Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Le militaire qui a été blessé lors de l'attaque «va bien» et rejoindra «ce [vendredi] soir son unité», a fait savoir le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

  • «La menace est là, elle demeure et nous devons y faire face», a réagi le chef de l'Etat François Hollande. Il a ensuite tenu à rendre hommage au «courage» et à la «détermination» des militaires attaqués.

  • Une source proche de l'enquête a indiqué à l'AFP qu'une perquisition était en cours à Paris, rue de Ponthieu.

 

14h00 CET

Le président américain Donald Trump a réagit sur Twitter à l'attaque du Louvre à Paris. «Une nouvelle attaque d'islamistes radicaux a été perpétrée au musée du Louvre à Paris. Les touristes ont été confinés. La France est de nouveau sous le feu des attaques. Américains, ouvre les yeux !» : 

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/827499871011819520

 

 

Une journaliste du Figaro a publié sur son compte Twitter une photo du moment où l'assaillant venait d'être abattu par les militaires : C'est la guide d'un groupe de 34 touristes chinois qui a pris cette photo alors qu'ils descendaient vers le carrousel du #Louvre.

12h39 CET

Le pronostic vital de l'assaillant serait engagé, révèle le journal L'Express, citant une source proche de l'enquête.

12h05 CET

Dans un communiqué de presse, le ministère de l'Intérieur Bruno Le Roux a annoncé qu'il allait écourter son déplacement en Dordogne pour revenir cet après-midi dans la capitale. Il y «présidera une réunion de travail avec les directeurs concernés par cet événement».

. (porte-parole) : une 2e personne a été interpellée. Son implication sera déterminée par le Procureur de la République

 

 

Une porte-parole de la police a précisé qu'il s'agissait des collègues du militaire agressé, qui avaient riposté en tirant à cinq reprises. Aucun explosif n'a été retrouvé dans les deux sacs à dos de l'assaillant, qui avait proféré des «menaces à caractère terroriste». La zone est sécurisée, a-t-elle précisé, ajoutant que les quelque 1 000 personnes confinées sortaient progressivement du musée.

On ne connaît ni l'identité, ni la nationalité, ni les motivations précises de l'auteur des faits, a précisé le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet.

Le Premier ministre français Bernard Cazeneuve a indiqué qu'il s'agissait «visiblement» d'une «attaque à caractère terroriste». Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux se tient lui informé de la situation.

11h10 CET

L'assaillant, qui était armé d'une machette, «s'est précipité sur les policiers et les militaires» en proférant des menaces et en criant «Allahu Akbar», a affirmé le préfet de police de Paris Michel Cadot à l'AFP.

Le soldat a été légèrement blessé au niveau du cuir chevelu, alors que l'assaillant lui a été blessé au ventre, mais est conscient, a-t-il ajouté.

  • Le soldat, qui a été légèrement blessé dans l'attaque, a riposté en tirant à cinq reprises, a rapporté le préfet de police de Paris, ajoutant privilégier la piste de l'attaque terroriste.

  • Le porte-parole de la police de Paris a indiqué que l'homme aurait agi seul. Une deuxième personne a toutefois été arrêtée pour un «comportement suspect».

16H55 MAJ = Paris : Attaque terroriste contre un militaire devant le Louvre : l'assaillant grièvement blessé

Un militaire en faction a été agressé à proximité du Carrousel du Louvre, avant d'ouvrir le feu, blessant grièvement son assaillant, selon RTL. Le Louvre a été évacué et la circulation bloquée aux alentours.

Le ministère de l'Intérieur a indiqué sur Twitter, le matin du 3 février, qu'un «événement grave de sécurité publique» se déroulait à Paris, dans le quartier du Louvre.

Selon la radio RTL, un homme aurait attaqué au couteau un militaire en patrouille, à proximité du Carrousel du Louvre, dans le Ier arrondissement de Paris. Le soldat aurait riposté, blessant grièvement l'assaillant.

L'homme aurait tenté de s'introduire dans le Carrousel du Louvre avec des valises mais en aurait été empêché, selon une journaliste de LCI. C'est alors qu'il aurait sorti un couteau.

Les militaires lui ont refusé l'accès

 

Dans la foulée, le musée parisien a été évacué et l'accès aux stations de métro les plus proches a été fermé. La rue de Rivoli a été bouclée.

Détails à suivre...

source

Tag(s) : #ACTUALITES

Partager cet article

Repost 0