Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


ALERTE - ISRAEL:...l'ambassade US à Jérusalem ouvrira en mai

Publié par Brujitafr sur 24 Février 2018, 08:07am

Catégories : #ACTUALITES, #USA, #Nouvel Ordre Mondial

En principe c'était prévu d'ici 2020...

L’ambassade américaine de Jérusalem ouvrira avant 2020, assure Mike Pence en Israël

Les Etats-Unis « pressent fortement » les dirigeants palestiniens de revenir à la table des négociations, a ajouté le vice-président américain.

Le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, a assuré lundi 22 janvier devant le Parlement israélien que l’ambassade américaine en Israël ouvrirait à Jérusalem avant fin 2019, à la suite de la décision du président Donald Trump de reconnaître la Ville sainte comme la capitale d’Israël.

« En reconnaissant enfin Jérusalem comme la capitale d’Israël, les Etats-Unis ont choisi de préférer les faits à la fiction – et ces faits sont la seule fondation possible à une paix juste et durable », a déclaré M. Pence devant la Knesset.

Les Etats-Unis « pressent fortement » les dirigeants palestiniens de revenir à la table des négociations, a aussi déclaré le vice-président américain, face à la décision de la direction palestinienne de geler les contacts avec les officiels américains.

Lire aussi :   Mike Pence se rend en Israël mais ne rencontrera pas l’Autorité palestinienne

De son côté, le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a appelé lundi les Etats membres de l’UE à reconnaître « rapidement » la Palestine comme un Etat indépendant, jugeant qu’il n’y avait pas de « contradiction » avec « une reprise des négociations » de paix avec Israël.

Une visite snobée par les Palestiniens

M. Pence est arrivé dimanche soir en Israël pour une visite de moins de quarante-huit heures placée sous le signe du remerciement israélien et du courroux palestinien, après la décision du président Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël. Les relations se sont tendues entre les autorités palestiniennes et les Etats-Unis, depuis la décision de M. Trump.

Les dirigeants palestiniens ont décidé de snober M. Pence qui, fait exceptionnel, ne rencontrera aucun d’entre eux au cours de cette ultime étape de sa première tournée dans la région. Elle l’a conduit auparavant en Egypte et en Jordanie.

Lire aussi :   Isolés sur Jérusalem à l’ONU, les Etats-Unis sauvent la face

Le statut de Jérusalem est l’une des questions les plus épineuses du conflit israélo-palestinien. Israël, qui s’est emparé de Jérusalem-Est par la force en 1967, l’a annexée et proclame toute la ville sa capitale indivisible. L’annexion est illégale pour l’ONU. Les Palestiniens revendiquent Jérusalem-Est comme la capitale de l’Etat auquel ils aspirent.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2018/01/22/l-ambassade-americaine-de-jerusalem-ouvrira-avant-2020-assure-mike-pence-en-israel_5245279_3218.html#lP1mUZhc38JRFM1p.99

 

Ils ont donc avancé la date, il suffira d'un missile qui tombe par hasard dessus pour engager automatiquement les USA dans le conflit avec ISRAEL contre l'IRAN-SYRIE-RUSSIE

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

ALERTE - ISRAEL:...l'ambassade US à Jérusalem ouvrira en mai

L'ambassade des États-Unis à Jérusalem ouvrira en mai

ALERTE - ISRAEL:...l'ambassade US à Jérusalem ouvrira en mai

Cette décision explosive, annoncée début décembre, devrait coïncider avec le 70e anniversaire de la création d'Israël.

Les Etats-Unis prévoient de transférer leur ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem au moi de mai, suivant une décision qui rompt avec la politique observée depuis des décennies par l'administration américaine et risque d'accentuer les tensions au Proche-Orient. Donald Trump avait annoncé le 6 décembre que les Etats-Unis reconnaissaient Jérusalem comme la capitale d'Israël et avait demandé au département d'Etat de préparer le déménagement de la représentation diplomatique américaine en Israël.

"Au mois de mai, nous allons déplacer l'ambassadeur et une petite équipe à Arnona", le complexe qui abrite actuellement les activités consulaires du consulat général des Etats-Unis à Jérusalem, a dit vendredi un responsable américain, qui a souhaité garder l'anonymat. "Ce qui va se passer en mai est qu'un panneau sera mis à Arnona pour indiquer que le bâtiment est l'ambassade des Etats-Unis", a-t-il ajouté, précisant toutefois que la majorité des employés diplomatiques américains resteront à Tel Aviv.

Une installation qui coïncide avec le 70e anniversaire de la création d'Israël. Ce transfert semble intervenir plus tôt que prévu. Le vice-président Mike Pence avait indiqué le mois dernier lors d'un discours devant la Knesset que le déménagement à Jérusalem aurait lieu d'ici la fin de 2019. L'installation à Jérusalem va coïncider avec le 70e anniversaire de la création de l'Etat d'Israël dont l'indépendance a été proclamée le 14 mai 1948, a précisé le responsable américain. L'annonce a été accueillie de manière enthousiaste par le ministre israélien du Renseignement Israël Katz dans un message sur Twitter.

"Il n'y a pas de plus grand cadeau que celui-ci ! La décision la plus juste et la plus correcte. Merci, ami !" écrit le ministre. Israël a prévu de célébrer ce 70e anniversaire les 19 et 20 avril. Les Palestiniens ont aussitôt condamné l'annonce américaine. C'est "une provocation pour les Arabes, musulmans et chrétiens. Par une telle décision, l'administration Trump finit de s'isoler complètement et devient une partie du problème et non plus de la solution", a dit le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat.

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs