Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ouverture du tombeau de Jésus: La panne inexpliquée des appareils electromagnétiques

Les experts qui depuis début 2016 rénovaient le tombeau de Jésus à Jérusalem ont dû faire face à des pannes inexpliquées de leurs appareils électromagnétiques à l’ouverture de la tombe…

Les voies du seigneur sont impénétrables, même les ondes électromagnétiques font demi-tour. Depuis l’été 2016, plusieurs spécialistes grecs dont la professeure Antonia Maropoulou se sont évertués à restaurer le tombeau de Jésus, situé dans l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem. La restauration de l’édifice a ainsi permis aux chercheurs d’ouvrir la pierre tombale de Jésus en octobre dernier, et ce pour la première fois depuis 1810.

Toutefois les travaux minutieux des experts ont été retardés par un phénomène aussi étrange qu’inexplicable : « Quand nous avons essayé d’explorer la cavité de la pierre sainte, les appareils qui analysent la résonance électromagnétique sont tombés en panne », a témoigné Antonia Maropoulou au site israélien Index. « La tombe du Christ est une tombe vivante… Il y a des phénomènes naturels qui peuvent perturber les champs électromagnétiques. Il faut simplement admettre que la force avec laquelle on croit, ou on pense, en fait partie. »

Aucune explication rationnelle n’a donc pu permettre d’expliquer la panne des appareils pourtant sophistiqués.

Des travaux de 9 mois

La restauration de la tombe de Jésus durant l'été 2016 - Ariel Schalit/AP/SIPA
Les travaux se sont étendus sur 9 mois depuis l’été 2016 et visaient à restaurer une petite structure en marbre, appelée « édicule » et soutenue depuis plusieurs décennies par une structure métallique. L’édifice situé au sommet de ce qui est selon la foi chrétienne le tombeau du christ, avait été endommagé jadis pas des intempéries et plus récemment par l’afflux quotidien de milliers de pèlerins et touristes.

Ce n’est en définitive que le 22 mars dernier que le tombeau de Jésus a été officiellement inauguré, en présence de responsables politiques et religieux tels que le patriarche grec orthodoxe Theophilos III de Jérusalem, qui selon le Huffington Post a déclaré que cette rénovation n’était « pas seulement un don fait à la Terre Sainte, [mais] un don adressé au monde entier ».


Source
Source

via source

Tag(s) : #ACTUALITES, #RELIGIONS

Partager cet article

Repost 0