Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Arnaud Beltrame : l'otage dont il avait pris la place s'est rendu à l'hommage national et ne veut désormais voir personne

Publié par Brujitafr sur 3 Avril 2018, 05:44am

Catégories : #ACTUALITES

Le Journal du dimanche s'est rendu dans l'Aude pour retrouver la femme prise en otage dans le supermarché de Trèbes dont Arnaud Beltrame avait pris la place le 23 mars dernier.

L'acte héroïque d'Arnaud Beltrame a été salué par la France entière le 23 mars dernier lors de l'attaque terroriste dans un supermarché de Trèbes. Le gendarme avait vaillamment pris la place d'une otage retenue par le terroriste. Mais de cette femme on sait peu de choses, à part qu'elle s'appelle Julie V. Le Journal du dimanche, en kiosque ce 1er avril, s'est rendu dans l'Aude afin d'en savoir plus sur elle. Julie habite à Puichéric, elle a 40 ans, une petite fille de 2 ans t demi, et travaillait au supermarché de Trèbes depuis un an environ. Aujourd'hui, elle vit recluse chez elle. Et pour cause, bouleversée par l'attaque, le journal rapporte qu'elle "est l'objet d'un important suivi psychologique".

Car pendant près d'une heure, Julie a été utilisée comme bouclier humain par le terroriste qui pointait un pistolet sur sa nuque, avant que le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame ne négocie pour prendre sa place. A son entourage, elle a ensuite confié : "Il a donné sa vie pour moi, il s'est fait tuer pour que je vive". Après la minute de silence et l'hommage rendu le lundi suivant sur le parking du supermarché, plus personne n'a revu Julie. Selon plusieurs témoins, elle n'était pas non plus présente lors des obsèques de ses collègues, tués dans l'attaque. Le maire de la ville où réside la jeune femme s'est confié au JDD après une visite à son domicile : "Son conjoint m'a ouvert, il m'a dit qu'elle était allongée, qu'elle se reposait. [...] Il m'a confié qu'ils se sont rendus à Paris mercredi pour assister à l'hommage national dans la cour des Invalides. Pour le moment, son épouse reste affectée et elle ne veut voir personne."

source

Commenter cet article

Louis 03/04/2018 22:01

ca vaut la peine de l'écouter ....
https://www.youtube.com/watch?v=OcLbTBvwyFI

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs