Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


La chaîne Hadashot a affirmé que Trump allait annoncer le transfert de l'ambassade US dans les prochains jours

Publié par Brujitafr sur 30 Novembre 2017, 11:07am

Catégories : #ACTUALITES

Transfert de l'ambassade à Jérusalem: Washington n'a "rien à annoncer"

La chaîne Hadashot a affirmé que Trump allait annoncer le transfert de l'ambassade US dans les prochains jours
La chaîne Hadashot a affirmé que Trump allait annoncer le transfert de l'ambassade US dans les prochains jours
 
Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

La Maison Blanche a jugé mercredi "prématurées" les informations selon lesquelles les Etats-Unis s'apprêteraient à annoncer le transfert de leur ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, promesse électorale de Donald Trump.

"Ce sont des informations prématurées. Nous n'avons rien à annoncer", a déclaré Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif.

Plus tôt dans la soirée, la chaîne israélienne Hadashot (anciennement Channel 2) avait rapporté que, pour le gouvernement israélien, il était "hautement probable" que le président Trump déclare dans les prochains jours la reconnaissance de Jérusalem comme capitale officielle (d'Israël) et annonce "le début des préparatifs en vue du transfert de l'ambassade", citant des sources au sein de l'appareil d'Etat.

"Trump ne veut pas signer le décret de renoncement et subit la forte pression des évangéliques, il n'attend donc pas le plan diplomatique", a ajouté une journaliste de la chaîne sur Twitter.

"Donner sa chance"

Mardi, le vice-président américain Mike Pence a déclaré que Trump "envisageait sérieusement" de déplacer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, alors que le président américain avait indiqué en octobre qu'il mettait de côté cette promesse électorale.

Le vice-président, attendu en Israël en décembre, a fait cette déclaration à New-York lors d'un discours prononcé à l'occasion de la célébration du 70e anniversaire de l'adoption d'une résolution de l'ONU ayant conduit à la création de l'Etat d'Israël.

"Le président Donald Trump étudie sérieusement quand et comment déplacer l'ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem", a dit Mike Pence devant des diplomates et dirigeants juifs réunis au Queens Museum.

Les voyages de Trump et la prophétie du Shalom,

C'est dans ce bâtiment qui servait de résidence temporaire à l'ONU peu après sa création que, le 29 novembre 1947, l'Assemblée générale des Nations unies avaient approuvé un partage de la Palestine en trois entités permettant la coexistence d'un Etat juif et d'un Etat arabe tandis que Jérusalem et sa banlieue restaient sous contrôle international.

Le 7 octobre, Donald Trump avait indiqué que, contrairement à l'une de ses promesses de campagne, l'ambassade américaine en Israël ne serait pas déménagée de Tel-Aviv à Jérusalem avant de tenter de relancer le processus de paix israélo-palestinien.

"Je veux donner sa chance" à ce processus "avant de penser à déménager l'ambassade à Jérusalem", avait déclaré Donald Trump lors d'une émission télévisée. "Nous prendrons une décision dans un avenir pas trop éloigné", avait-il précisé.

Début juin, la Maison Blanche avait annoncé que Donald Trump, qui s'était maintes fois engagé à déplacer la chancellerie américaine dans la Ville sainte, avait finalement repoussé sa décision d'au moins six mois.

Ce dossier est revenu à son gendre Jared Kushner chargé par le président américain de relancer un processus de paix au point mort depuis le printemps 2014.

Une loi du Congrès adoptée en 1995 stipule que la représentation diplomatique de Washington dans l'Etat hébreu doit se trouver à Jérusalem. Mais depuis deux décennies, une clause dérogatoire, signée tous les six mois par tous les présidents américains successifs, permet à l'exécutif américain de bloquer son application

Commenter cet article

ANONYME 30/11/2017 13:12

Le corps de l'article dit le contraire de ce qu'affirme le titre... comme toujours sur ce site

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs