Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


HAWAI : Le Kilauea pourrait déclencher un méga-tsunami

Publié par Brujitafr sur 24 Mai 2018, 14:12pm

Catégories : #ACTUALITES, #NATURE - ECOLOGIE

HAWAI : Le Kilauea pourrait déclencher un méga-tsunami

Ce mois de Mai est en principe celui du pic sismique, on s'attendait à une recrudescence des cataclysmes ainsi qu'à un gros séisme potentiellement dévastateur.

Alors que s'est passé jusqu'à présent  ?

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.


Cette année, le pic sismique de la planète X se superposait en partie avec celui de Jupiter. Et après, une période de 2 semaines sans aucun gros séisme, l'île de Hawaï est secouée le 5 mai par un tremblement de terre de magnitude 6,9 et ce juste au moment de l'alignement avec Jupiter.
 


À partir de ce jour là, d'autres gros séismes ont retenti ailleurs dans le monde, il y eu également plusieurs éruptions volcaniques, des secousses à Mayotte mais le principal point chaud du globe fut le volcan Kilauea d'Hawaï.

L’inquiétude de la population grandit à Mayotte. La préfecture a activé ce mercredi matin sa cellule de crise (centre opérationnel départemental), face aux multiples séismes qui secouent l’île depuis jeudi dernier, alors qu’une nouvelle secousse mardi soir, de magnitude 5,8, la plus importante jamais enregistrée sur l’île, a fait trois blessés légers.






Ce volcan entre en éruption de manière régulière mais il ne présente pas de grand danger pour la population, celle ci s'y est habituée et on a même pu voir les habitants jouer au golfe et prendre des selfies avec le volcan en éruption.

 
 
Depuis qu'il est entré en éruption, des centaines de séismes ont secoué l'île d'Hawai, la zone autour du volcan a été évacuée et quelques maisons ont été détruites par la lave.

Le 17 mai, les médias ont annoncé que l’éruption tant redoutée avait eu lieu, le volcan a alors envoyé un panache de cendres jusqu'à 90000 mètres d'altitude.

Il y a quelques jours, les médias ont lancé l'alerte à propose d'émanations toxiques de la lave au contact de l'eau.

Et le 23 Mai, ils ont annoncé que la lave menaçait une usine géo-thermale. Il est vrai que cette installation géo-thermale présentait un risque d'explosion mais heureusement les cuves ont été vidées.  Le risque est donc minimal.

Ces dernières semaines, les médias ont donc fait leur travail qui consiste à ne pas affoler inutilement la population. Et grâce à eux, l'éruption du Kilauea était considérée comme un phénomène exotique sans réelle dangerosité.

 



Mais en vérité, si la population était au courant des risques réellement encourus, cela aurait crée un mouvement de panique non seulement sur l'île, qui d'ailleurs n'est pas évacuable, mais également sur toute la côte Ouest des USA.

Il y a une info qui est soigneusement occultée et elle concerne un risque d'éboulement dans une zone côtière autour du Kilauea appelée le "Hilina_Slump".

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.




Le "Hilina Slump",  en français " effondrement d'Hilina " est un glissement de terrain d'un volume total de 20 km3 qui se décroche du versant sud du Kīlauea à une vitesse de dix centimètres par an.
Si ce volume de 20 km3 glissait d'un seul coup dans l'océan pacifique, il pourrait en résulter un séisme de magnitude 9 et un méga-tsunami  d'une hauteur de 300 mètres qui déferlerait sur toute la zone pacifique y compris la côte Ouest des USA. C'est le pire des scénarios possibles.
 
 

 
Si une telle catastrophe se produisait, les morts pourrait se compter  par millions. Ce serait un véritable coup de poignard pour la civilisation moderne. Quelque chose comme la catastrophe de Fukushima mais en pire.
 
La seule chose à laquelle on puisse comparer ce méga-tsunami déclenché par l’effondrement d'Hilina c'est celui qui sera causé par l’effondrement d'un volcan de l’île de La Palma dans les Canaries et cette fois ce serait tout le littoral atlantique qui serait menacé (côte Est et littoral européen).
 

Et on se souvient qu'il y a 7 ans, au moment d'un alignement planétaire qui mettait en jeu Jupiter ainsi que la planète X, nous avons assisté au réveil de l'un des volcans des îles Canaries. A cette époque , l’exécutif américain a montré des signes d'inquiétudes mais heureusement la catastrophe annoncée ne s'est pas réalisée. À la place, nous avons assisté à la naissance d'une nouvelle île.

---------------------------------------------------------------------------

Prédiction de Ned Dougherty : une vague géante va engloutir New York !

on lui a présenté, comme la première fois sous différents angles, plusieurs scènes au réalisme saisissant. Mais cette fois, la vision lui a montré un puissant séisme sous-marin au large des îles Canaries.
Ce séisme provoquait une onde tellurique et déclenchait en surface une vague gigantesque (un genre de raz-de-marée) qui se déplaçait et mettait 8 heures à atteindre la côte est des États-Unis, se renforçant et s’amplifiant tout au long de son parcours, au point d’atteindre plus d’une centaine de mètres de hauteur en arrivant sur la côte, à proximité de la ville de Washington, où tout fut détruit, où toute forme de vie fut anéantie, et pas seulement à Washington, mais dans toutes les grandes villes de la côte est, du nord de New York jusqu’à Miami !!!

----------------------------------------------------------------------------



Pour ce qui est d'Hawai, 2 grands glissements de terrain ont déjà été répertoriés par la passé.
 Le premier en 1868 fut causé par un séisme de magnitude 7, il généra un tsunami de 18 mètres de haut.
Le second eu lieu le 29 novembre 1975, après un séisme de magnitude 5,5 une large portion de l'Hilina Slump a plongé de trois mètres dans l'océan.
A son tour, ce glissement a causé un tremblement de terre d'une magnitude de 7,2 et un tsunami d'une hauteur de 15 mètres.

http://www.drgeorgepc.com/Tsunami1975Hawaii.html
 
Le pic sismique 2018 tient donc ses promesses. Partout, la Terre semble être sous pression. Pour le moment le public n'en a pas conscience, la seule chose qui pourrait le réveiller ce serait un cataclysme faisant de nombreuses victimes.
C'est triste à dire mais ce n'est qu'à cette condition que les gens pourraient prendre le temps de se pencher sur le thème des cataclysmes de notre époque, de comprendre qu'il y en a beaucoup plus qu'auparavant et que la plupart d'entre eux ont lieu au moment de certains alignements planétaires.

Mais les séismes ne constituent pas la seule menace à laquelle nous serons confrontés. Comme on l'a vu avec le Kilauea ceux ci sont intimement liés avec l’activité volcanique et désormais nous savons que dans le monde il existe au moins 2 points chauds qui représentent une menace existentielle pour des centaines de millions d'habitants : l' Hilina Slump et le Cumbre Vieja  aux Canaries.
 
Les jours à venir, il faudra donc tout d'abord surveiller la zone du Kilauea et vérifier si la lave atteint la zone de l'Hilina. Et d'autre part, il faudra également surveiller les trous coronaux à la  surface du soleil car ceux ci signalent une ouverture du champ magnétique du soleil vers la Terre.
Et à l'heure ou j'écris ces lignes, il semblerai bien que l'alignement avec la planète X ne se soit pas encore réalisé.
Et au cas où un gigantesque trou coronal apparaîtrait, vous saurez alors qu'un gros séisme est probable et que si par malchance, il survenait à Hawaï, il pourrait alors déclencher l’effondrement de l'Hilina ce qui pourrait causer un méga-tsunami.
 
A partir de là, les autorités n'auront que quelques heures pour alerter les populations. C'est leur rôle mais sachez néanmoins que l'on ne peut pas forcément compter sur elles
 
Pour info, au moment en décembre 2004, les pays qui allaient dévastés par le tsunami n'ont pas été alertés par le gouvernement américain qui par le plus grand des hasard disposait d'un satellite dédié à la surveillance du niveau des mers juste au dessus de la zone du séisme.

Dans le cadre d'une "Stratégie du Choc" et dans la perspective de juteux contrats immobiliers dans le secteur du tourisme, le gouvernement américain aurait donc délibérément laisser périr des centaines de milliers de résidents des zones côtières.

 

 
Donc, si vous voulez être réactifs,  ne comptez ni sur les médias officiels, ni sur les autorités, informez vous directement grâce aux médias alternatifs.
Et si quelque chose de grave devrait se produire, sachez que plusieurs lanceurs d'alerte informeront les gens. D'ailleurs concernant le Kilauea et le risque présenté par l'Hilina Slump, il y a déjà plusieurs vidéos qui circulent sur Youtube.
 
Et pour terminer, sachez que même si rien ne se passe, ce ne serait que partie remise.  Au prochain alignement planétaire dans 6 mois, on assistera à un nouveau pic sismique dû à la planète X.
 

Commenter cet article

Frenchym 25/05/2018 09:24

Bonjour,
Vous faites reference à la planete X, qui aujourd'hui ne semble pas avoir beaucoup de crédit scientifique. Par ailleurs votre représentaiton montre un alignement avec jupiter mais ne désigne pas cette planete. Pourriez vous préciser ce qu"est la planete X de votre point de vue? son cycle ...

yara 25/05/2018 03:32

Une belle explication, formidable.
bises.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs