Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


DOIGTS DE SATAN

Publié par Brujitafr sur 8 Avril 2018, 07:13am

Catégories : #3 ème guerre mondiale, #CONFLICTS DANS LE MONDE, #USA

DOIGTS DE SATAN

Un nouveau rapport du Ministère de la Défense, qui circule aujourd’hui au Kremlin, indique que le Ministre de la Défense de la Chine, Wei Fenghe, s’est précipité à Moscou après que la Russie et la Chine se soient engagées à maintenir la paix et la stabilité mondiales, sur les talons de Stephen F. Cohen, Ph.D., professeur émérite des études et des politiques russes à l’Université de New York et à Princeton, rejoignant le groupe mondial d’experts en pleine croissance avertissant que des allégations non prouvées contre le président Donald Trump et le président Vladimir Poutine risquent la guerre nucléaire, mais, la plus grande crainte actuelle étant une série de codes d’activations supposés avoir été envoyés hier par le programme Prompt Global Strike (PGS) des militaires des États-Unis vers son arme spatiale « Doigts de Satan » déguisée en télescope spatial Hubble.

La Russie et la Chine se préparent après que les États-Unis aient activé les « doigts de Satan », l’arme spatiale déguisée en télescope spatial Hubble.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Selon ce rapport, quelques heures après la confirmation par le Ministère de la Défense que le plan de guerre nucléaire « Main Morte » avait été activé, et qu’en 2011, le lieutenant général Sergei Karakayev, commandant des forces de missiles stratégiques, a confirmé l’existence d’une série de ces messages électroniques codés ont été détectés et envoyés par le programme Invite Global Strike de l’armée américaine à leur arme spatiale « Doigts de Satan » occupant actuellement l’orbite de ce qui était le télescope spatial Hubble.

Le télescope spatial Hubble, détaille ce rapport, est un des plus grands canulars jamais perpétrés contre le peuple américain depuis sa date de déploiement, le 25 avril 1990, et placé à l’altitude de 537,4 kilomètres dans une orbite terrestre basse et a une masse de lancement de 11,110 kilogrammes (24,490 livres).

Pour les objets spatiaux en orbite terrestre basse, explique le rapport, l’effet le plus significatif est la traînée atmosphérique de l’attraction de la Terre due à la gravité, qui n’est pas beaucoup moindre qu’à la surface de notre planète, et pour que les gens et les objets puissent éprouver l’apesanteur, c’est seulement parce qu’ils sont en chute libre.

En raison de l’attraction gravitationnelle de la Terre sur les objets spatiaux, ce rapport continue à expliquer, ceux qui sont placés en orbite basse, comme le télescope spatial Hubble, sont soumis à ce qu’on appelle la désintégration orbitale et c’est ce qui se passe actuellement avec la station spatiale Tiangong-1, lancé le 29 septembre 2011, qui devrait retomber sur Terre dans les prochains jours.

DOIGTS DE SATAN

La principale raison pour laquelle la station spatiale Tiangong-1 en orbite basse a connu une décroissance orbitale qui la fait retomber vers notre planète, indique ce rapport, est qu’elle n’a aucun système de propulsion qui pourrait la maintenir à une altitude constante et elle est exactement comme le télescope spatial Hubble qui avait besoin de fréquentes missions de la navette spatiale pour continuer à la faire orienter vers des orbites plus élevées, la dernière étant la mission d’entretien 3B (SM 3B) effectuée par la navette spatiale Columbia en mars 2002.

En prévision de la mission d’entretien prévue en février 2005 (SM4) pour garder le télescope spatial Hubble en orbite, le rapport continue, le Goddard Space Flight Center de la NASA a publié son document intitulé, « Science spatiale attendue du télescope spatial Hubble après SM4 ».  Le télescope spatial Hubble devait réintégrer l’atmosphère de la Terre à la fin de 2013 ou au début de 2014, mais la mission d’entretien no. 4 n’ayant jamais eu lieu en raison de la catastrophe de la navette spatiale Colombia, aurait dû retomber sur Terre au plus tard en 2007.

DOIGTS DE SATAN

Le télescope spatial Hubble ayant été relancé pour la dernière fois en mars 2002, le programme de la navette spatiale de la NASA a été annulé au cours des 16 dernières années, selon ce rapport, il s’agit d’une impossibilité scientifique absolue pour que ce gigantesque satellite en orbite terrestre basse, n’ayant aucun moyen de poussée, soit non seulement dans l’espace, mais soit maintenant suivi à une altitude de 539 kilomètres (334 milles) et voyageant à 27.326 kilomètres par heure.

Comme on sait depuis longtemps que les êtres humains sont très sensibles aux         « grands mensonges », alors que le peuple américain est forcé de croire à l’impossibilité de la mise en orbite du télescope spatial Hubble, poursuit le rapport, les experts russes soupçonnent depuis longtemps que la Mission d’Assistance 3B, de mars 2002, ne devait pas relancer ce satellite massif dans une orbite plus haute, mais pour le remplacer par une plate-forme d’armes hypersoniques auto-alimentée et manoeuvrable que le Département de la Défense a baptisée « Doigts de Satan ».

Dans une prochaine guerre, plus de 1000 missiles se précipiteraient vers la Russie à Mach 20.  Chacun d’entre eux frapperait de façon précise les missiles nucléaires du Kremlin, les radars militaires, les bases de sous-marins, et ainsi de suite.

En quelques minutes, 80% de l’arsenal nucléaire russe serait détruit sans que les États-Unis lancent leurs propres armes nucléaires.  Les réseaux militaires russes sont aveuglés, dû à leur capacité de riposte éliminée ou sévèrement dégradée.

DOIGTS DE SATAN

Les missiles entrants ne seraient pas des armes ordinaires, mais, des véhicules de glisses hypersoniques qui ont été développés en grande partie en secret dans le cadre du programme américain Prompt Global Strike.  Ils voyagent tellement vite que les abattre est effectivement impossible.

DOIGTS DE SATAN

Le plus grand danger auquel notre monde est confronté avec une telle menace existentielle pour la Russie étant posée par l’arme spatiale « Doigts de Satan » qui a remplacé le télescope spatial Hubble, selon ce rapport, est que pendant son développement pour la guerre, il initierait automatiquement une « Main Morte » si un barrage nucléaire était déclenché contre les États-Unis et ses alliés de l’OTAN, et même en supposant que seulement 20% des armes nucléaires russes soient oubliées, cela suffirait encore pour renvoyer notre monde entier à l’âge de pierre.

Source

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs