Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

MOINS de BIENS PLUS de LIENS

l'esprit est comme un parapluie = ne sert que si il est ouvert ....Faire face à la désinformation


Trump et le roi d'Arabie saoudite en faveur d'une "application rigoureuse" de l'accord nucléaire iranien

Publié par Brujitafr sur 31 Janvier 2017, 14:55pm

Catégories : #ACTUALITES, #CONFLICTS DANS LE MONDE, #USA

POUR LES ‘ANALYSTES DE L’EMOTION’ QUI ANNONCAIENT UNE RUPTURE TRUMP-SAOUDS : LES VOICI EN TANDEM CONTRE L’IRAN !

 

EODE/ GEOPOLITIQUE/

2017 01 30/

 

« La « géopolitique de l’émotion » - qui est tout sauf de la Géopolitique ! –

celle qui base ses analyses sur les discours électoraux, la rhétorique, les coups de dés opportunistes, ne conduit qu’à des théories fumeuses »

- Luc MICHEL.

 

Comme l’analysent aussi bien le géopoliticien de l’Axe Eurasie-Afrique, Luc MICHEL, que les géopoliticiens américains de STRATFOR, les fondamentaux de la Géopolitique des USA (fondement de la superpuissance américaine et de son émergence entre 1812 – Déclaration de Monroe – et 1990 – implosion de l’URSS) vont conduire Trump dans une ligne purgée de ses promesses électorales et discours opportunistes.

 

En voici un bel exemple sur le Proche-Orient et le dossier iranien !

Ecoutons Luc MICHEL  (sur PRESS TV) : « La géopolitique US y est basée sur deux alliances : celle avec la dynastie des Saouds (1945) et celle (forcée via les lobbies pro-israéliens aux USA et dans le monde) (depuis 1967). Ces deux alliances ayant débouché sur un axe géopolitique Washinton-Tel Aviv et sur une alliance occulte mais bien réelle Ryad-Tel Aviv ! Ceux qui prédisaient tout et n’importe quoi sur une « rupture entre Trump et les Saouds » (sic) se sont évidemment lourdement trompés, une fois de plus. Cette triple alliance à aujourd’hui un adversaire incontournable, dont il s’agit d’empêcher l’émergence définitive comme super-puissance régionale : l’Iran et ses alliés de l’Axe de la Résistance (Syrie ba’athiste, Hezbollah et chrétiens libanais, Et aujourd’hui coalition yéménite anti-saoudienne) ».

 

Le président américain Donald Trump et le roi Salmane d'Arabie saoudite se sont dit « favorables à une appplication rigoureuse de l'accord sur le nucléaire iranien », selon le compte-rendu d'un entretien téléphonique entre les deux hommes publié par la Maison Blanche. Ils ont aussi insisté sur la nécessité de « répondre aux activités déstabilisantes de l'Iran dans la région » et de « combattre la propagation du terrorisme islamique radical » (sic). Ils sont aussi « favorables à la création de zones de sécurité au Yémen et en Syrie », a dit la Maison Blanche. Ajoutons que ceci va à l’encontre directement des plans russes en Syrie, ceci pour « nos géopolitologues de l’émotion » amateurs, qui nous annonçaient « une amitié Trump-Poutine » ou mieux encore « un tournant géopolitique ». A les entendre pronostiquer « tournants » sur « tournants » on en a le vertige …

KH / EODE GEOPOLITIQUE

_____________________

 

# EODE ORGANISATION :

* EODE-TV :

https://vimeo.com/eodetv

* ЕВРАЗИЙСКИЙ СОВЕТ ЗА ДЕМОКРАТИЮ И ВЫБОРЫ (ЕСДВ)/

EURASIAN OBSERVATORY FOR DEMOCRACY & ELECTIONS

(EODE) :

 

Trump et le roi d'Arabie saoudite en faveur d'une "application rigoureuse" de l'accord nucléaire iranien

Le président américain Donald Trump et le roi Salmane d'Arabie saoudite se sont dit favorables à une "appplication rigoureuse" de l'accord sur le nucléaire iranien, selon le compte-rendu d'un entretien téléphonique entre les deux hommes publié par la Maison Blanche.

Ils ont aussi insisté sur la nécessité de répondre "aux activités déstabilisantes de l'Iran" dans la région et de combattre la propagation du "terrorisme islamique radical". Ils sont aussi favorables à la création de "zones de sécurité" au Yémen et en Syrie, a dit la Maison Blanche.

Source

* Pourquoi pas les Saoudiens ???  Au-delà de l'idée de bloquer l'accès à de potentiels terroristes, cette décision a de tristes conséquences à certains égards.
 
Plusieurs vols se dirigeaient vers les États-Unis, vendredi, lorsque le président Donald Trump a signé un décret-loi interdisant l'entrée au pays aux Iraniens, Irakiens, Libyens, Somaliens, Soudaniens, Syriens et Yéménites.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

<