Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Assurance Maladie : tout ce qui va changer pour vous

Publié par Brujitafr sur 17 Février 2018, 06:39am

Catégories : #SANTE, #ECONOMIE - FINANCE

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et l’Assurance maladie ont signé, jeudi 15 février, une nouvelle « convention d’objectifs et de gestion » qui devrait changer en profondeur le fonctionnement de la Sécurité sociale.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Assurance Maladie : tout ce qui va changer pour vous

Les médecins seront libres de choisir le tiers payant

L’Assurance maladie connaîtra de nombreux changements dans les années à venir, et ces derniers seront au menu d’une nouvelle convention, qui sera signée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et la Sécurité sociale, jeudi 15 février 2018. Au programme : un tiers payant à la carte, l’élargissement du nombre de bénéficiaires de la CMU-C et la lutte active contre les déserts médicaux.

Le tiers payant ne sera finalement pas généralisé. Face à la fronde de certains médecins, le gouvernement a changé son fusil d’épaule et a convenu que seuls les professionnels de santé qui le souhaitent pourraient en faire bénéficier leurs patients.

Des professionnels de santé forcés de s’installer dans certaines zones

Pour lutter contre les déserts médicaux, le ministère de la Santé a opté pour la force et désormais, certaines professions n’auront plus le loisir de s’installer où bon leur semble, sous peine de priver leurs patients du remboursement de leurs soins par la Sécurité sociale. C’est le cas des infirmières, des kinésithérapeutes ou encore des sages-femmes.

Ils seront désormais 7,1 millions à bénéficier de la couverture maladie universelle (CMU). Et pour faire un geste envers les professionnels de santé, qui se sont toujours plaints d’une trop grande lenteur administrative pour obtenir le remboursement de ces consultations, le gouvernement a promis des démarches simplifiées. Finalement, cette « convention d’objectifs et de gestion » devrait de nouveau s’attaquer aux dépassements d’honoraires, pour espérer augmenter de 4% le nombre de consultations et d’actes sans dépassement d’ici à 2020.

source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

zelectron 17/02/2018 09:43

ceci est un aveu du gouvernement de la faillite du socialisme

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs