Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


MAJ Le ministre Gérald Darma­nin rattrapé par une accu­sa­tion de viol

Publié par Brujitafr sur 28 Janvier 2018, 17:43pm

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

Du piston sur fond de plan Q : c’est dard man hein ?

 

MAJ

Les faits remonteraient à 2009. La plaignante, sympathisante de l'UMP et mariée à un ingénieur, s'emploie à l'époque à vouloir nettoyer son casier judiciaire. D'après le quotidien, cette ancienne call-girl de 37 ans ne digère pas une condamnation de 2004 et confirmée en appel pour «chantage, appels malveillants et menace de crime». À la fin des années 1990, elle s'en était prise à son compagnon de l'époque, l'accusant de lui avoir volé de l'argent. Lui, avait porté plainte et elle avait été condamnée.

Opposée au traitement judiciaire qui lui a été réservé, Sophie Spatz a alors contacté de nombreux élus pour faire rouvrir son dossier. Malgré les promesses, rien ne se passe et en mars 2009, elle décide de contacter l'UMP. Elle est reçue par Gérald Darmanin, 26 ans, alors chargé de mission au service des affaires juridiques du parti et conseiller municipal de Tourcoing. L'entretien se passe bien, raconte Le Monde. Le jeune élu serait allé dans son sens et lui aurait promis d'écrire une lettre à la Garde des sceaux, Rachida Dati.

«Je me dis que je suis obligée: demain, j'aurais ma lettre»

À peine le rendez-vous terminé, Gérald Darmanin l'aurait recontacté pour lui proposer un dîner. Elle préfère un café ou un déjeuner. Il insiste, elle accepte car elle «tient à cette lettre». Tous deux se retrouvent au restaurant «Chez Françoise», près de l'Assemblée nationale. Elle raconte la scène au Monde: «On aborde le dossier rapidement. Il me dit qu'il va faire le maximum. Je suis aux anges. À un moment, il s'approche de moi, il met sa main sur la mienne: “Il va falloir m'aider vous aussi.” Tout s'effondre», poursuit-elle. «Je ne suis pas une gamine, j'ai compris tout de suite». Quelques instants plus tard, «je lui dis que je vais rentrer. Mais il me demande de venir avec lui aux Chandelles [un club libertin] car il ne peut pas y entrer seul.»

Sophie Spatz le suit mais se sent prise «en otage». «Je me dis que je suis obligée: demain, j'aurai ma lettre», dit-elle. Il ne se passe rien dans le club en question mais au moment où elle compte partir, celui-ci la convainc de le suivre à l'hôtel. Son avocate, Me Elodie Tuaillon-Hibon, décrit la suite dans la plainte: elle est restée longuement enfermée dans la salle de bains. «Hélas, constatant que l'acte était toujours “au programme”, (…) malgré tous ces détours, elle avait dû finir par s'y plier». Quelques mois plus tard, en novembre 2009, Gérald Darmanin écrit la fameuse lettre tant réclamée à Michèle Alliot-Marie, devenue Garde des sceaux entre-temps. Pas de quoi apaiser Sophie Spatz qui décide de dénoncer les pratiques de l'élu auprès de l'UMP mais ne porte pas plainte.

Plainte pour dénonciation calomnieuse

Ce n'est qu'en mai 2017, lorsque Gérald Darmanin est nommé au gouvernement, qu'elle décide de porter plainte. Son mari, lui, écrit à François Bayrou, alors ministre de la Justice, qui transmet le courrier au procureur. Un mois plus tard, Sophie Spatz dépose plainte pour «viol» contre Gérald Darmanin. Comme c'est le cas dans toutes les affaires d'agression sexuelle et de viol, le procureur ouvre une enquête préliminaire de manière automatique et la confie à la police judiciaire. De son côté, le ministre dépose une plainte pour dénonciation calomnieuse le 17 juin 2017. Les investigations auront toutefois du mal à avancer. «La plaignante n'ayant pas répondu aux convocations des enquêteurs, cette procédure a fait l'objet d'un classement sans suite le 11 juillet 2017», nous confirme le parquet de Paris ce samedi. Motif du classement: absence d'infraction.

Les mois passent et le 15 janvier dernier, Gérald Darmanin - qui n'est plus membre des Républicains - évoque cette affaire sur France Info, sans rentrer dans les détails. «Une enquête a été ouverte par François Molins, il y a eu des investigations. Au bout d'un certain temps, cette enquête ne donnant rien - évidemment, puisque tout cela est faux - elle a été clôturée, pour ‘absence totale d'infraction'», raconte le ministre de l'Action et des Comptes public qui dit en avoir «gardé une blessure». Parallèlement, Sophie Spatz, aujourd'hui âgée de 46 ans, adresse un nouveau courrier au procureur indiquant qu'elle souhaite être entendue. Conséquence, l'enquête est rouverte le 22 janvier et les enquêteurs l'interrogent le 25 janvier, c'est-à-dire jeudi. Selon Le Monde, elle aurait été entendue pendant huit heures.

Un viol «par surprise»

Y a-t-il eu relation sexuelle ce soir-là? Si oui, était-elle consentie? Voici les questions auxquelles les enquêteurs vont devoir répondre. Ensuite, tout l'enjeu sera de savoir si la justice va retenir la qualification de viol. Un élément important puisque si ce n'est pas le cas, les faits seront considérés comme prescrits. Mais pour l'avocate de Sophie Spatz, cela ne fait aucun doute. Me Elodie Tuaillon-Hibon estime que le consentement aurait été acquis «par surprise». En face, les conseils du ministre, Mathias Chichportich et Pierre-Olivier, déclarent au Monde que cette plainte est «une grossière intention de nuire» de la part «d'une personne qui a déjà fait l'objet d'une condamnation pénale pour des faits de chantage». Ces assucations, ajoutent-ils auprès de l'AFP, «ne résistent ni à l'analyse des faits, ni à l'application du droit».

source

MAJ Le ministre Gérald Darma­nin rattrapé par une accu­sa­tion de viol

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris

Après avoir accusé une première fois Gérald Darma­rin de viol en 2017, une femme de 46 ans vient à nouveau de dépo­ser plainte contre le ministre de l'Action et des Comptes publics. Une enquête a donc auto­ma­tique­ment été ouverte par le parquet de Paris.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

 

RAPPEL :

4000 € la semaine et alors, c’est pas cher !


Vous allez pas chialer pour 5 €/mois en moins sur vos allocs ??? Si ?

Meuuhhh non…

VACANCES « Mediapart » révèle ce mercredi que Gérald Darmanin et Sébastien Lecornu passent leurs vacances dans la villa d’un ex-trafiquant de cannabis. Darmanin affirme vouloir porter plainte pour diffamation…

Dans son édition du samedi 28 janvier 2018, le jour­nal Le Monde révèle que le ministre de l'Action et des Comptes publics est visé par une accu­sa­tion de viol. Selon le quoti­dien, une ex-call girl de 46 ans a en effet déposé plainte contre Gérald Darma­rin pour des faits remon­tant à l'année 2009. Comme le veut la loi, une enquête préli­mi­naire a donc été auto­ma­tique­ment ouverte par le parquet de Paris pour tenter démê­ler le vrai du faux. Selon la plai­gnante, le viol aurait été commis suite à un service rendu par le ministre, alors que celui-ci était encore chargé de mission des services juri­diques de l’UMP.

En 2009, Gérald Darma­rin n'est encore âgé que de 26 ans. Il est appro­ché par une jeune femme solli­ci­tant son aide dans un dossier judi­ciaire. Sophie Spatz assure qu'en échange de ce service, le ministre l'aurait violée dans une chambre d'hôtel. Si elle ne contacte pas initia­le­ment la justice pour dépo­ser plainte, la nomi­na­tion comme ministre de Gérald Darma­rin en mai 2017 pousse son mari à écrire une lettre de dénon­cia­tion à l'encontre de l'ancien chargé de mission. Trans­mise au procu­reur, la missive déclenche l'ouver­ture d'une enquête sur ce viol supposé. Pour­tant, le 11 juillet 2017, la procé­dure est clas­sée sans suite pour « absence totale d'infrac­tion ». Sophie Spatz a en effet refusé de répondre aux appels et convo­ca­tions répé­tées des enquê­teurs en charge du dossier. Gérald Darma­rin dépose à son tour une plainte contre son accu­sa­trice pour « dénon­cia­tion calom­nieuse ».

Voilà que début janvier 2018, la plai­gnante se trouve conseillée par une nouvelle avocate. Celle-ci la convainc de dépo­ser à nouveau plainte. Sophie Spatz s'exécute. L'enquête est donc rouverte auto­ma­tique­ment par le parquet de Paris. L'accu­sa­trice est convoquée le 25 janvier puis enten­due durant huit heures par les offi­ciers de police judi­ciaire. Les avocats de Gérald Darma­rin rappellent de leur côté que madame Spatz a été condam­née en 2004, en appel, à 10 mois de prison avec sursis et 15 000 euros de dommages et inté­rêts pour chan­tage, appels malveillants et menace de crime à l'encontre d'un ex-compa­gnon. Aux enquê­teurs, désor­mais, de faire la part des choses. Sans quali­fi­ca­tion de viol, la pres­crip­tion entrera en jeu et toute autre pour­suite pour d'éven­tuelles infrac­tions sexuelles sera aban­don­née.

source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

anath 02/02/2018 11:35

Respect de la présomption d'innocence : pourquoi Gérald Darmanin doit rester au gouvernement
https://www.mesopinions.com/petition/politique/respect-presomption-innocence-gerald-darmanin-rester/38842

Il est un principe dans le droit français selon lequel une personne suspectée d'infraction est considérée innocente tant que sa responsabilité n'est pas légalement prouvée. Peut-être serait-il sage que certaines et certains s'en rappellent et laissent la justice faire son travail avant d'en appeler à la sortie du gouvernement d'un ministre.
Pour rappel, une enquête est automatiquement ouverte en cas de plainte pour viol. Cela signifie que si quelqu'un accuse une personne de viol, quels que soient les faits, cette personne sera visée par une enquête.
Si le combat contre le harcèlement et les violences sexuelles est important, nécessaire, médias et réseaux sociaux ne doivent pas avoir vocation à devenir des tribunaux ou des places de lynchage public modernes. Seule la justice est à même d'établir l'innocence ou la culpabilité de M. Darmanin.
C'est pourquoi, sauf en cas de mise en examen, il ne doit pas quitter le gouvernement.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs