Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fausse nouvelle: Le Monde & CO réinvente les propos de Donald Trump
Dans un tweet, Donald Trump s'est expliqué sur ses déclarations en confirmant qu'il ne parlait pas d'un attentat mais de la croissance épidémique des violences et des viols en Suède, sujet effectivement traité le jour précédant dans un reportage de Fox News. Cette montée exponentielle des viols a d'ailleurs été traitée récemment sur le blog et n'est en rien une fausse nouvelle mais une réalité dans un pays qui a accueilli près de 200 000 migrants provenant des pays en guerre. Rappelons que la Suède est progressivement devenue le deuxième pays avec le plus de viols au monde. 

Certes, les propos de Donald Trump n'étaient pas clairs mais cette polémique est vraiment regrettable et montre à quel point les médias sont remontés cotre lui et sont prêts à inventer n'importe quoi pour lui nuire, quitte à lui faire dire ce qu'il n'a pas dit et se rendre encore plus ridicules qu'ils ne le sont déjà.


 A aucun moment il n'a prétendu qu'il y avait eu un attentat en Suède la semaine dernière. Par contre, c'est un fait que la Suède se classe désormais en tête de l'Union Européenne pour les violences physiques et sexuelles contre les femmes, le harcèlement sexuel, et le harcèlement. Un rapport attribue "sans équivoque la responsabilité de ces crimes - quand ils sont signalés - aux « jeunes demandeurs d'asile » et « aux hommes d'origine étrangère »." Comme le montre le rapport plus haut, ces violences sont quotidiennes et tout aussi importantes qu'un attentat, n'en déplaisent aux médias. En attendant, Le Monde a encore montré qu'il n'est absolument pas plus fiable qu'un autre média, bien au contraire.

D'ailleurs, il y a une nuance très importante dans ses propos que les médias ont sciemment négligé. Trump affirme d'abord "you look at what's happening in Germany" puis "you look at what's happening last night is Sweden". Ce qui veut dire "regardez ce qui se passe en Allemagne" puis "regardez, la nuit dernière, ce qui se passe en Suède". Les journalistes ont traduit cela par "regardez ce qu'il s'est passé hier en Suède" ce qui est faux. "What's happening" se réfère à une généralité, pas à un fait précis et oui, la Suède fait face à une flambée de viols, tout comme en Allemagne et c'est ce que Trump a voulu dire. Son seul tort a été de dire "last night" ou alors il aurait dû préciser ce dont il parlait. En tout cas, cela ne justifiait pas que les médias réinventent ses propos.

 
Voici tout d'abord, une liste (non exhaustive) des médias qui ont relayé la même soupe...(qui provient semblerait-il à la base, une fois encore de l'Agence France Propagande). Observez bien comme ces super médias fiables veulent dénoncer une "fausse nouvelle" tout en en créant une à leur tour.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Et après Le Monde et d'autres médias se permettent de décréter quel site est fiable ou ne l'est pas. C'est risible...

 


Fawkes
-------
 
 
Les médias #FakeStream, "L’aberration" "l'Immonde", "Le Pharisien" "BFM Teubé" etc... S'excitent à présent sur le discours de Trump hier en Floride, dans lequel il aurait soi-disant "inventé un attentat en Suède"...

 

La vérité est que Trump n'a jamais parlé d'attentat, il a dit "avez-vous vu ce qui s'est passé, hier soir en Suède? "
Or il se trouve que ces derniers mois, les agressions et les viols se sont multipliés de façon dramatique en Suède et que c'est bien entendu à cela que Trump faisait allusion dans son discours et pas a un quelconque attentat inexistant.

 

Quelques exemples d'articles à propos de la situation en Suède :

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 


 

Il lui a suffit de manquer de précision dans son propos et de ne pas spécifier explicitement de quoi il parlait pour que les médias se précipitent sur cette minuscule faille pour déformer son propos et en faire les gros titres.


 

 

 

Et après ils s'étonnent
que le public
ne leur fait plus confiance... 

 

 

 

 

 

 
 
Tag(s) : #ACTUALITES, #MEDIAS, #USA

Partager cet article

Repost 0