Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


G20. Hambourg : 196 policiers blessés et au moins 70 interpellations

Publié par Brujitafr sur 8 Juillet 2017, 06:15am

Catégories : #ACTUALITES

 

 

  • A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
    A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | AFP
  • Les Blacks Blocs, particulièrement mobiles, posent beaucoup de problème à la police.
    Les Blacks Blocs, particulièrement mobiles, posent beaucoup de problème à la police. | AFP
  • A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
    A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | REUTERS
  • A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
    A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | AFP
gauche droite

 

 

La situation en marge du G20 est particulièrement tendue ce vendredi à Hambourg. Malgré un impressionnant dispositif fort de 20 000 hommes, 196 policiers allemands ont été blessés dans des heurts avec des manifestants. Des renforts ont été appelés à la rescousse pour faire face à ce front de contestation. Un policier, pris à partie par plusieurs manifestants a procédé à un « tir de sommation » en début de soirée.

Voitures incendiées, vitrines saccagées, mobilier urbain dégradé, feux de barricades : les affrontements entre les manifestants anti-G20 et les forces de l’ordre se déroulent pratiquement sans discontinuer depuis jeudi soir dans la ville. La police a fait usage à plusieurs reprises de gaz lacrymogène et de canons à eau pour disperser des rassemblements. 

La police de Hambourg peine à faire face aux nombreuses manifestations organisées par les opposants dans la ville. Dans les rangs policiers, un premier bilan faisait état de 160 blessés. Vers 21 h 15, la police a annoncé 196 blessés sur son compte Twitter.

 

 

Les protestataires parlent eux de plusieurs blessés graves dans leur camp. Soixante-dix personnes ont été interpellées, dont quinze placées en garde à vue d'après un nouveau bilan.

 

A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | REUTERS

 

En début de soirée ce vendredi, « un policier a été attaqué par des personnes violentes dans le quartier de Schanzenviertel et a procédé à un tir de sommation », indique sur son compte Twitter la police de Hambourg. Le policier a « pu finalement prendre la fuite dans un magasin et se mettre ainsi en sécurité », selon la même source.

Dans le même quartier de Schanzenviertel, « plusieurs personnes masquées et armées de barres de fer » se sont par ailleurs rassemblées devant le Rote Flora, un ancien théâtre occupé par des squatters en 1989 au cours de batailles de rue et haut-lieu de la contestation anti-G20, raconte également la police de Hambourg sur Twitter.

 

A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | AFP

 

Devant le bâtiment, près duquel des centaines de policiers anti-émeutes se sont positionnés, des manifestants jetaient des pétards et des poubelles ont été incendiées, saturant l'air d'une odeur âcre, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Au moins cinq canons à eau ont été actionnés pour tenter de canaliser les manifestants, dont plusieurs « Black Blocs » vêtus de noir, certains lançant des pierres et des bouteilles sur les forces de l'ordre, ont dit des journalistes.

 

A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | AFP

 

La police, à l'aide de mégaphones, intimait aux personnes présentes l'ordre de quitter le secteur.

Les manifestants se dirige actuellement vers la grande salle de concert de la ville, la toute nouvelle Philharmonie de l'Elbe, pour tenter de perturber une soirée prévue pour les dirigeants du G20. 

De nombreuses images montrant ces heurts sont diffusées sur les réseaux sociaux.

 

 

 

 

Du fait de l’important dispositif de sécurité déployé autour du Palais des congrès, où se déroule le sommet, les manifestants se sont dispersés un peu partout, ce qui a contraint les forces de l’ordre à demander 900 à 1 000 hommes de plus, selon Ralf Martin, chef de la police de Hambourg.

 

A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | AFP

 

Au total, il y aurait 100 000 contestataires, mais seule une petite partie est impliquée dans les affrontements.

 

 

Mélania Trump bloquée

L’épouse du président américain, Melania Trump, est restée ainsi bloquée dans sa résidence à Hambourg vendredi en raison des nombreuses manifestations anti-G20 dans la ville, a indiqué sa porte-parole.Elle a dû annuler du coup sa participation au programme du jour des épouses et époux des chefs d’Etat et de gouvernement qui était prévu.

 

 

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a dû annuler une intervention prévue dans la matinée au centre-ville en raison des heurts et Melania Trump, épouse du président des Etats-Unis, a renoncé à une visite des quartiers historiques du port à la demande de la police. Andy Grote, ministre de l’Intérieur de la ville-Etat, a parlé d’une situation « effrayante ».

 

A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | EPA/MAXPPP

 

Dès vendredi matin, plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés autour des carrefours routiers stratégiques de la ville de 1,7 million d’habitants dans le but de bloquer l’arrivée des délégations officielles au sommet.

À Altona, certaines rues offraient un spectacle de désolation avec des voitures calcinées et des restes de barricades.

 

A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | REUTERS

 

« Avec 200 personnes nous avons montré à des millions d'autres qu'il est possible de porter la protestation dans la rue, qu'on ne doit pas accepter tout ce qui vient d'en haut », dit à l'AFP un des protestataires, sans vouloir donner son nom par crainte de représailles de la police.

 

A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20.
A Hambourg, les heurts vont crescendo en marge du G20. | AFP

 

Quelque 20 000 policiers venus de toute l'Allemagne ont été déployés dans la grande cité portuaire à l'occasion du sommet face aux risques d'attentat et de débordement.

Le principal défilé du jour a réuni 12 000 personnes.

 

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<