culture, d'"erreur" la décision de Donald Trump de se retirer de l'accord sur le nucléaire iranien. Bruno Le Maire a également jugé "pas acceptable" que les éventuelles nouvelles sanctions prises par les États-Unis nuisent aux entreprises européennes et françaises qui se sont réimplantées en Iran.

 

"Cela fait des États-Unis le gendarme économique de la planète et je considère que ce n'est pas une situation qui est acceptable", a estimé Bruno Le Maire à propos des sanctions extraterritoriales que les États-Unis pourraient imposer à l'Iran, obligeant aux entreprises européennes de quitter le territoire iranien. Ce qui causerait "des difficultés considérables" à ces dernières.

Bruno Le Maire a indiqué qu'il s'entretiendrait au téléphone d'ici la fin de semaine avec le secrétaire américain au Trésor pour "étudier avec lui quelles sont les possibilités". Le ministre français a dit espérer notamment pouvoir négocier des "exemptions", afin de permettre aux entreprises implantées en Iran de continuer leurs activités.

Les conséquences pour nous Français sont importantes du point de vue économique.Bruno Le Maireà France Culture

"On a cité les investissements de Total, il y a également Sanofi, Renault, Peugeot, il y a Airbus, je rappelle qu'en deux ans, la France avait multiplié par trois son excédent commercial en Iran", a indiqué Bruno Le Maire. Avant cet entretien téléphonique avec le secrétaire au Trésor américain, Bruno Le Maire va aussi appeler ses homologues européens - Allemands et Britanniques en tête - afin de "voir quelles réactions nous pouvons avoir face à ces sanctions".

Une erreur diplomatique

Sur le fond de l'affaire, le ministre français a qualifié la décision du président américain d'"erreur". "Cette décision est une erreur. C'est une erreur pour la stabilité régionale, c'est une erreur pour la sécurité internationale, et c'est évidemment une erreur du point de vue économique", a déclaré Bruno Le Maire.

"Qui peut contrôler les activités nucléaire iraniennes s'il n'y a plus d'accord international garanti par les membres permanents du conseil de sécurité des Nations unies, plus l'Allemagne, avec l'Agence internationale de l'énergie atomique ?", s'est interrogé le ministre de l'Économie, appelant à "retrouver la voie européenne de la sagesse" dans ce dossier.

source

Commenter cet article

ANONYME 12/05/2018 11:44

Pauvre Lemaire ! Qu'il trouve ces faits inacceptables ou pas, la France devra faire avec.... Je me demande si la France ne devrait pas remercier les USA de l'aider à se sortir du bourbier iranien dans lequel elle s'est engluée... Des centaines de contrats ont bien été signés mais comme l'économie iranienne est dans un état catastrophique, elle ne pourra jamais payer ce qu'elle a commandé... Il s'agit bien là d'un marché de dupes et les dupés sont les Français

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs