Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


A l'Assemblée, Manuel Valls occupera le bureau de... François Fillon

Publié par Brujitafr sur 11 Juillet 2017, 07:07am

Catégories : #ACTUALITES, #POLITIQUE

A l'Assemblée, Manuel Valls occupera le bureau de... François Fillon

L'ancien Premier ministre s'est vu attribuer l'ancien bureau d'un de ses prédécesseurs. Si les lieux sont réputés spacieux et confortables, ils font planer sur le député de l'Essonne l'ombre d'un destin peu prometteur...

Le hasard fait parfois bien les choses. En politique, il arrive même qu'il soit à l'origine de situations légèrement ironiques. Manuel Valls en est l'une des preuves. L'ancien Premier ministre, réélu député de manière houleuse dans l'Essonne, sans adversaires macroniste ou socialiste, en est la preuve. Le bureau dont il a hérité à l'Assemblée nationale n'est autre que celui qui appartint jadis... à François Fillon.

Néanmoins, le hasard n'est qu'à moitié responsable. En effet, la tradition veut que les anciens Premiers ministres, lorsqu'ils siègent au palais Bourbon, disposent de bureaux sensiblement plus spacieux et plus beaux que ceux de leurs pairs. C'est au titre de ce privilège que Manuel Valls a hérité de locaux confortables, ayant jadis été occupés par François Fillon.

«Il y a une tradition à l’Assemblée de bien loger les anciens Premiers ministres, leurs collaborateurs et le ou la collaboratrice affectée par Matignon», commente un proche de Manuel Valls à 20 Minutes. «Et comme il y a peu de beaux et grands bureaux en enfilade… », ajoute-t-il. Reste à savoir si l'esprit des lieux influencera le mandat de Manuel Valls, et si le destin de l'un est également promis à l'autre...

Quoi qu'il en soit, le lieu est hautement symbolique. En effet, les murs de ce bureau, s'ils pouvaient parler, livreraient de précieux secrets. Eux seuls ont assisté aux réunions entre l'ancien député de Paris et ses collaborateurs au moment de la campagne pour les primaires de la droite, au cours de laquelle il affrontait Nicolas Sarkozy. Eux seuls doivent connaître les confidences de l'ancien Premier ministre lors de la bataille contre Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP. Et surtout, eux seuls doivent détenir la clef ultime de mystère : Penelope a-t-elle oui ou non déjà mis les pieds dans ce bureau ? 

Lire aussi : Farida Amrani conteste la victoire de Manuel Valls devant le Conseil constitutionnel (IMAGES)

source

Cet article vous a intéressé ? Moins de Biens Plus de Liens ! a besoin de ses lecteurs pour poursuivre son travail, faites un don.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<