Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


MAJ URGENT : 23 diplomates britanniques déclarés «personae non gratae» seront expulsés de Russie

Publié par Brujitafr sur 17 Mars 2018, 09:45am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE, #CONFLICTS DANS LE MONDE

MAJ URGENT : 23 diplomates britanniques déclarés «personae non gratae» seront expulsés de Russie

Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré «personae non gratae» 23 employés diplomatiques de l'ambassade britannique à Moscou et leur a demandé de quitter la Russie dans un délai d’une semaine, annonce la diplomatie russe.

 

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

«23 diplomates de l'ambassade britannique à Moscou sont déclarés personae non gratae et seront expulsés dans un délai d’une semaine», fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères.

Cette information a été communiquée à l'ambassadeur britannique à Moscou, Laurie Bristow, qui a été convoqué ce matin au ministère russe des Affaires étrangères.

«La partie britannique a été avertie que si d'autres mesures de caractère inamical sont prises à l’encontre de la Russie, la partie russe se réserve le droit de mettre en place d’autres mesures de rétorsion», poursuit la diplomatie russe.Le 4 mars dernier, l'ancien colonel du GRU, service de renseignement militaire russe, Sergueï Skripal et sa fille Iulia ont été retrouvés inconscients dans la ville de Salisbury, à 140 km de Londres. Souffrant d'une intoxication à un agent neurotoxique, ils se trouvent actuellement dans un hôpital. Londres a accusé Moscou d'être impliqué dans l'empoisonnement. La Première ministre Theresa May a annoncé l'expulsion de 23 diplomates russes et la suspension des contacts bilatéraux de haut niveau.

Sergueï Skripal a été recruté comme agent double par les services secrets britanniques en 1995. Il a fourni au MI6 les noms de plusieurs dizaines d'agents opérationnels russes sur le sol européen avant d'être démasqué en 2004 puis condamné en 2006 à 13 ans de prison pour haute trahison. Gracié en 2010, il a été livré aux États-Unis aux côtés de trois autres personnes reconnues coupables d'espionnage au profit de Washington, dans le cadre d'un échange qui avait permis à Moscou de rapatrier 10 agents dormants. L'homme vit depuis au Royaume-Uni.

 

Détails à suivre

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs