Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAJ = Le Pape reçoit Mahmoud Abbas ce samedi au Vatican + L’Autorité palestinienne ouvre une ambassade au Vatican en présence d’Abbas

MAJ = L’Autorité palestinienne ouvre une ambassade au Vatican en présence d’Abbas

 * Et Trump qui veut déplacer l'ambassade américaine à Jérusalem.
Le Vatican a vraisemblablement choisi son camp ! 
 
 
L'Autorité palestinienne (AP) ouvrira vendredi 13 janvier une ambassade au Vatican, démontrant ainsi le renforcement important des relations entre Ramallah et le Saint Siège, a annoncé jeudi Wafa, le média officiel de l’AP.
 
Le président de l’AP, Mahmoud Abbas, sera présent à cette inauguration, qui aura lieu presque 18 mois après la reconnaissance officielle du Vatican de l’Etat de Palestine, une décision alors très critiquée par le ministère israélien des Affaires étrangères.
 
Issa Kassissieh, ambassadeur de Ramallah au Vatican, a déclaré que l’ouverture de l’ambassade était un « grand accomplissement pour le peuple palestinien, considérant que le pape et le Nonce apostolique ont adopté la position morale, légale et politique de reconnaître l’Etat de Palestine dans le cadre des frontières de 1967. »
 
Il a ajouté que l’ouverture de l’ambassade était le résultat d’un « long périple de sacrifices pour notre peuple, qui a mené à l’accord signé entre l’Etat de Palestine et le Vatican. »
 
Les relations entre le Saint Siège et la Palestine se sont améliorées en 2015 avec la signature de cet accord. De plus, le Vatican avait salué la décision de l’Assemblée générale des Nations unies de reconnaissance d’un Etat palestinien en 2012.
 
Le ministère israélien des Affaires étrangères avait été irrité par l’accord de 2015. Il avait alors déclaré que « cette mesure précipitée nuis[ai]t aux perspectives d’un accord de paix, et […] aux efforts internationaux pour convaincre l’AP de revenir aux négociations directes avec Israël. »
 
Source:
http://fr.timesofisrael.com/lap-ouvre-une-ambassade-au-vatican-en-presence-dabbas/

Les pays qui y participent doivent réaffirmer leur attachement à la solution de deux Etats

= bizarre une conférence sans discussion ni négociation avec un objectif déjà défini à l'avance et sans Israël 

 

Une solution défendue également par le Saint-Siège et réaffirmée par François lundi dernier devant les ambassadeurs....

Entretien- Le Pape François recevra ce samedi 14 janvier 2017, en audience au Vatican, le président de l’Autorité palestinienne. Lors de ce déplacement à Rome, Mahmoud Abbas inaugurera l’ambassade de Palestine près le Saint-Siège. Ce n’est pas la première fois que les deux hommes se rencontrent, que ce soit en Terre Sainte ou au Vatican.

Le président de l’Autorité palestinienne avait déjà été reçu par le Saint-Père  en audience privée le 16 mai 2015, à la veille de la canonisation des deux premières saintes palestiniennes de l’histoire contemporaine et à l’occasion de la conclusion de l’accord bilatéral entre le Saint-Siège et l’État de Palestine signé un mois plus tard le 26 juin 2015. Le Pape et Mahmoud Abbas avait alors évoqué le processus de paix avec Israël, souhaitant qu’avec le soutien de la Communauté internationale, «Israéliens et Palestiniens prennent avec détermination des décisions courageuses en faveur de la paix».

Cet entretien intervient la veille d’une conférence à Paris qui a pour but de remobiliser la communauté internationale autour du conflit israélo-palestinien. Les pays qui y participent doivent réaffirmer leur attachement à la solution de deux Etats. Une solution défendue également par le Saint-Siège et réaffirmée par François lundi dernier devant les ambassadeurs.

Mgr William Shomali, vicaire patriarcal de Jérusalem, revient sur la rencontre de demain entre Mahmoud Abbas et le Pape François

Lundi dernier, dans son discours au Corps diplomatique accrédité auprès du Saint-Siège, le Pape avait de nouveau exhorté à la reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens «pour arriver à une solution stable et durable qui garantisse la coexistence pacifique de deux Etats à l’intérieur de frontières reconnues internationalement». «Aucun conflit ne peut devenir une habitude dont il semble presque qu’on ne puisse se défaire. Israéliens et Palestiniens ont besoin de paix. Tout le Moyen Orient a un besoin urgent de paix !» avait déclaré avec force la Saint-Père.

(XS-HD)

Tag(s) : #RELIGIONS

Partager cet article

Repost 0