Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Présidentielle : "Je soutiendrai Marine Le Pen, je ferai campagne avec elle", annonce Nicolas Dupont-Aignan

Publié par Brujitafr sur 29 Avril 2017, 08:22am

Catégories : #Présidentielles 2017, #POLITIQUE

Le président de Debout la France a révélé sur France 2 avoir conclu un "accord de gouvernement élargi" avec la candidate FN.

Présidentielle : "Je soutiendrai Marine Le Pen, je ferai campagne avec elle", annonce Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, a annoncé, vendredi, sur le plateau du journal de 20 heures sur France 2, qu'il soutiendrait Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. "Je soutiendrai Marine Le Pen, je ferai campagne avec elle", a-t-il déclaré, précisant avoir signé un "accord de gouvernement élargi" avec la candidate du Front national.

Comment s'est-il décidé ? "Je pense que la France est à la croisée des chemins, qu'on a vécu cinq ans terrible avec François Hollande et qu'Emmanuel Macron est un relent puissance 10", a justifié Nicolas Dupont-Aignan.

"Marine Le Pen n'est pas d'extrême droite"

Le candidat souverainiste a confirmé qu'il avait rencontré Marine Le Pen dans l'après-midi. "Je me suis dit, 'je ne peux pas appeler à voter Marine Le Pen sans aller la voir. Sans savoir si elle veut élargir sa majorité. Nous avons beaucoup discuté cette semaine", a expliqué le député-maire de Yerres (Essonne).

"Je ne rejoins en rien l'extrême droite. Je suis gaulliste", s'est enfin défendu Nicolas Dupont-Aignan, indiquant que, pour lui, Marine Le Pen n'était "pas d'extrême droite", alors qu'il rejetait jusque là une alliance à cause de "l'extrémisme" qu'il prêtait au Front national.

SOURCE

Commenter cet article

ummite 29/04/2017 05:37

lui comme tant d'autres sentent le vent du boulet ! savent ce qui va se passer au plan européen après le deuxième tour si le macron arrive en tête , il en sera définitivement fini du rêve de sortie de l'UE , mais çà , les corniauds de la rue qui ont votés pour ce macron se seront suicider !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<