Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Regardez bien ces deux vidéos: non seulement elles sont hilarantes (le client Corse est hyper réaliste d'après ce qu'on m'a dit :-) mais en plus elles sont réalisées par les Ordres des Experts Comptables, et l'Ordre des Commissaires aux Comptes.

Ce que ces videos ne disent pas c'est qu'il est possible de maquiller un bilan du moment que vous y mettez le prix (comptez plusieurs millions d'honoraires, eh oui, quand même comme dirait Mr Valls).

Arthur Andersen, ça vous rappelle des souvenirs ???

Le PDG de Toshiba monde (un Japonais donc qui vit sur le Yen planche à billets) avait présenté ses excuses aux Japonais (fonds de pension, traders, etc.) pour avoir truandé ses comptes depuis 2008. "CEO Hisao Tanaka said at a news conference, following a 15-second bow of contrition, that he “felt the need to carry out a major overhaul in our management team in order to build anew our company." “We have suffered what could be the biggest erosion of our brand image in our 140-year history." As a result, Tanaka, who together with five members of his senior staff, resigned after bowing down to, and apologizing to investors."

Ils auraient pu sur faire un hara-kiri histoire de pousser la tradition au bout, mais non...

Plus de 5 milliards de capitalisation boursière se sont envolées juste en quelques jours car l'action s'est effondrée. Pourtant, les comptes étaient... certifiés truandés (LoL), depuis 8 ans par les experts comptables et commissaires aux comptes.

Comme William Saurin...

Comme la Monte-Paschi...

Comme Enron...

Comme Lehman Brothers...

Comme Madoff Investment Securities

Comme le Crédit Lyonnais...

Comme Platinum Partners...

Etc... Etc...

En clair, si vous êtes une petite PME en France, vous payez 30% d'impôts et vous ne trichez pas, si vous êtes une multinationale, vous ne payez que 8% d'impôts et vous trichez autant que vous voulez avec toutes vos filiales qui vous servent de tourniquet.

Au pire des cas, vous vendez quelques bijoux de famille (AXA par exemple en a vendu beaucoup) et vous repartez pour plusieurs tours. Mais n'oubliez pas, cela n'a pas porté chance au bras droit de Dominique Strauss-Kahn et de son hedge funds. Il est tombé par la fenêtre.

Comme David Rossi de la Monte Paschi de Siena. Mais pas pour les mêmes causes. Le premier a triché, le second a refusé de publier un communiqué mirifique sur la bonne santé des comptes...

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2016

Tag(s) : #ACTUALITES, #ECONOMIE - FINANCE

Partager cet article

Repost 0