Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

L'esprit est comme un parapluie = il ne sert que s'il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Catalogne : Madrid affirme avoir fermé la plupart des bâtiments devant servir à la tenue du scrutin

Publié par Brujitafr sur 1 Octobre 2017, 06:34am

Catégories : #ACTUALITES, #EUROPE

Catalogne : Madrid affirme avoir fermé la plupart des bâtiments devant servir à la tenue du scrutin

Les Catalans doivent se prononcer sur l'indépendance de leur région le 1er octobre. Mais les autorités espagnoles, qui ont interdit le scrutin, tentent par tous les moyens d'empêcher son organisation.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Le ministère de l'Intérieur espagnol a fait savoir, le soir du 30 septembre, que la plupart des bâtiments publics qui devaient être utilisés pour organiser le référendum sur l'indépendance catalane (un scrutin interdit par la justice espagnole), ont été fermés.

Plusieurs milliers d'opposants au référendum d’autodétermination de la Catalogne se sont rassemblés le 30 septembre sur la place Urquinaona, à Barcelone.

La police a mis sous scellés plus de la moitié des 2 300 bureaux de vote en Catalogne, selon le représentant du gouvernement espagnol en Catalogne.

«Sur les 2 315 bureaux de vote [...] 1 300 ont déjà été mis sous scellés par la police catalane», a expliqué à la presse étrangère le préfet Enric Millo.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

L'AFP a rapporté que la justice espagnole avait ordonné la fermeture des écoles et autres locaux pouvant être utilisés pour accueillir la consultation interdite par Madrid du 1er octobre. Elle a aussi ordonné à la police régionale, les Mossos d'Esquadra, de surveiller l'entrée de tout matériel électoral et de le confisquer au besoin.

Julian Assange estime que les autorités espagnoles ont déclenché en Catalogne «la première guerre sur internet du monde».

Madrid a notamment envoyé la garde civile dans un bâtiment de télécommunications de Barcelone afin de bloquer 29 applications que le gouvernement catalan comptait utiliser pour organiser le vote et compter les voix.

suite et source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

Tietie007 01/10/2017 09:18

Je vois pas trop l'intérêt de ce référendum.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

weblogs