Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je voulais attendre un peu pour reprendre le combat mais, impossible. Lisez et agissez…

Linky « On est passé à deux doigts de la catastrophe »

Témoignage recueilli par Annie Lobé, le jeudi 29 et le samedi 31 décembre 2016, par téléphone.

Mardi 27 décembre 2016. Il était 13h, M. …, qui venait de déjeuner
avec sa femme et sa fille, s’apprêtaient à sortir. Depuis le matin,
une odeur bizarre de plastique chaud régnait dans la maison de
famille, qui appartenait à son grand-père et maintenant à son père.
Elle a été construite il y a 200 ou 300 ans et ses murs font deux
mètres d’épaisseur. C’est cela qui l’a sauvé.

 

A leur arrivée dimanche pour les vacances, M. … a .allumé les
radiateurs électriques et l’odeur caractéristique de ces radiateurs
qu’on appelle « grille-pains », quand ils n’ont pas été allumés
pendant un certain temps, s’est répandue dans la maison. Mais le
lundi, tout était normal.

Avant de sortir ce mardi, il a cherché l’origine de cette odeur qu’il
n’avait jamais sentie auparavant. Il travaille dans l’industrie, où il
dit avoir assimilé une culture de sécurité, et il ne voulait pas
sortir avant d’avoir élucidé d’où pouvait bien provenir cette odeur.
Il a baissé les radiateurs, regardé la machine à laver le linge, qui
était en train de tourner, en milieu de cycle. Rien. Il a continué à
chercher « au nez », et est arrivé devant le compteur électrique, qui
se trouve dans l’entrée principale, en plein centre de la maison. Il a
posé la main dessus : il était chaud comme un radiateur.

Il a envoyé un SMS à son père à 13h33 : « Le nouveau compteur
électrique chauffe, est-ce normal ? »

A 13h35, son père le rappelle. La conversation ne dure que 50 secondes
car son smartphone capte très mal. Il va dans une chambre, d’où il
continue à voir le compteur. Il rappelle son père à 13h36. Leur
conversation dure 4 minutes, jusqu’à 13h40.

Il cherche sur Internet les coordonnées d’ERDF, et c’est à ce
moment-là qu’il entend un grand « CLAC ». Il voit la décharge, l’arc
électrique, des projections incandescentes, comme sur cette vidéo de
démonstration EDF-GDF réalisée avec un mannequin, qu’il m’a envoyée dès son retour à son domicile en Ile-de-France :

https://www.youtube.com/watch?v=gHxaIqV1v8Qlien
(Voir min 0’41 à 0’46)

Il crie à sa femme, qui est dans la cuisine, de sortir immédiatement
avec sa fille, puis il saute par la fenêtre, d’une hauteur 1,60 m,
parce que la clé de la porte-fenêtre la plus proche de lui n’est pas
dans la serrure.

A 13h44, il appelle les pompiers.

Lire la suite :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/Un-compteur-Linky-explose-en-Auvergne-27-decembre-2016.pdf

Heureusement, plus de peur que de mal lors de cette première
explosion d’un compteur Linky en France, puisque même le chat, qui
s’était enfui lorsque les pompiers ont ouvert les fenêtres, a été
retrouvé.

Mais la prochaine fois ?

LA LUTTE CONTRE LINKY DEVRA ÊTRE PLUS EFFICACE EN 2017

Noël a été généreux, très généreux, et 2017 s’ouvre sous de bons
auspices pour ceux qui sont entrés en résistance contre le Linky.
Sous le sapin, nous avons trouvé plusieurs cadeaux : (**Ironie**)

1. DEFAUT D’ASSURANCE D’ENEDIS : LA PREUVE PAR L’EXTRAIT KBIS
La preuve du défaut d’assurance d’ERDF/ENEDIS émane de l’extrait Kbis
de la société EDF ASSURANCES : il ne s’agit que d’un courtier et non
une compagnie d’assurance (merci au Collectif Stop Linky Montreuil qui nous a fourni ce document) :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/EXTRAIT_KBIS_EDF_ASSURANCES_13-NOV_2016.pdf

Contrairement à ce que son nom peut faire accroire, EDF ASSURANCES n’est pas un assureur de dommages. La conséquence est qu’en aucun cas, elle n’a indemnisé ni n’indemnisera quelque préjudice que ce soit.

Et surtout, EDF ASSURANCES ne pourra jamais être condamnée par aucune juridiction à indemniser un sinistre.

Cette situation relativement nouvelle (nous savons que par le passé,
EDF ASSURANCES a pu faire indemniser des dommages par UAP Assurances) rend intenable la position des syndicats départementaux d’électricité qui revendiquent haut et fort la compétence et les responsabilités assorties : ils vont devoir faire la preuve qu’ils sont eux-mêmes assurés pour les dommages de toute nature liés au déploiement du Linky.

TRES IMPORTANT
Nous conseillons aux collectifs d’agir vite. Un modèle de sommation au syndicat départemental est disponible sur demande à
info@santepublique-editions.fr
en intitulant votre mail :
« Sommation au syndicat départemental relative à l’assurance »

2. PROCEDURE D’HORODATAGE :

L’horodatage par huissier permet de faire le constat des incidents de toute nature provoqués par le Linky : appareils endommagés ou grillés, incendies, etc., en vu de préparer les futures attaques judiciaires ;

http://www.santepublique-editions.fr/objects/NOTE-HORODATAGE-INCENDIE-ETUDE-GRIFFON-WARET.pdf

3. LE DVD LES NOUVEAUX LOUPS DU WEB :

Le DVD Les nouveaux loups du web vient de sortir en version originale sous-titrée ET en version française avec, en bonus, des interviews récentes en français :

http://www.jupiter-films.com/film-les-nouveaux-loups-du-web-47.php

Pour les projections publiques, contacter Jupiter film :
info@jupiter-films.com

4. SNOWDEN D’OLIVER STONE, LE FILM A VOIR ABSOLUMENT

Tout en dévoilant les ressorts psychologiques qui ont conduit le jeune
américain Edward Snowden à révéler en 2013 la surveillance généralisée
dont nous faisons tous l’objet, le réalisateur Oliver Stone met en
lumière le niveau de précision de cette surveillance (en temps réel et
a posteriori) grâce au stockage massif et illimité de toutes les
traces numériques que nous laissons chaque jour à notre insu.

Un film agréable et qui donne la pêche, avec tous les ressorts du film
hollywoodien : romance, suspense et happy end.

Allez y avec votre famille (notamment les adolescents), ou vos amis,
et incitez vos voisins à aller le voir : le message passe bien.

En consacrant à ce film 2h15 de votre temps, vous améliorerez votre
capacité à répondre à l’objection : « Je n’ai rien à cacher » lorsque
vous tentez d’attirer l’attention de certains sceptiques sur
l’atteinte à la vie privée et la surveillance par le Linky.

Voir ce film renforcera votre capacité à argumenter : par ses
révélations d’insider (il a travaillé pour la CIA et la NSA), Edward
Snowden nous donne les clés pour ne plus être traités de
« complotistes » quand nous parlons du black-out, la coupure
d’électricité généralisée rendue possible par l’actuelle
transformation des réseaux électriques : le black-out est mentionné
dans le film comme étant un objectif, et non un risque !

Quand vous aurez vu le film, si vous souhaitez recevoir par mail des
conseils sur les façons de limiter cette surveillance, veuillez
envoyer un mail vide intitulé :

« J’ai vu Snowden » à l’adresse :
info@santepublique-editions.fr

5. NOUVELLE DELIBERATION JURIDIQUEMENT SOLIDE POUR LES COMMUNES :

Pour les communes dont la délibération contre Linky a été attaquée
en justice et suspendue en référé par le Tribunal administratif, il
est URGENT de la retirer par une délibération du plus prochain Conseil municipal et d’en informer ensuite, au plus vite, le tribunal
administratif et la préfecture, et ce AVANT de recevoir la convocation pour l’audience au fond. Cela est très important pour vous éviter d’avoir à payer les frais d’avocat d’ENEDIS.

(Trois  communes ont été condamnées, en référé c’est à dire en
urgence, à payer 1.200 euros pour les frais d’avocat d’ENEDIS, qui a largement communiqué là-dessus, en envoyant des mails chaque semaine aux communes pour dire faussement que les délibérations contre Linky avaient été « annulées » alors qu’elles n’ont été que « suspendues en référé.

Cela a eu pour conséquence qu’un certain nombre de communes ont retiré leur délibération alors qu’elle n’avait pas été attaquée, et aussi, de ralentir l’augmentation du nombre de nouvelles communes votant des délibérations de refus du Linky, fin 2016.

Chaque décision d’une commune impacte donc l’ensemble du mouvement, et c’est pourquoi il est préférable de retirer toutes les délibérations attaquées avant de perdre les procès.

– Après le retrait de la délibération attaquée, le Conseil municipal
pourra procéder, lors  de sa réunion suivante, au vote d’une
nouvelle délibération juridiquement solide, fondée sur le modèle de la commune de Lhuys (02) qui n’a reçu AUCUN recours gracieux de la
préfecture ni d’ENEDIS depuis le 26 mars 2016.

Et pour cause : elle est basée sur le défaut d’assurance.
Ce modèle de délibération est désormais celui que nous préconisons.

http://www.santepublique-editions.fr/objects/delib-LHUYS-26-03-2016.pdf

ATTENTION
Nous l’avons renforcé pour tenir compte de la preuve récente du défaut d’assurance, et c’est pourquoi nous vous demandons
de bien vouloir, une quinzaine de jours environ avant le Conseil municipal, nous demander par mail le nouveau modèle à adopter,
à info@santepublique-editions.fr en intitulant votre mail :
« Nouveau modèle de délibération »

6. MEMOIRE EN DEFENSE POUR LES COMMUNES

Une commune a déjà été convoquée pour une audience au fond le
5 janvier 2017 devant le Tribunal administratif d’Orléans. Nous lui
avons fourni, en urgence, un mémoire complémentaire de 67 pages, dont
voici des extraits des 23 premières pages :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/Extraits-memoire-commune-contre-Linky.pdf

Nous prions instamment toutes les communes dont la délibération contre Linky a été suspendue en référée par un tribunal administratif de bien vouloir retirer leur délibération au profit d’une nouvelle
délibération juridiquement solide.

Il est en effet contre-productif de s’arc-bouter sur une délibération
déjà suspendue, surtout si vous savez déjà que vous ne ferez pas appel devant le Conseil d’Etat (minimum 4.500 euros de frais d’avocat obligatoire).

Autant repartir sur de bonnes bases, et désormais, nous les avons.

J’invite les collectifs à prendre contact avec les maires ayant eu
leur délibération suspendue pour les aider, les conseiller et les
soutenir dans leur démarche au niveau de chaque département.

J’invite également les maires à se regrouper par département, pour
interpeller le syndicat départemental d’électricité.
Nous disposons d’un modèle de texte qui vous sera fourni sur demande à
info@santepublique-editions.fr
en intitulant votre mail :
« Lettre groupée des communes au syndicat départemental d’électricité »
7. SOMMATION AU MAIRE POUR LES COLLECTIFS

Dans les communes où le maire refuse de prendre position contre le Linky, les citoyens regroupés en collectifs  peuvent désormais utiliser la « Sommation au maire de faire voter une délibération de refus du Linky et au syndicat d’électricité de prendre une décision de refus ».

Merci au Collectif Stop Linky Montreuil d’avoir ouvert la voie :

http://www.santepublique-editions.fr/alerte-linky-montreuil.html

TRES IMPORTANT
Une version actualisée vous sera envoyée sur demande,
car il y a déjà de nouveaux arguments à faire valoir. Pour recevoir le nouveau modèle, veuillez écrire à : info@santepublique-editions.fr en intitulant votre mail : « Sommation d’un collectif au maire et au syndicat départemental »

8. SOMMATION DE NE PAS FAIRE POUR LE REFUS INDIVIDUEL DU LINKY

A ce jour, 2.300 personnes ont utilisé avec succès la « sommation de ne pas faire » pour éviter la pose du Linky sur leur compteur extérieur, accessible 24h/24 (Voir les conseils mis à jour le 26 décembre 2016) :

http://www.santepublique-editions.fr/agir-avec-vos-voisins-contre-l-implantation-des-compteurs-linky-dans-votre-immeuble-c.html#sommation

ATTENTION
– Il est important de ne pas attendre le dernier moment pour agir.
Si le déploiement du Linky est déjà commencé dans votre ville, prenez les devants, agissez avant de recevoir une lettre d’ENEDIS, car bien souvent, les compteurs sont posés avant l’envoi de la lettre !

– N’omettez surtout pas d’afficher la sommation sur votre compteur et d’envoyer la copie de votre sommation au maire, comme cela est indiqué, avec la nouvelle Lettre au maire mise à jour le 19 décembre
2016 :

http://www.santepublique-editions.fr/agir-avec-vos-voisins-contre-l-implantation-des-compteurs-linky-dans-votre-immeuble-c.html#linkymaire

9. DEMARCHE COLLECTIVE POUR LE RETRAIT DU LINKY

Pour ceux qui ont subi la pose forcée du Linky, la possibilité d’une démarche collective pour le retrait s’ouvre enfin :

Si vous avez signé les Cahiers de doléances en septembre 2016 (quelle que soit la date de la pose) ou si vous aviez envoyé, avant la pose, les modèles de lettres proposés par SantéPublique éditions, veuillez nous retourner ce document :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/Link-installation-forcee-rtf.rtf
——
Pour les rares personnes ayant subi la pose malgré la sommation de ne pas faire, veuillez utiliser le document ci-après :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/Link-installation-forcee-apres-sommation-rtf.rtf

Sur ces bonnes nouvelles, il me reste à souhaiter, pour l’année 2017, qu’un nombre toujours plus grand de citoyens, d’élus et de professionnels intégreront la « communauté des altruistes » afin de participer à la construction d’une société meilleure, juste, équitable, paisible et harmonieuse.

Bien sincèrement à vous,

 

Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante

http://www.santepublique-editions.fr
(voir les nouvelles rubriques)

Merci Annie, nous sommes de tout cœur avec toi et, te remercions pour ce combat titanesque.. Bonne année de réussites .. Les ME.

Tag(s) : #ACTUALITES, #VIE QUOTIDIENNE

Partager cet article

Repost 0