Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce jeudi soir, à Rennes, Alexandre Jardin, candidat à la présidentielle, et Charlotte Marchandise, élue rennaise, désignée candidate à la présidentielle par Laprimaire.org, ont témoigné de leurs difficultés à réunir les 500 signatures des maires.
 

Ce jeudi, l'écrivain et candidat à l'élection présidentielle Alexandre Jardin a participé à un café citoyen à Rennes pour rencontrer des «faiseux». Comprenez : les citoyens qui s'engagent pour «faire changer les choses».

Au cours de la soirée, Charlotte Marchandise-Franquet, également candidate «citoyenne» à l'élection présidentielle, s'est invitée. L'adjointe au maire de Rennes en charge de la Santé a été désignée candidate par les internautes de Laprimaire.org. Depuis, elle bataille pour réunir les 500 parrainages d'élus nécessaires. Et ce n'est pas une sinécure, comme l'a révélé Le Mensuel de Rennes, dans son édition de mars.

Clôture au 17 mars

 

Même constat pour l'écrivain Alexandre Jardin. Les deux candidats partagent l'idée que l'élection présidentielle ne doit pas être réservée aux membres de partis politiques. D'une même voix, ils ont dénoncé le système des 500 signatures d'élus nécessaires pour pouvoir se présenter à la présidentielle. Et la pression exercée sur les édiles pour les empêcher de s'engager.

«Les maires nous suivent, mais, au moment de courir le risque de nous parrainer, ils se rétractent», explique Alexandre Jardin. «C'est d'autant plus vrai chez les élus à la carrière plus fragile, ceux qui ne sont pas certains d'être réélus», ajoute Charlotte Marchandise.

Ils craignent de ne plus obtenir d'aides

"Une fois les élections passées, ils craignent de ne plus obtenir les aides dont ils ont besoin pour développer leur commune", reprend Alexandre Jardin. "Les maires ruraux parlent cash. C'est un énorme problème pour la démocratie qui devrait se faire à hauteur d'hommes et de femmes et non à hauteur de partis politiques. Il y a la grande et la petite corruption. Le parrainage nominatif des candidats à la présidentielle renvoie à de la petite corruption".

Le dépôt des candidatures à la présidentielle sera clos le 17 mars. Pour le moment, Alexandre Jardin totalise 56 signatures et 467 promesses; Charlotte Marchandise, 60 engagements définitifs et plus de 200 promesses.


SOURCE
Tag(s) : #Présidentielles 2017, #ACTUALITES, #POLITIQUE

Partager cet article

Repost 0