Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Joue-la comme Trump ? Macron moqué sur Twitter pour la mise en scène de sa signature de loi sur la moralisation de la vie publique

Publié par Brujitafr sur 16 Septembre 2017, 16:52pm

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

Emmanuel Macron, Nicole Belloubet, ministre de la Justice et Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, le 15 septembre 2017, lors de la signature de la loi sur la moralisation de la vie publique, dans le bureau de l'Elysée.

Emmanuel Macron, Nicole Belloubet, ministre de la Justice et Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, le 15 septembre 2017, lors de la signature de la loi sur la moralisation de la vie publique, dans le bureau de l'Elysée.

La promulgation de la loi pour la Confiance dans la vie politique, promesse électorale phare du président, a été immortalisée dans un type de mise en scène rappelant quelque peu les usages de la Maison Blanche. La Twittosphère n'a pas raté l'Elysée.

La loi sur la moralisation de la vie publique était quasi-unanimement souhaitée par la classe politique. Emmanuel Macron avait promis l'exemplarité concernant le contrôle des frais, la probité des élus ou les embauches de collaborateurs.

Pour la signature de la promulgation de cette loi, définitivement adoptée, par l'Assemblée nationale le 9 août 2017, le président de la République avait convoqué le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, et la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, dans son bureau de l’Elysée. Il a tweeté la photo de ce moment historique, sur laquelle on le voit attablé alors que ses collaborateurs, debout, l'encadrent…

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Cette mise en scène n'est pas sans rappeler celle employée par la présidence américaine, et dont raffole tout particulièrement Donald Trump. Une façon de faire que la presse ne feint pas d'ignorer, soulignant la manièrale théâtre dont le 45e président des Etats-Unis promulgue ses lois. La signature de ses premiers textes législatifs, comme celui s'attaquant aux ONG étrangères finançant l'IVG ou celui par lequel les Etats-Unis se retirent du traité transpacifique, avait généré des clichés très commentés sur les réseaux sociaux. 

Une loi de moralisation revue à la baisse

La loi sur la moralisation de la vie publique était très attendue, après les scandales liés aux assistants parlementaires familiaux et aux accusations d'emplois fictifs visant certains membres de la classe politique. Or, l’ambition de cette loi a été revue à la baisse.

Le projet de loi initialement présenté le 1er juin par François Bayrou, alors ministre de la Justice, prévoyait d'interdire aux parlementaires d'employer des membres de leur famille. Une interdiction qui figure bien dans la loi actuelle. Mais l’obligation faite aux parlementaires de présenter un casier vierge n’est plus exigée, par crainte d'un «risque d'inconstitutionnalité». A la place, on trouve un renforcement des peines d'inéligibilité et une «peine complémentaire obligatoire d'inéligibilité» en cas de manquement à la probité, qui caractérise des faits de discrimination, injure ou diffamation publique, provocation à la haine raciale, sexiste ou à raison de l'orientation sexuelle.  

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Autre recul par rapport à la loi initiale, les députés et sénateurs ne pourront plus exercer d'activités de conseil en cours de mandat… sauf si leur mission a commencé plus d’un an avant leur élection. 

La twittosphère se déchaîne

La mise en scène et la promulgation d’une loi quelque peu dénaturée est loin d'avoir fait l'unanimité sur Twitter. Certains internautes se sont ainsi moqués de l'esthétique «trumpienne» du cliché présidentiel.

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

Doctorix 16/09/2017 10:06

Ca commence bien: Laurent Wauquiez, deux mois au conseil d'Etat, et treize ans de retraite.
http://www.leparisien.fr/politique/pour-2-mois-au-conseil-d-etat-laurent-wauquiez-cumule-13-ans-de-droits-a-la-retraite-13-09-2017-7258332.php

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<