Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


La peur d'une éruption volcanique grandit alors que des centaines de tremblements de terre ont secoué les îles Canaries.

Publié par Brujitafr sur 9 Mai 2018, 07:26am

Catégories : #ACTUALITES, #NATURE - ECOLOGIE

Une Accélération de tremblements de terre de raison non déterminée a fait peur à l'une des destinations de vacances les plus populaires, les îles Canaries, en prévision de sa haute saison estivale, suscitant des craintes de catastrophes naturelles dévastatrices. Le gouvernement local tient une réunion d'urgence pour discuter de ce qui pourrait arriver.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

© INVOLCAN Le volcan Teide

© INVOLCAN Le volcan Teide

Au cours des dix derniers jours près de 300 séismes ont secoué le territoire des plus grandes îles de l'archipel des Canaries, Tenerife et Gran Canaria. Selon l'Institut Géographique National Espagnol, le plus puisant, d'une magnitude de 3,2 sur l'échelle de Richter, s'est produit à 35 km du port de Las Palmas de Gran Canaria.

La région abrite le troisième volcan le plus haut du monde, le mont Teide et le parc national du même nom, qui est d'ailleurs l'une des destinations touristiques les plus visitées a cause de ses nombreux volcans.

Les recherches citées par le Daily Star, suggèrent que l'activité sismique a été causée par une faille sous-marine entre les deux principales îles Canaries, ce qui pourrait conduire à une éruption, similaire à la récente catastrophe hawaïenne : le volcan Kilauea a envoyé des coulées de lave dans les maisons voisines, forçant des milliers de personnes à évacuer.

Les craintes que le volcan Teide des Canaries puisse être réactivé et les craintes d'une méga-éruption ont forcé le gouvernement à prépare une réunion d'urgence.

Cependant, le directeur du Réseau sismique national de l'Institut géographique national espagnol, Emilio Carreño, s'adressant à Canary News, a suggéré que ces séismes mineurs étaient d'origine tectonique donc "généralement pas associés à la volcanologie".

"Ce n'est pas inhabituel. En ce moment dans la péninsule, il y a pas mal d'endroits où ces séries sont observées, il est courant pendant un seul mois d'enregistrer entre 100 et 600 tremblements de terre dans des zones comme dans la région de Jódar, ou à Jaén, qui peut en connaître entre 400 et 500 en même temps", a-t-il déclaré aux médias. source

si c'est si "normal" ces centaines de tremblements de terre, pourquoi une réunion d'urgence ?

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

 

UNE DEUXIEME VISION DE NED DOUGHERTY


Or, peu de temps après, le même Ange lui a montré une seconde vision (également relatée dans son livre) on lui a présenté, comme la première fois sous différents angles, plusieurs scènes au réalisme saisissant. Mais cette fois, la vision lui a montré un puissant séisme sous-marin au large des îles Canaries.
Ce séisme provoquait une onde tellurique et déclenchait en surface une vague gigantesque (un genre de raz-de-marée) qui se déplaçait et mettait 8 heures à atteindre la côte est des États-Unis, se renforçant et s’amplifiant tout au long de son parcours, au point d’atteindre plus d’une centaine de mètres de hauteur en arrivant sur la côte, à proximité de la ville de Washington, où tout fut détruit, où toute forme de vie fut anéantie, et pas seulement à Washington, mais dans toutes les grandes villes de la côte est, du nord de New York jusqu’à Miami !!!

 

On lui a également montré la faillite des compagnies d’assurance, incapables de faire face aux indemnités massives qu’elles auraient été sensées prendre en charge, entraînant dans leur naufrage l’ensemble du système bancaire, financier et économique mondial;
Quand se produira ce tremblement de terre, nous n’aurons que 8 heures pour évacuer l’ensemble de la côte est avant l’arrivée du raz-de-marée. La destruction totale qui en résultera affectera aussi toutes les installations portuaires et bases militaires sur les côtes de la Virginie et de la Caroline du Sud. La perte de tous ces biens sera un désastre pour les compagnies d’assurances qui déposeront leur bilan, entraînant dans leur faillite l’ensemble des banques. Ensuite, cela causera d’énormes pannes d’électricité. Il y aura une réaction en chaîne catastrophique du Maine jusqu’en Floride en passant par New York, qui affectera finalement l’ensemble du pays. La vague s’élèvera entre 80 et 100 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs