Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Michel Field, contesté, quitte la direction de l'information de France Télévisions

Publié par Brujitafr sur 23 Mai 2017, 10:03am

Catégories : #ACTUALITES, #MEDIAS

Michel Field, contesté, quitte la direction de l'information de France Télévisions

Michel Field, dont les méthodes et la communication étaient contestées à la direction de l'information de France Télévisions, a démissionné lundi, à la veille de la mise au vote d'une motion de défiance à son encontre, la deuxième depuis sa prise de fonction fin 2015.

Cette démission intervient quelques jours après l'annonce surprise du remplacement de David Pujadas à la présentation du JT de France 2, dont le calendrier, dix jours après l'élection d'Emmanuel Macron, avait agacé la rédaction.

Michel Field : victime de "l'exaltation de la soirée" électorale

Au soir du second tour, un autre épisode déplaît aux équipes du désormais président élu. Pendant sa couverture de la soirée électorale, France 2 diffuse le discours de Jean-Luc Mélenchon.

Le directeur de l'information de France Télévisions, Michel Field, reçoit alors un coup de téléphone. Au bout du fil, un conseiller du président fraîchement élu est furieux et critique ce choix éditorial. "J’ai mis ça sur le compte de l’exaltation de la soirée, excuse Michel Field. Ils ont dû se chauffer la tête. Je leur ai expliqué le b.a.-ba de l’information et de la priorité au direct."

"Michel Field a souhaité se retirer de son poste de directeur de l'information, la présidente (Delphine Ernotte) l'a accepté", a indiqué à l'AFP la direction de France Télévisions, ajoutant qu'il continuait pour le moment "à s'occuper des affaires courantes".

La direction n'a pas souhaité faire de commentaires sur son ou sa successeur.

Dans un courrier électronique envoyé en interne et transmis à l'AFP, Michel Field explique avoir, "par souci d'apaisement", "demandé à la présidente de me relever de mes fonctions de directeur de l'information de France Télévisions".

"Nous avons accompli de belles choses ensemble, du lancement de franceinfo au succès de la présidentielle, en passant par les performances des éditions et des magazines de France 2, de France 3, du numérique et de la nouvelle offre d'information continue", poursuit-il. "Je souhaite aux équipes de poursuivre sur cet élan. J'ai été heureux et fier de travailler avec vous", conclut-il.

Cette démission intervient quelques jours après l'annonce de la mise à l'écart de David Pujadas à la rentrée, une éviction surprise dont le timing avait suscité le mécontentement de la rédaction qui s'était réunie en assemblée générale la semaine dernière à l'initiative de la SDJ (société des journalistes).

La rédaction de France 2 avait décidé de mettre au vote mardi deux motions de défiance, l'une à l'encontre de Michel Field portant sur sa gestion de l'information à France Télévisions et l'autre à l'encontre de la patronne du groupe Delphine Ernotte.

- Méthodes contestées -

"Nous allons réunir la rédaction cet après-midi pour tirer les conséquences de cette nouvelle situation et décider quelle position adopter", a indiqué à l'AFP Manuel Tissier, président de la SDJ.

Michel Field, 62 ans, avait été nommé par Delphine Ernotte en décembre 2015 à la direction de l'information du groupe pour "donner un nouveau souffle à l'information". Il devait également lancer la chaîne d'info publique, ce qui a été fait en septembre 2016, et chapeauter la fusion des rédactions de France 2 et de France 3, un chantier impopulaire en interne.

Jugée "brutale", sa nomination n'avait pas fait l'unanimité au sein de France Télévisions et très rapidement, les méthodes de communication et la personnalité de cet ancien journaliste, philosophe de formation, avaient inquiété une grande partie de la rédaction.

En avril 2016, la rédaction avait déjà manifesté sa défiance à son égard. Ainsi 65% des journalistes avaient répondu non à une motion demandant "Faites-vous confiance à Michel Field pour diriger l'information de France Télévisions?"

La rédaction dénonçait notamment "le mépris, la désinvolture et parfois la grossièreté affichés par le directeur de l'info".

La semaine dernière, une tribune publiée par Michel Field dans Libération a remis le feu aux poudres. Il y critiquait notamment les JT de 20H de France 2, s'interrogeant sur le "journalisme incarné où le reporter met en scène son investigation ou son questionnement", dont le JT a fait une de ses spécialités.

Quelques heures plus tard, Delphine Ernotte indiquait que la journaliste Anne-Sophie Lapix remplaçait David Pujadas aux 20H à la rentrée, une annonce dont le calendrier a été jugé inopportun par la SDJ, car trop proche de l'élection d'un nouveau président de la République.

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<