Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


11 vaccins obligatoires ? Rien n’est joué !

Publié par Brujitafr sur 1 Septembre 2017, 17:38pm

Catégories : #ACTUALITES, #SANTE

Alternative santé – Lettre n° 206 du 31/08/2017 –
    Bonjour à tous,
Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.
Nouvelle annonce glaçante aujourd’hui de la ministre de la Santé. Agnès Buzyn a confirmé sur CNEWS qu’à compter du 1er janvier 2018,  11 vaccins deviendraient obligatoires pour nos enfants, malgré l’opposition d’un Français sur deux à cette mesure, aussi imprudente médicalement que violente socialement.
Magnanime, elle ajoute : « Nous laisserons le temps aux familles de se mettre en ordre de marche. »
Le choix de cette rhétorique militaire, qui ferait de chaque citoyen un bon petit soldat censé rentrer dans le rang sans poser de question, est aux antipodes de notre vision de la démocratie sanitaire. Dans ces paroles comme dans ces actes, la ministre semble préférer le passage en force au dialogue.
Des risques inconnus et mal évalués
À ce jour, la ministre n’a répondu à aucune des nombreuses et légitimes questions soulevées par la pétition du collectif d’associations et de lanceurs d’alerte rassemblé autour d’Alternative Santé (Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations, Réseau Vaccin Hépatite B, Association Info Vaccins France, AIMSB…).
Elle entend donc imposer aux 785 000 nourrissons qui naissent chaque année des vaccins controversés ou à l’efficacité mal démontrée (hépatite B, le méningocoque C…) et les soumettre de force à un véritable bombardement vaccinal.
Et tout ça avec un manque cruel de données scientifiques fiables sur la durée et surtout indépendantes. Encore le mois dernier, des chercheurs ont montré comment les laboratoires Merck et GlaxoSmithKline ont bidouillé les chiffres de leurs études pour minimiser les risques parfois graves liés à leurs vaccins contre le papillomavirus, le Cervarix et le Gardasil.
Avec d’autres nous avons interpellé la ministre sur les risques et l’irresponsabilité d’une extension de l’obligation vaccinale à 11. Malgré tout, elle préfère faire la sourde oreille.

La résistance s’organise : rien n’est joué !
Rien n’est joué. La loi n’est ni votée ni même au calendrier du parlement. Et vous êtes chaque jour de plus en plus nombreux à nous contacter et à vous mobiliser sur ce sujet essentiel pour la santé de nos enfants et nos libertés.
Pour faire front commun, nous remettrons ensemble à la ministre 3 pétitions citoyennes, dont la notre, rassemblant d’ores et déjà près de 250 000 signataires, lors du grand rassemblant pacifique « Ensemble pour la liberté vaccinale » du 9 septembre à 14h devant le Ministère de Santé à Par
is.C’est le moment de faire passer ce message à tout votre entourage pour montrer notre détermination face à cette loi qui bafoue nos droits les plus fondamentaux. Plus nous serons nombreux, plus cette démarche aura de poids. Chaque soutien et chaque signature comptent !

via source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Si vous ne l’avez pas encore fait, nous vous invitons :

A SIGNER NOTRE PÉTITION, ICI

Commenter cet article

zelectron 01/09/2017 07:49

c'est l'aveu clair de la ministre et du gouvernement auquel elle appartient président de la république en tête que les envahisseurs représentent un risque mortel de contaminations.

Aucunes mesures de prophylaxies telles que les mises en quarantaine ne sont prises à propos des violeurs de notre espace publique

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<