Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Compteurs Linky : le maire de Bayonne demande que les habitants puissent refuser l’installation….

Publié par Brujitafr sur 8 Août 2017, 05:56am

Catégories : #ACTUALITES

Merci à Jacqueline R. Doit-on rappeler qu’il s’agit de mettre à la poubelle 35 millions de compteurs qui fonctionnent parfaitement pour au moins 50 ans, pour les remplacer par ces « engins » qui ont une durée de vie de 20 ans.. Où sont les économies pour ne parler que de ça ? Qui veut vivre dans une maison ou appart, inondé d’ OEM nuit et jour, puisque c’est la fonction du CPL, se servir des fils existants (sans aucun blindage) pour rayonner dans toutes les pièces. Enédis ne fera pas de travaux de protection. Le Canada les a désinstallé, pour tous les soucis créés par l’engin, sans compter les soupçons d’espionnage. Je tiens à ma santé et à ma liberté, il est hors de question d’avoir « ça » dans ma minuscule maison..

 

 

Le capteur Linky est une arnaque qu’on veut imposer de force aux Français. La décision du maire de Bayonne, semblable à celle d’environ 400 communes en France, est une excellente nouvelle. OD

Le maire UDI de Bayonne, Jean-René Etchegaray, a demandé par courrier à Enedis (ex-ERDF), qui déploie les compteurs électriques connectés Linky, « de ne pas changer les compteurs chez les personnes qui refusent cette installation », a indiqué mercredi la mairie.

 

A l’issue du conseil municipal du 19 juillet, « l’ensemble des sensibilités politiques s’est retrouvé pour dire qu’il n’est pas admissible de forcer les usagers qui y sont opposés à accepter la pose de nouveaux compteurs. Un agrément certain doit être exprimé », écrit au directeur territorial d’Enedis le maire de la commune, qui compte quelque 48.000 habitants.

« Je souhaite (…) que vous validiez le principe de ne pas changer le compteur chez les personnes qui refusent cette installation en ayant dit de façon claire, par courrier ou de vive voix, leur opposition à votre intervention », ajoute-t-il dans ce courrier en date du 21 juillet.

Ces nouveaux compteurs dits “intelligents” permettent de relever à distance et en direct la consommation d’électricité d’un abonné. Ils sont installés par Enedis, filiale d’EDF chargée du réseau électrique basse et moyenne tension.

Les compteurs numériques connectés Linky, dont cinq millions d’exemplaires ont déjà été installés depuis décembre 2015, sont contestés dans environ 400 villes et communes. Ceux qui s’opposent à son installation redoutent des risques sanitaires, un surcoût, une intrusion dans leur vie privée ou encore l’utilisation de données personnelles.

Selon l’Agence nationale des fréquences (ANFR), la probabilité que les compteurs “intelligents” comme Linky puissent avoir des effets nocifs pour la santé est « très faible ». L’ANFR précise cependant qu’« il n’existe pratiquement aucune littérature scientifique traitant des effets sanitaires spécifiques de l’exposition aux compteurs communicants ».

AFP, le 3 août 2017

Rappel :

Linky, Gazpar et Cie : les compteurs de “l’élite”

Source Olivier Demeulenaere

via les M.E.

Commenter cet article

zelectron 08/08/2017 08:05

Linky coupe à distance pour un oui ou pour un non ! ! !


les données récoltées par Linky ne sont pas accessibles à l'usager


le prix d'achat de ce "compteur" est prohibitif par rapport au même en Italie et encore pire qu'en Angleterre ou on peut visualiser les prix (instantanés, période, cumuls, moyennes etc . . .

)
le terme intelligent est abusif le mot reportant serait plus approprié (mouchard)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<