Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Vignette pour financer les routes : est-elle vraiment prévue pour 2018 ?

Publié par Brujitafr sur 19 Décembre 2017, 18:07pm

Catégories : #ACTUALITES

Vignette pour financer les routes : est-elle vraiment prévue pour 2018 ?

Selon le Parisien, elle permettrait de financer les travaux du réseau routier, dont l'état se dégrade ces dernières années.

L'Etat dément.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

 

[Mis à jour le 18 décembre à 18h07] Après la vignette verte disparue au tournant des années 2000 puis la vignette Crit'Air pour lutter contre la pollution, verra-t-on prochainement une nouvelle pastille envahir les pare-brises de nos voitures ? C'est l'une des pistes étudiées par une mission du ministère des Transports selon Le Parisien. Cette vignette permettrait de financer l'entretien des routes, dont l'état ne cesse de se dégrader. Autrefois référence mondiale, le réseau routier français est tombé à la 7e position du classement. La mission donne des exemples : la moitié du marquage au sol n'est plus jugé performant (absence de marquage, marquage effacé ou non adapté). Nids de poules et pertes d'adhérence  du bitume sont aussi constatés à l'approche des gros frimas de l'hiver, source d'inquiétude pour les experts. Interrogé par France Info en réaction à cette nouvelle, le ministère des Transports a démenti l'information ce lundi matin. "Il n'a tout simplement jamais été envisagé d'instaurer une vignette sur les automobilistes", déclare le ministère.

 

La dégradation du réseau routier est surtout liée à la diminution des montants accordés à l'entretien des routes. Les professionnels du secteur affirment qu'ils ont perdu 30% de leur activité en cinq ans suite à cette baisse des crédits, renforcée par le passage de la gestion des routes départementales de l'Etat aux élus locaux (mairies et conseils départementaux). Or ces derniers peinent à trouver les budgets nécessaires. Selon l'étude du Parisien, le montant indispensable pour assurer l'entretien des routes serait de trois à cinq milliards d'euros par an. La France comptant près de 40 millions de voitures en circulation, financer cet entretien uniquement par le biais d'une vignette automobile reviendrait à la facturer entre 75 et 125 euros par véhicule. D'autres moyens sont toutefois envisagés : augmentation des taxes sur l'essence ou facturation au kilomètre de la circulation des poids-lourds comme des voitures (en les géo-localisant ?).

SOURCE

Commenter cet article

Fanto 19/12/2017 22:41

les millions voir milliards de l'argent récolté par le raquet des radars, qui soit disant devait être répercuté pour l'entretien des routes !!!!

L'on nous prend pour des cons !
normal, nous sommes des mougeons !

zelectron 19/12/2017 09:03

La TICPE (ex TIPP) sert donc aux bals et fredaines républicaines ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs