Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


USA : Fusillade dans un lycée de Floride : de nombreux morts, selon le proviseur = "Tout le monde l'avait prédit"

Publié par Brujitafr sur 15 Février 2018, 06:38am

Catégories : #ACTUALITES, #USA

USA : Fusillade dans un lycée de Floride : de nombreux morts, selon le proviseur = "Tout le monde l'avait prédit"

Une fusillade dans un lycée du sud-est de la Floride a fait de nombreux morts, selon le proviseur de l'établissement. D'après les forces de l'ordre, le tireur a été interpellé.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

La fusillade a eu lieu dans le lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland. Le Shérif a annoncé que le tireur a été interpellé. Il a été identifié comme Nikolas Cruz, né en septembre 1998, dont les publications sur les réseaux sociaux étaient "très alarmantes". Il était armé d'un fusil d'assaut semi-automatique AR-15.

Une fusillade a éclaté le 14 février dans le lycée Marjory Stoneman Douglas à Parkland, dans le sud-est de la Floride. Les pompiers du Margate Fire Department ont fait état dans un premier temps de 20 à 50 blessés, selon CBS Miami. Par la suite, le proviseur du lycée, Robert Runcie, a fait savoir que «de nombreux morts» étaient à déplorer.

Le shérif a déclaré que le tireur avait été interpellé.

«Si vous êtes en contact avec vos enfants, dites-leur de rester calmes et de rester barricadés jusqu'à ce que la police arrive dans leur salle de classe», a recommandé la police de Coral Springs (à proximité de Parkland) en s'adressant aux parents d'élèves sur Twitter.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

"Tout le monde l'avait prédit"

Un étudiant, interrogé par la chaîne locale WSVN-7, a expliqué que le jeune était un "enfant à problème" qui possédait des armes chez lui et qu'il avait parlé de les utiliser. "Il tirait au fusil parce que ça lui procurait une sensation d'ivresse", a-t-il expliqué.

Selon un autre élève, Nicholas Coke, Cruz était un "solitaire" qui avait quitté l'établissement il y a quelques mois pour emménager dans le nord de l'Etat après la mort de sa mère. Il aurait également fait une préparation militaire, selon des sources au Pentagone qui n'ont pas donné de détails.

Le tireur avait déjà eu "beaucoup de problèmes" de comportement au collège, a-t-il ajouté, racontant que Nikolas Cruz avait brisé une fenêtre à coup de pieds.

Un autre lycéen, interrogé sur les lieux de la fusillade par la chaîne locale WJXT, a affirmé que le passage à l'acte de Nikolas Cruz était prévisible.

"Honnêtement, beaucoup de gens disaient que ce serait lui" qui "arroserait le lycée", a indiqué l'élève que la chaîne n'a pas identifié.

"Au final, tout le monde l'avait prédit", a-t-il ajouté, soulignant que Nikolas Cruz connaissait bien les lieux et les procédures de sécurité en vigueur dans le lycée en cas de coups de feu.

"Il était au deuxième étage, il connaît la disposition des classes, il savait où seraient les élèves", a-t-il expliqué. "Il est habitué aux exercices anti-incendie, il est préparé."

source

«Ce qui s'est passé c'est que l'alarme à incendie a sonné et nous avons tous pensé que c'était un exercice parce qu'on avait déjà eu une fausse alerte incendie alors on ne l'a pas prise au sérieux, et tout à coup on a entendu des coups de feu de l'autre côté de l'école», a confié un élève sur la chaîne locale WSVN 7 News. Racontant comment il s'était échappé, il a expliqué : «Nous avons pris un chemin à l'arrière, en file indienne dans la nature.»

Les images des télévisions locales montraient plusieurs dizaines de personnes sortant de l'école souvent les mains en l'air ou croisées derrière la tête.

Des ambulances, des camions de pompiers ainsi qu'une longue cohorte de voitures de police et plusieurs véhicules blindés d'un groupe d'intervention étaient stationnés près du lycée.

Trump : «Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait se sentir en danger dans une école américaine»

Le président Donald Trump «a été informé de la fusillade dans une école en Floride», a fait savoir la Maison Blanche. «Nous surveillons la situation», a-t-elle précisé. Le chef d'Etat a de son côté tweeté : «Aucun enfant, enseignant ou quiconque, ne devrait se sentir en danger dans une école américaine.»

Commenter cet article

44pastrump994 19/02/2018 18:56

La menace la plus évidente et la plus réelle pour les Américains est aujourd'hui le "suprémacisme blanc" diffusé par de nombreuses milices et groupes paramilitaires (autour de 900 aux Etats-Unis !!).Ces groupuscules bien organisés et composés de militants totalement fanatisés sont particulièrement dangereux.Leurs membres sont prêts à tout pour semer la terreur.Leurs actions terroristes sont d'autant plus efficaces que les pouvoirs publics ne semblent pas vraiment leur prêter d'attention.Qui plus est M.Trump a toujours manifesté à leur égard une étonnante complaisance (M.David Duke et son puissant K.K.K. !!).Désormais cette complaisance n'est plus seulement étonnante,elle est coupable.Au point que la propre fille du chef de l’Etat américain s'en est émue publiquement et a exprimé son désaccord.Le suprémacisme blanc n'est pas qu'une "tâche",une "ordure",une insulte pour le pays de la liberté,il est une menace,une dangereuse menace pour la sécurité publique.La fusillade de Parkland,en Floride,était sans doute la fusillade de trop.La responsabilité de M.Trump est donc engagée (elle le serait dans tout pays démocratique).Les terroristes suprémacistes se sentent pousser des ailes depuis que M.Trump est au pouvoir.Tant et si bien que la question n’est pas vraiment « sécuritaire » elle est surtout politique.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs