Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


L'agence AP a avalé le poisson d'avril de la diplomatie russe

Publié par Brujitafr sur 1 Avril 2017, 20:18pm

Catégories : #ACTUALITES, #Présidentielles 2017

L'agence AP a avalé le poisson d'avril de la diplomatie russe
Le gag du ministère russe des Affaires étrangères semble avoir fonctionné: des correspondants de l'agence AP se sont adressés au Département de l'information et de la presse pour se rassurer qu'il s'agissait bien d'une blague. Maria Zakharova a commenté la situation sur un ton ironique.

C'est avec ironie que la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a commenté la question de l'Associated Press (AP) au sujet du poisson d'avril du ministère russe des Affaires étrangères.

« Le 1er avril, à 15h00, le Département de l'information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères a reçu un appel de correspondants de l'Associated Press qui ont demandé de "confirmer officiellement que le répondeur automatique était une blague" », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

« Dommage qu'on ait gâché une fête à AP, il est probable qu'ils célébraient », a ajouté la diplomate.

Samedi, à l'occasion de la fête des farces, le ministère russe des Affaires étrangères a publié une vidéo avec un enregistrement du « répondeur automatique pour les missions diplomatiques russes » sur sa page Facebook, taclant ainsi les partisans de la théorie de la « main du Kremlin ».

« Bonjour, vous êtes à l'ambassade de Russie. Si vous souhaitez réserver un appel d'un diplomate russe à vos concurrents politiques, appuyez sur le bouton 1. Pour utiliser les services des hackers russes, appuyez sur le bouton 2. Pour les questions d'ingérence dans une élection — tapez 3 et attendez le début de la campagne électorale », dit le message vocal. 

La blague fait écho aux accusations d'ingérence russe dans les affaires intérieures d'un certain nombre de pays occidentaux. En particulier, Washington a accusé les hackers russes d'avoir piraté en juillet les serveurs du Comité national du Parti démocrate. Moscou a toujours nié toutes ces allégations.
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<