Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Le Luxembourg en route vers l'exploitation minière des astéroïdes

Publié par Brujitafr sur 17 Août 2017, 06:48am

Catégories : #ACTUALITES, #CIEL et ESPACE

Le Luxembourg vient de se doter d'une loi encadrant les activités liées à l'exploitation et l'utilisation des ressources spatiales. Celle-ci entrera en vigueur le 1er août 2017. Une première en Europe. Alors, bientôt des mines sur les astéroïdes ?

 

La société Deep Space Industries envisage d'exploiter les ressources minières des astéroïdes. © Deep Space Industries

La société Deep Space Industries envisage d'exploiter les ressources minières des astéroïdes. © Deep Space Industries

  • Le Luxembourg a le projet d'une exploitation des ressources spatiales depuis 2016.
  • Il vient de mettre en place une loi pour encadrer cette activité.
  • Le projet d'exploitation et d'utilisation des ressources spatiales existe également aux États-Unis, premier pays à s'être doté d’un cadre juridique en la matière.

Après les États-Unis en 2015, le Luxembourg est le deuxième pays au monde à se doter d'un cadre juridique pour exploiter les ressources spatiales. Le 13 juillet 2017, ce pays a en effet adopté une loi autorisant l'exploration et l'utilisation des ressources de l'espace. Une première en Europe !

Ce cadre législatif doit permettre aux sociétés établies au Grand-Duché de pouvoir extraire et s'approprier des ressources spatiales telles que des métaux, des hydrocarbures ou de l'eau. Ces sociétés seront autorisées, soit à amener ces ressources sur Terre, soit à les utiliser sur place pour les besoins d'une colonie humaine (oxygène, eau potable, ergols) ou pour construire les infrastructures en dur d'une base spatiale.

À l'inverse de la loi américaine, le texte luxembourgeois permet aux entreprises étrangères, pour autant qu'elles aient élu domicile au Luxembourg, d'exploiter commercialement les ressources spatiales. Le gouvernement prévoit par ailleurs d'installer un régulateur pouvant délivrer des « licences d'utilisation » des matériaux sur Terre ou dans l'espace.

Vers une industrie minière spatiale

Cela dit, ce n'est pas avant plusieurs décennies que des mines ouvriront sur des astéroïdes ou sur la Lune. D'une part, la technologie n'existe pas et, d'autre part, au prix du kilo lancé en orbite aujourd'hui, il n'existe pas de matériau qui permettrait d'équilibrer les coûts d'une exploitation extraterrestre, si tant est qu'il existe un vrai besoin non satisfait sur notre planète.

Toutefois, ce pari sur l'avenir est bon. D'abord parce que toute initiative qui donnerait envie d'aller dans l'espace pour d'autres raisons que scientifiques est bonne à prendre ! Enfin, en voulant devenir un pôle d'excellence au niveau international pour l'exploration et l'utilisation des ressources spatiales, le Luxembourg peut s'attendre à des retombées économiques et technologiques liées à cette filière.

Pour renforcer son attractivité, il compte renforcer ses partenariats avec d'autres pays et l'Agence spatiale européenne (ESA). De quoi permettre de futures activités relatives aux missions habitées, à l'utilisation des ressources spatiales et aux technologies connexes. Le Luxembourg a, en outre, commencé à soutenir des projets de recherche et de développement de certains acteurs de premier plan de l'industrie minière spatiale ayant déjà mis en place leurs opérations sur son territoire.

Ce n'est pas la première fois que le Luxembourg innove dans le secteur spatial. En 1985, il avait joué un rôle moteur dans la création de SES, le premier opérateur privé et européen de satellites de télécommunications. Une façon pour le Grand-Duché de diversifier son économie.

 Après les États-Unis, le Luxembourg veut se doter d'un cadre légal visant à réglementer, et donc autoriser, la commercialisation de ressources spatiales rapportées sur Terre. Pour le moment, seuls les États-Unis disposent, depuis novembre 2015, d'une telle législation, qui permet à une entreprise américaine d'exploiter commercialement l'eau et les minéraux susceptibles d'être trouvés dans l'espace, notamment sur des astéroïdes.

source

 

Comment dire ... prévoyants les américains ?

Le Sénat américain vient d’approuver un projet de loi autorisant les entreprises privées à forer des corps célestes pour en extraire les matières premières, et les commercialiser.

L’eau, le platinum, et toutes les ressources dans l’espace sont-elles en libre-service ? Aux Etats-Unis, le Sénat vient d’approuver un texte, le « Space Act of 2015 » , qui autorise les entreprises privées à s’attribuer les matières premières extraites au-dessus de nos têtes.

( Publié par Brujitafr  24 Novembre 2015 )

La nécessité de réviser le traité

sur l'espace extra-atmosphérique

Les ressources spatiales ne sont elles

pas des biens communs pour tous ?

 

Commenter cet article

zelectron 17/08/2017 15:30

B R A V O ! ! !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<