Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


La liste noire des produits taisant la présence de nanoparticules

Publié par Brujitafr sur 26 Janvier 2018, 09:33am

Catégories : #ACTUALITES, #SANTE

L'UFC Que Choisir a déposé plainte contre neuf groupes agro-alimentaires et cosmétiques pour n’avoir pas mentionné la présence de nanoparticules dans 16 produits testés (confiseries, dentifrice, déodorant...).

La liste noire des produits taisant la présence de nanoparticules

Accédez aux résultats du comparatif Nanoparticules dans l'alimentation, les cosmétiques et les médicaments

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

La présence de nanoparticules a été décelée dans 16 produits testés et connus, comme les M&M's Peanut. © Shutterstock

La présence de nanoparticules a été décelée dans 16 produits testés et connus, comme les M&M's Peanut. © Shutterstock

Des nanoparticules dans 16 produits testés et connus

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir a annoncé, mardi 23 janvier 2018, déposer neuf plaintes contre des fabricants de produits alimentaires et de cosmétiques après avoir décelé la présence de nanoparticules dans « 16 produits » testés et connus, comme les M&M's Peanut, le déodorant Sanex Natur 48h, le dentifrice Aquafresh triple protection, la soupe « Poule au Pot » de Casino, ou encore le stick à lèvres nourrissant Avène.

Dans un communiqué, l'association précise qu'elle dépose plainte « pour non-respect de l’obligation légale de signalement sur l’emballage ». Sur les 16 produits analysés, seuls trois mentionnent la présence de nano-matériaux sur leur emballage.

Un texte européen exige un étiquettage sur les nano-particules

Interrogée sur franceinfo, Fabienne Maleysson rappelle pourtant : « Un texte européen exige une indication sur l'étiquette depuis trois ans et il y a un arrêté qui est venu le rappeler en France ». Et de préciser que cet arrêté de 2013 précise que « compte tenu des incertitudes sur les risques sanitaires concernant les nanoparticules dans les produits de consommation ça doit être étiqueté dès la première nanoparticule présente ».

Pour rappel, les nano-particules sont des substances mesurant moins de 100 nanomètres et couramment utilisées par l’industrie agroalimentaire et cosmétique pour leurs propriétés anti-agglomérantes, antibactériennes ou opacifiantes.

source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

zelectron 26/01/2018 06:10

et si il n'y avait que ces 9 produits !
par exemple les nano et subnano-particules issues des pneus et des routes lorsqu'on les emprunte à toutes les vitesses et qu'on freine !
et tellement d'autres secteurs . . .

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs