Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


La femme à barbe Conchita Wurst, c'est fini !

Publié par Brujitafr sur 15 Février 2017, 09:23am

Catégories : #ACTUALITES

La femme à barbe Conchita Wurst, c'est fini !
« Ma barbe est une preuve qu'on peut parvenir à tout, peu importe qui vous êtes et votre apparence », proclame désormais Conchita Wurst.

« Ma barbe est une preuve qu'on peut parvenir à tout, peu importe qui vous êtes et votre apparence », proclame désormais Conchita Wurst.

Tom Neuwirth, l'Autrichien de 28 ans qui a créé le personnage fictif de la femme à barbe Conchita Wurst pour le concours de l'Eurovision qu'il a remporté en 2014 en a visiblement marre de sa double personnalité. Il a décidé d'abandonner son rôle.

«Je crois que j'ai envie de créer un nouveau personnage ou simplement d'être moi-même, je ne sais pas. En tout cas, la femme à barbe et tout ce que j'ai fait depuis l'Eurovision, je n'ai plus besoin de ça», a déclaré Tom Neuwirth, 28 ans, à l'hebdomadaire allemand Welt am Sonntag.

 

Le personnage de Conchita Wurst a remporté le concours de l'Eurovision à Copenhague en 2014 et Tom Neuvirth devrait sortir son deuxième album dans le courant de cette année. Mais lorsque le journaliste lui a demandé ce qu'il en était de son excentrique personnage, ce dernier a été formel. Même très direct : «Je dois la tuer.»

 

En effet, le jeune-homme de 28 ans, qui «se cherche», affirme pouvoir être «un peu tout le monde» et dit «vouloir trouver ce qui est le mieux pour lui».

Pour lui, être une femme à barbe sur scène a l'air d'être finalement plutôt compliqué : «Oui, j'aime les hommes, mais en tant qu'homme homosexuel, pas en tant que femme. Lorsque je suis Conchita Wurst, je me sens totalement asexué.»

 

Il évoque également sa jeunesse difficile dans un petit village de l'est de l'Autriche où ses parents tenaient une auberge. «Les rouquins et les boutonneux se faisaient taquiner, moi j'étais gay. Cela faisait de moi un citoyen de seconde zone, un pervers», se rappelle-t-il. Mais Tom ne s'est jamais laissé abattre : «Je pouvais aller chercher le pain habillé en drag-queen.»

Il vit aujourd'hui seul à Vienne et dit ne pas chercher à se mettre en couple avec quelqu'un. Pour la suite de sa carrière, Tom Neuwirth pense avec plaisir au cinéma, sans exclure de voir son personnage apparaître sur grand écran, en toute modestie : «Je ne jouerai pas mon propre personnage. Peut-être que Meryl Streep pourrait l'incarner ?»

source

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<