Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Les états généraux de l'alimentation lancés avant le 14 juillet

Publié par Brujitafr sur 26 Juin 2017, 08:50am

Catégories : #ACTUALITES, #SANTE, #VIE QUOTIDIENNE, #POLITIQUE

Cette promesse de campagne d'Emmanuel Macron vise à réunir tous les acteurs de la chaîne agroalimentaire.

Les États généraux de l'alimentation (EGA), promesse de campagne d'Emmanuel Macron, débuteront autour du 10 juillet. Ce mardi, Stéphane Travert, le tout nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, lancera la consultation de toutes les organisations concernées (agriculteurs, industriels, distributeurs, restaurateurs et consommateurs) en recevant la FNSEA, principal syndicat agricole. L'objectif est de réunir autour de la même table les partenaires de la chaîne agroalimentaire pour trouver des solutions aux questions récurrentes qui gangrènent notre modèle. Notamment le travail à perte des éleveurs ou la malbouffe ...

suite et source

 Stéphane Travert, le tout nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

Stéphane Travert, le tout nouveau ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

 
Crédit ci-après
© DR / A. Bourolleau
Accompagné du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation Jacques Mézard, le président de la République, était en Haute-Vienne ce vendredi 9 juin, au lycée agricole Les Vaseix. Les états généraux de l'alimentation, annoncés pendant la campagne présidentielle, débuteront début juillet, pilotés par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Les états généraux de l'alimentation, annoncés pendant la campagne présidentielle, débuteront début juillet, pilotés par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. Le plan d'investissement de 5 milliards d'euros sera lancé à l'issue de ces états généraux.

« Le monde agricole doit se transformer, le monde de la distribution doit l'accompagner », a déclaré le président de la République, précisant « nous allons inciter les producteurs à se regrouper pour vendre ensemble et que filière par filière, on trouve l'organisation qui permette à chacun d'avoir un vrai partage de la valeur ajoutée ».

« Ce n'est pas un hasard si en tant que président de la République, pour l'un de mes premiers déplacements, j'ai choisi l'enseignement agricole », a expliqué le président de la République. « L'enseignement agricole n'est pas en crise, il est même un modèle pour l'enseignement professionnel. Je veux inciter la formation par l'apprentissage, pour l'enseignement professionnel et pour l'enseignement supérieur. »

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<