Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Thierry de Montbrial : «Les religions restent un marqueur fondamental de l'identité des peuples» MAIS plaide pour une nouvelle gouvernance mondiale.

Publié par Brujitafr sur 9 Octobre 2017, 05:24am

Catégories : #ACTUALITES, #Nouvel Ordre Mondial

Thierry de Montbrial : «Les religions restent un marqueur fondamental de l'identité des peuples» MAIS plaide pour une nouvelle gouvernance mondiale.

Dans son livre «Vivre le temps des troubles», le président-fondateur de l'Ifri (Institut français des relations internationales), met en garde contre la croyance naïve dans les bienfaits illimités de la technologie et la résignation à un monde barbare et angoissant. Il plaide pour une nouvelle gouvernance mondiale.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

LE FIGARO.- En quoi la mondialisation a-t-elle cassé tous nos repères?

Thierry DE MONTBRIAL.- C'est moins la mondialisation qui a cassé nos repères que tout ce qui l'a précédée: les ravages des deux guerres mondiales, la transformation de notre vision du monde par les révolutions scientifiques (mathématiques et logique, théorie de la relativité, mécanique quantique, sciences et technologies de l'information, sciences de la vie…) N'oublions pas les armes nucléaires. Sur un autre plan, on n'a jamais vu pareille transformation des mœurs à une échelle aussi grande qu'au XXe siècle. En conséquence, le troisième millénaire s'ouvre avec une rupture totale de la façon dont l'homme se représente sa place sur la terre et dans l'univers.

«À la fausse religion du communisme a succédé celle de la technologie, de la transhumanisation et de l'immortalité. Il y a là excès de naïveté et d'orgueil»

Vous appelez à cesser de croire en un occidentalisme triomphant et en un homme prométhéen. Cette croyance relève-t-elle d'un excès de naïveté ou d'un excès d'orgueil?

Les deux aspects sont en effet liés. L'«occidentalisme triomphant» n'a cessé de perdre du terrain avec les deux guerres mondiales et leurs suites (décolonisation, ...

SUITE et source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

ummite 09/10/2017 08:57

QUELLE FORMIDABLE SURPRISE PTDR !!
C'EST UN MEMBRE INFLUENT DU BILDERBERG . DÏNE AU SIECLE

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs